Les droits à la mobilité et au voyage pour les personnes handicapées et à mobilité réduite

par Rédaction
0 commentaire
Un homme en fauteuil roulant entre dans une gare par une rampe d’accès PMR.

Aujourd’hui, nombreuses sont les agences de voyages qui présentent des voyages sans obstacles permettant ainsi à tous de profiter de ses vacances. Pour des trajets en bus, en train, en avion ou en bateau, les personnes handicapées et à mobilité réduite peuvent bénéficier diverses offres rendant leurs déplacements agréables pour elles. Afin de profiter pleinement de ces services, il est très souvent nécessaire d’informer les agences de voyages et compagnies de transport en amont, et de réserver les offres adaptées. Dans cet article, nous parlerons de vos droits à la mobilité, ainsi que des aides auxquelles peuvent prétendre les personnes en situation de handicap.
 

 

Trouver et utiliser les offres adaptées : informations sur les services pour les personnes à mobilité réduite

Si vous planifiez un voyage, il est important de vous informer en avance afin de savoir quelle offre est la mieux adaptée à vos besoins. En procédant ainsi, vous pourrez organiser votre voyage de la manière la plus agréable qui soit. Si au cours de la préparation des questions vous viennent à l’esprit, l’agence de voyages ou les sociétés de transport seront là pour vous guider et vous apporter plus amples informations. Tous deux seront heureux de vous fournir des renseignements concernant l’accessibilité du moyen de transport que vous souhaitez utiliser. En outre, de nombreuses entreprises de voyage et de transport fournissent sur leurs sites web des précisions sur les offres spéciales qui vous sont destinées, ce qui vous permet d’obtenir un premier aperçu sans engagement.

Faites-vous conseiller
Si vous n’êtes pas sûr qu’un voyage vous convienne, votre agent de voyages se fera un plaisir de vous conseiller. En effet, ceux-ci pourront vous communiquer des informations plus précises qui détermineront si le voyage vous est adapté ou non. S’il s’avère que le voyage ne vous convient pas, vous pourrez rapidement entrer en contact avec un conseiller afin de trouver une alternative flexible et accessible.

 

Assistance durant le voyage : voyagez avec un accompagnateur

Chaque moyen de transport dispose de ses propres règles en ce qui concerne l’obligation ou non d’un accompagnement pour les personnes handicapées, tout comme les éventuels coûts qu’engendre ledit accompagnement. À ce sujet, nous avons listé ci-dessous les règles principales en fonction des types de transport. Les conditions étant différentes selon le mode de transport, il est primordial de vous renseigner auprès de la compagnie concernée lors de votre réservation :

  • Train longue distance : selon le degré d‘invalidité indiqué sur votre Carte Mobile Inclusion, l’accompagnateur pourra avoir le droit à des tarifs spécifiques : une réduction de 50% sur le prix du billet si votre carte d’invalidité indique un taux supérieur ou égal à 80%. Vous trouverez toutes les informations concernant le voyage des personnes handicapées sur le site OUI.SNCF.
  • Bus & Tram : il peut être difficile pour des personnes à mobilité réduite d’avoir accès à certains transports en commun. Selon les compagnies de transports, un accompagnant pourra aussi avoir le droit à des tarifs avantageux.
  • Avion : selon le handicap de la personne souhaitant voyager, la compagnie aérienne peut exiger la présence d’un accompagnateur. Avant toute réservation, renseignez-vous auprès de la compagnie sur ses conditions de transports et de tarifications.
  • Bateau : comme pour les voyages en avion, chaque compagnie de bateau dispose de ses propres conditions et règles en ce qui concerne le transport de personnes handicapées, la nécessité d’avoir un accompagnateur ainsi que le coût de son billet. Il est donc judicieux de vous renseigner en amont sur les conditions de voyage auprès de la compagnie avec laquelle vous souhaitez voyager.

Nous vous conseillons de toujours prendre contact avec la compagnie de transport avec laquelle vous voyagerez afin d’avoir des informations précises sur le coût du transport d’un accompagnateur. Selon le mode de transport que vous prendrez, vous devrez vous manifester à différents endroits.
 

Assistance lors des déplacements : services d’accompagnement pour les personnes en situation de handicap

Si la personne devant vous accompagner ne peut pas, cela ne signifie pas forcément que vous devez renoncer à vos vacances. Il est possible que la compagnie de transport que vous empruntez puisse mobiliser une personne : celle-ci vous aidera à porter vos bagages ainsi qu’à monter/descendre de votre mode de transport. De cette façon, vous pourrez voyager sereinement. Nous vous avons rassembler ci-dessous quelques informations sur les différents services possibles selon les modes de transport :

