Préparer son voyage en Andalousie

par Pierre
3 commentaires
Un oranger en Andalousie.

Tout au sud de l’Espagne, écrasée par le soleil, voici la fière Andalousie, avec ses villes inoubliables, ses villages indolents, ses plaines d’oliviers, ses montagnes enneigées, son concentré de toutes les cultures de la Méditerranée…

 

🍊 Carte d’Andalousie

Carte d'Andalousie.

Carte des principales villes d’Andalousie.

 

🍊 Les paysages d’Andalousie

Tournée à la fois vers la mer Méditerranée et l’océan Atlantique, l’Andalousie peut se targuer de proposer une multitude incroyable de paysages et d’ambiances, où les contrastes font le grand écart.

C’est en Andalousie qu’on trouvera le désert de Tabernas, l’unique désert aride d’Europe, mais aussi le secteur le plus pluvieux d’Espagne (à Grazalema), l’immense cuvette caniculaire du fleuve Guadalquivir et les pics de la Sierra Nevada qui culminent à 3478 mètres d’altitude, des villages blancs perdus et hors du temps et autre continent, l’Afrique, à portée de vue au fameux détroit de Gibraltar, des villes fascinantes (Séville, Cordoue, Grenade pour ne citer qu’elles) ou se côtoient héritage islamique et découverte des Amériques…

Vue d'un village blanc en Andalousie.

Un paysage typique d’Andalousier, autour du village de Montefrío.

Si l’Andalousie est la région la plus peuplée d’Espagne, avec ses 8 millions d’habitants, elle est aussi la moins riche du pays.

Même si l’Exposition universelle de Séville, en 1992, a été une formidable vitrine pour toute l’Andalousie, l’industrie ne s’est jamais vraiment développée dans la région, située tout au sud de l’Europe.

L’Andalousie bénéficie en revanche d’une agriculture très prospère, basée sur la culture des oliviers (vers Jerez de la Frontera notamment), des agrumes (oranges, citrons) et des légumes primeurs.

Le tourisme représente une part primordiale de l’activité économique andalouse, et notamment le tourisme balnéaire.

🔎 À lire aussiLes 15 choses à voir absolument en Andalousie

 

🍊 Les plages d’Andalousie

Avec plus de 850 kilomètres de côtes, depuis le Portugal jusqu’à la région de Murcie, l’Andalousie ne manque pas de belles plages. Malheureusement, celles-ci sont souvent dévolues à un tourisme balnéaire de masse, comme c’est également le cas pour certaines plages (pas toutes, heureusement) des îles Canaries et de l’île de Majorque.

La Costa Tropical, mais surtout la Costa del Sol sont les plus connues de ces destinations balnéaires, avec des villes comme Torremolinos ou Marbella, cette dernière s’étant plutôt tournée vers une clientèle haut de gamme.

Une plage en Andalousie.

La Costa del Sol, ici à Marbella.

La côte atlantique (Costa de la Luz) est plus douce et plus sableuse, moins touristique aussi.

Il existe également de nombreux secteurs épargnés par le béton. Ne manquez pas de faire un tour dans le parc national de Doñana, qui occupe une partie de l’estuaire du Guadalquivir, ou le parc naturel du Cabo de Gata, près d’Almeria : il est le dernier espace sauvage, la dernière bouffée d’oxygène sur le versant méditerranéen de l’Andalousie.

 

🍊 Al-Andalus, l’Andalousie arabe

Visiter l’Andalousie, c’est plonger dans le temps et dans les vestiges d’une culture unique en Europe : Al-Andalus. C’est ainsi qu’on désigne à la fois le territoire et l’époque de la péninsule ibérique sous domination musulmane, de 711 à 1492. Ce nom sonne comme le symbole d’un certain âge d’or de l’islam : le rayonnement scientifique et culturel de l’émirat de Cordoue puis du califat de Grenade était indéniable.

Un palais arabe en Andalousie.

Dans le célèbre palais de l’Alhambra de Grenade…

Il en reste une mélancolique impression de douceur, avec ces jardins où les arbres fruitiers et l’eau occupent une place prépondérante, avec la musique dite arabo-andalouse, mais aussi avec patrimoine unique en son genre : on pense notamment aux bijoux architecturaux que sont le palais de l’Alhambra à Grenade, à l’ancienne mosquée de Cordoue, la tour de la Giralda à Séville… Cette influence architecturale s’est répandue jusque dans le sud de la France : par exemple à la cathédrale médiévale du Puy-en-Velay.

🔎 À lire aussi → Cinq jours pour découvrir les cinq plus belles villes d’Andalousie

 

🍊 La Semaine Sainte à Séville

Si l’Andalousie est la patrie du flamenco et de la tauromachie, l’une des traditions les plus fortement ancrées de la région est certainement celle de la Semaine Sainte à Séville, l’une des plus importantes fêtes d’Espagne.

La Semaine Sainte de Séville se déroule du Dimanche des Rameaux jusqu’au Dimanche de Pâques, une semaine plus tard. Pendant ces jours où l’on commémore la mort et la résurrection du Christ, les confréries de pénitents, arborant leurs longs masques pointus et portant sur leurs épaules de lourds autels richement décorés, effectuent à tour de rôle un parcours à travers la ville, en faisant étape à la cathédrale.

Ces processions, qui rassemblent des foules considérables, constituées de croyants ou de curieux, se déroulent dans un silence assourdissant ou bien sont accompagnées d’une musique prenante.

Procession de la Semaine Sainte en Andalousie.

Les pénitents masqués règnent sur Séville lors de la Semaine Sainte.

La Semaine Sainte de Séville culmine dans la nuit du Jeudi ou Vendredi Saint : c’est la Madrugá, où défilent les plus célèbres des confréries et notamment la confrérie de la Macarena.

Les hôtels de Séville sont pleins à craquer pendant la Semaine Sainte. Pensez à réserver bien en amont !

 

🍊 Trouver un hôtel en Andalousie



Booking.com

 

🍊 La météo en Andalousie : quand partir ?

Le climat en Andalousie est de type méditerranéen : cela signifie que les hivers y sont doux, et les étés chauds, voire carrément caniculaires. Ce n’est pas un hasard si l’actuel record de chaleur en Europe a été enregistré à Séville…

Toutefois, comme précisé ci-avant, la diversité de paysages est telle en Andalousie qu’il peut faire étouffant sur la côte ou dans la plaine du Guadalquivir, et doux et venteux dans les montagnes.

D’une manière générale, si ce n’est pas pour se baigner, la meilleure période pour visiter l’Andalousie est certainement le printemps (d’avril à juin) ou l’automne (septembre et octobre).

 

🍊 Louer une voiture en Andalousie

Il n’existe aucune difficulté particulière pour la location de voiture en Andalousie. Comme toujours, plus vous vous y prendrez tôt, plus les tarifs sont avantageux.

Signalons toutefois que beaucoup de loueurs loueurs low cost sont présents en Andalousie : si les prix affichés sont attractifs, pensez à lire cet article afin d’éviter les mauvaises surprises.

 

Crédits photos : couverture, village, plage, Grenade, Semaine Sainte.

3 commentaires

3 commentaires

DARD 21 mars 2019 - 19:40

J AI VRAIMENT ENVIE DE VISITER L ANDALOUSIE C EST MON PROCHAIN PROJET

Répondre
Pierre 26 mars 2019 - 7:18

Super 🙂 Vous ne serez pas déçue !

Répondre
CAMARA ANSOUMANE IV IV DAMAROV 3 mars 2019 - 11:38

Vraiment à visiter cette ville Andalousienne

Répondre

Laissez un commentaire