Les 10 plus belles cathédrales de France

par Pierre
0 commentaire
Vue de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

La France est le pays des cathédrales et plus particulièrement des grandes cathédrales médiévales. Le choix est vaste parmi ces merveilles mais nous vous en avons sélectionné 10. Et pour vous, laquelle est la plus belle ?

 

Paris : la plus romantique

Quand on pense à Notre-Dame de Paris, on pense à Victor Hugo, à Quasimodo et Esméralda. On voit la croupe délicate de l’édifice se reflétant entre les deux bras de la Seine un soir d’été… Une véritable carte postale de la capitale française. Mais la plus connue et la plus visitée des cathédrales françaises est une authentique merveille architecturale. Vous pouvez également monter aux tours, où les fameuses gargouilles de Notre-Dame vous attendront pour un panorama inoubliable sur la “ville lumière”.

Vue sur la cathédrale Notre-Dame de Paris.

L’une des vues les plus connues du monde : le chevet de Notre-Dame de Paris.

 

Reims : la plus emblématique

C’est la cathédrale de France la plus chargée en émotions sans doute : c’est ici, à Notre-Dame de Reims, que les rois de France étaient en effet couronnés. Il en est resté un parfum précieux, élégant, nostalgique aussi, qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. Vous y admirerez ses sculptures foisonnantes (la cathédrale compte plus de 2300 statues !) et notamment, sur la façade, le célèbre “Ange au sourire” qui fixe le visiteur avec une malice communicative. Quand on pense que les bombardements de la Première Guerre mondiale ont failli la détruire…

Vue de la cathédrale de Reims.

La majestueuse façade de la cathédrale de Reims…

 

Amiens : la plus aboutie

Quels mots pour décrire Notre-Dame d’Amiens ? Il s’agit tout simplement de la plus vaste cathédrale de France, et la plus homogène aussi : il a fallu moins d’un siècle (1220-1288) pour construire ce chef-d’œuvre, dont la voûte plane à plus de 40 mètres de haut. À l’intérieur, on est frappé par la beauté et la clarté de l’édifice. Ne manquez pas les stalles (sièges de bois) du chœur, un bijou d’ébénisterie médiévale où grouillent pas moins de 4000 personnages, où encore le mystérieux labyrinthe inscrit dans le dallage de la nef.

Vue intérieure de la cathédrale d'Amiens.

La cathédrale d’Amiens : lumineuse et élégante.

 

Beauvais : la plus folle

La cathédrale de Beauvais, c’est l’histoire de la démesure : une cathédrale hors-normes, destinée à surpasser tout ce qui avait pu être construit auparavant. Pari en partie réussi : les voûtes sont les plus hautes du monde, culminant à presque 50 mètres du sol ! Mais en partie seulement : la cathédrale, victime de ses ambitions, ne put jamais être achevée faute de moyens… Vous serez immanquablement aspiré par la verticalité extrême de son intérieur, encore renforcée par l’impossibilité de prendre vraiment du recul. Impressionnant.

À lire aussi → Pourquoi ne pas louer une voiture à Paris avec Carigami ? Voici trois idées de week-end en famille dans l’Oise

Vue intérieure de la cathédrale de Beauvais.

La verticalité est de mise dans la cathédrale de Beauvais.

 

Chartres : la plus magique

Chartres est souvent citée comme la cathédrale préférée des Français, et cela se comprend ! Les deux tours de l’édifice surgissent de la plaine de la Beauce et de ses champs de blé, mais surtout, il règne à l’intérieur une paix incroyable : la cathédrale a gardé intacte la totalité de ses vitraux médiévaux, qui distillent une atmosphère unique en son genre. On pourrait passer des heures à contempler ce délicat camaïeu coloré (prenez une paire de jumelles avec vous !). Le “bleu de Chartres”, en particulier, a su conserver une intensité inégalée.

Vue sur les vitraux de la cathédrale de Chartres.