  • Train : la SCNF dispose d’un service d’assistance gratuit pour embarquer et débarquer du train ainsi que pour se faire porter ses bagages (dans la limite de 15kg). Ce service s’applique aux déplacements Accès Plus (TGV et lignes internationales), Accès TER (trains régionaux) et Accès Plus transilien (réseau de train régional en Île-de-France).
  • Bus : concernant les déplacements de longue distance en autocar, il est souvent possible de voyager en fauteuil roulant, du moment où la personne peut s’assoir sur un siège du bus et que son fauteuil peut être transporté dans les soutes pendant le trajet. Dans le cas où la personne handicapée doit impérativement voyager dans son fauteuil, il est important de contacter la compagnie de transport avant de réserver. Assurez-vous que les cars effectuant les trajets soient bien équipés et aménagés pour accueillir un fauteuil roulant.
  • Avion : avec toutes les étapes, les vérifications et les temps d’attente, prendre l’avion peut être vite épuisant. Afin que les personnes handicapées puissent prendre leur vol sereinement, les compagnies aériennes proposent une assistance lors des embarquement, correspondance et débarquement. Les compagnies aériennes et les aéroports sont équipés de divers matériels d’aide tels que des fauteuils roulants électriques ou des ascenseurs. Vous avez également la possibilité d’emporter, en plus de vos bagages, deux équipements personnels vous aidant dans la mobilité ainsi qu’un bagage supplémentaire transportant votre matériel médical.
  • Bateau : lors d’une croisière, vous serez assisté du début jusqu’à la fin de votre voyage. Les personnes handicapées seront par exemple accueillies par le personnel d’accueil à l’entrée du terminal portuaire et aidées à l’embarquement du bateau.

Un chauffeur de bus aide un homme en fauteuil roulant.

© Monkey Business – stock.adobe.com


Dans tous les cas de figure, il est important que vous contactiez la compagnie de transport bien avant votre départ et que vous leur transmettiez vos besoins et souhaits. En étant informée à l’avance, la compagnie de transport ou l’organisateur de voyage pourra mieux s’y adapter. Pour un voyage en train, en avion ou en bateau, vous devez contacter la société de transport au maximum 48 heures avant votre départ ; pour un voyage en bus vous devez contacter la compagnie au plus tard 36 heures avant votre départ. Quel que soit le moyen de transport, il est tout de même fortement conseillé de s’y prendre le plus tôt possible.
 

Vue d’ensemble : les droits des personnes handicapées lors de la réservation et du transport

Pour que vous puissiez envisager vos vacances en toute sérénité, il existe des lois qui vous permettent d’avoir l’esprit tranquille lorsque vous êtes en vacances. Par exemple, il existe plusieurs réglementations européennes qui encouragent et soutiennent les organisateurs de voyages à intégrer dans leur catalogue des offres accessibles aux personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap. Ceci afin de garantir que chacun puisse passer des vacances sans souci. Cependant, tous les prestataires de voyages et de transport ne proposent pas encore d’offres totalement accessibles. Si vous deviez rencontrer des obstacles dans vos trajets quotidiens ou lors d’un voyage, il se révélera important de connaître vos droits. Nous vous avons listé ici les réglementations les plus importantes des droits des personnes handicapées :

  • Transport : les personnes handicapées ont le droit d’être transportées à tout moment par bus, par train, par avion ou par bateau.
  • Interdiction de transport : dans seulement quelques cas exceptionnels où le transport ne vous serait pas conseillé car trop dangereux. Cependant, si la situation se présente, un accompagnateur pourrait vous aider et vous assurer ainsi une plus grande sécurité.
  • Refus de transport : si l’accès aux transports publics vous a été refusé, vous êtes en droit d’en demander la raison à la compagnie de transport. Le transporteur sera dans l’obligation de vous informer de la raison exacte dans un délai de cinq jours ouvrables. Dans le cas d’une absence de justification, la compagnie des transport public devra trouver une solution au problème.
  • Billets : si vous voulez voyager sur des transports longue distance, vous avez le droit d’acheter des billets au prix normal, sans supplément.
  • Aides à la mobilité : en train et en avion, vous avez le droit d’emporter gratuitement vos aides matérielles à la mobilité, comme un fauteuil roulant ou votre chien guide. Dans les bus, les aides à la mobilité peuvent généralement être emportées gratuitement, dans la mesure où l’état du bus le permet.
  • Accompagnateur : si vous disposez d’une Carte Mobilité Inclusion (CMI), une personne pourra vous accompagner dans les transports publics à tarif réduit ou gratuitement.
  • Indemnisation : si un équipement d’aide à la mobilité ou un équipement spécial est endommagé par la compagnie de transport, celle-ci doit indemniser intégralement le dommage.
  • Droit de recours : si vous avez rencontré des problèmes lors de votre voyage, contactez l’organisme de transport.
Faites valoir vos droits
La plupart des compagnies aériennes, des sociétés de transport et des agences de voyages répondront volontiers positivement à vos demandes, et feront en sorte de rendre votre voyage aussi agréable que possible. Pour faire valoir aux mieux vos droits, vous devrez tout de même contacter la société de transport bien avant votre départ et exprimer vos besoins.

 

Conclusion : aide et droits pour la mobilité des personnes handicapées

Pour les personnes handicapées et à mobilité réduite, il existe diverses offres et facilités qui permettent des déplacements sans obstacles. Les aides pour les voyageurs à mobilité réduite et les droits des citoyens handicapés en termes de mobilité sont régulés dans toute l’Union Européenne. Cela signifie que vous pourrez profiter de vacances détendues et sans obstacles, même à l’étranger.
 


Source de l’illustration en couverture : #441614681| Auteur : © Vergani Fotografia – stock.adobe.com

0 commentaire

Laissez un commentaire