Les fascinantes tonalités bleues des vitraux de Chartres…

 

Strasbourg : la plus fière

C’est, après Notre-Dame de Paris, la cathédrale la plus visitée de France. La cathédrale de Strasbourg a été, prendant des siècles, la bâtiment le plus haut du monde : sa flèche pointe à exactement 142 mètres de haut ! Sa façade est tout simplement un prodige architectural, une profusion de détails, de sculptures, d’ornements, de rosaces, le tout taillé dans un chaleureux grès rose. La toute petite taille du parvis renforce encore le jaillissement de l’édifice vers le ciel. À l’intérieur se trouve d’autres trésors comme la célèbre horloge astronomique et son défilé de personnages tous les jours à 12h30.

À lire aussiNotre top 11 de la Route des vins d’Alsace

Vue sur la façade de la cathédrale de Strasbourg en Alsace.

La flèche de la cathédrale de Strasbourg a longtemps été la plus haute du monde.

 

Bourges : la plus apaisante

Le génie de l’architecte de la cathédrale de Bourges ? Avoir réussi à créer l’intérieur le plus harmonieux de France. Sa nef unique, assortie de galeries latérales de différentes hauteurs, se déploie dans des proportions simplement parfaites. Tout y respire l’équilibre. La cathédrale est immense sans être grandiloquente, élancée sans sembler gigantesque… Ajoutez-y les scintillement de ses vitraux médiévaux : voilà une belle halte, sereine à souhait.

À lire aussiDécouvrir Bourges et son Printemps

Vue intérieure de la cathédrale de Bourges.

L’intérieur de la cathédrale de Bourges est un modèle de proportions et d’équilibre.

 

Metz : la plus surprenante

Que celui qui connaît la cathédrale Saint-Étienne de Metz lève la main… Eh bien, courrez-y. Ce chef-d’œuvre méconnu, construit du XIIIe au XVIe siècle, abrite l’une des plus hautes voûtes d’Europe ainsi que les plus grands vitraux du monde : 33 mètres de haut ! Pour ne rien gâcher, la cathédrale a conservé ses verrières d’origine, un festival médiéval et Renaissance, sans oublier les sublimes lumières multicolores laissées par le célèbre artiste Marc Chagall… Le tout dans un surprenant écrin de pierre ocre, qui s’embrase lors des soirées d’été.

Vue sur la cathédrale de Metz.

La cathédrale de Metz est construite dans une superbe pierre jaune.

 

Albi : la plus majestueuse

Vue de l’extérieur, on dirait un sphinx de briques rouges, alangui le long du Tarn, un brin austère. Certes, on s’approchant de plus près, on remarque qu’elle est fortifiée… Mais en pénétrant à l’intérieur, quelle stupéfaction : chaque centimètre carré de la cathédrale est entièrement recouvert de fresques somptueuses, peintes par des artistes italiens de la Renaissance, où dominent les bleus profonds et les jaunes étincelants. On ne sait plus où donner de la tête…

Vue intérieure de la cathédrale d'Albi.

Le luxe décoratif de l’intérieur contraste avec l’austérité extérieure de la cathédrale…

 

Le Puy-en-Velay : la plus acrobatique

La cathédrale du Puy-en-Velay occupe un site superbe et curieux : le flanc d’un des deux pitons volcaniques qui hérissent le paysage de la ville. Sa façade à la fois altière et accueillante, toute en strates de pierres multicolores, vous accueille au bout de son grand escalier. Une fois le portail franchi, surprise : vous pénétrez dans l’édifice par le sol et non pas de plain-pied ! Ne manquez pas un tour dans son charmant petit cloître. La cathédrale du Puy-en-Velay est indissociable du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, dont elle est aujourd’hui le point de départ majeur : vous y croiserez nombre de pèlerins ou de randonneurs.

Vue sur la cathédrale du Puy-en-Velay.

La cathédrale du Puy-en-Velay s’accroche le long d’un bloc volcanique.

 

Crédits photos : Paris (extérieur), Amiens, BeauvaisChartres (vitrail), Strasbourg (extérieur), Bourges (intérieur), Metz (extérieur), Albi (intérieur), Le Puy-en-Velay.

0 commentaire

Laissez un commentaire