3 jours à Barcelone : mes quartiers préférés

par Inès
0 commentaire
Vue panoramique sur Barcelone.

L’heure est venue de vous parler un peu de Barcelone, qui malgré les heures sombres qu’elle a vécues en août 2017 est toujours selon moi une ville exceptionnellement chaleureuse et lumineuse…

Ville d’artistes, incontestablement méditerranéenne mais unique en son genre pour l’Espagne, c’est aussi une ville cosmopolite qui accueille chaque année des millions de touristes – au grand dam de certains Barcelonais mais certainement pas de la majorité d’entre eux !

Prenez le temps de vous perdre dans ses rues, de profiter de la plage et de la vie nocturne animée, de vivre à l’heure espagnole et de vous imprégner de cette ville qui bouge ! C’est parti pour un tour de mes quartiers immanquables à Barcelone…

Carte des quartiers touristiques de Barcelone.

Voici la carte de mes quartiers préférés à Barcelone.

 

Le Barri Gòtic : au cœur du vieux Barcelone

Délimité au Nord par la Plaça Catalunya et au Sud par le port de Barcelone, le Barri Gòtic est un quartier médiéval où il fait bon déambuler entre les ruelles fraîches et ombragées et les élégantes places. Il forme avec les quartiers de Raval et Riberta la partie appelée « vieille ville ».

Vue du vieux Barcelone.

Plongez dans le méli-mélo du Barri Gòtic…

Véritable dédale emprunté à la fois par les touristes et les habitants, c’est une partie de Barcelone que où l’Histoire avec un grand « H » est véritablement inscrite dans les murs et à chaque croisement.

Si un des éléments centraux de ce quartier est la magnifique et mystérieuse cathédrale de Santa Creu et Santa Eulàlia, les places qu’on trouve au Barri Gòtic sont tout aussi dignes d’intérêt. Faites un crochet par la Plaça Reial, puis n’hésitez pas à vous perdre dans les ruelles de ce quartier, et faites-vous votre propre idée du Barrio Gótico !

A la limite de Barri Gòtic, découvrez la Plaça Catalunya, épicentre de la ville et des rencontres. Celle-ci débouche sur deux artères très importantes de Barcelone : la Rambla et le très chic Passeig de Gràcia (voir quartier Eixample)…

Et de l’autre côté, au-delà de la Via Laietana, le quartier de la Ribera, autour de sa fabuleuse église médiévale Santa Maria del Mar et du marché couvert d’El Born devenu centre culturel.

 

La Barceloneta : Barcelone côté plage

Ancien village de pêcheurs, autrefois séparé de la ville de Barcelone, c’est un quartier qui confère par sa situation géographique de bordure de mer une ambiance de « vacances toute l’année » à toute la ville. Entre plages, terrasses et boîtes de nuit, la Barceloneta est un lieu de détente pour les touristes et locaux.

Une plage à Barcelone.

La Barceloneta, c’est le Barcelone de la plage et des vacances,

C’est aussi un district qui a su conservé sa propre identité : ne vous étonnez pas si vous voyez le drapeau bleu et jaune de la Barceloneta ostentatoirement accroché aux fenêtres !

 

Gràcia : le village dans la ville

Cette ancienne commune indépendante est aujourd’hui un quartier de Barcelone, qui conserve un esprit village bohème. Les bâtiments y sont un peu plus bas que dans le reste de Barcelone, l’architecture simple et Art Déco.

C’est aussi un quartier qui accueille pendant une semaine la Festa Major. J’ai eu cette année la chance de passer par Gràcia à ce moment, et c’était aussi la célébration des 200 ans du quartier ! Décors à thème à couper le souffle, j’ai été successivement projetée dans des ambiances de films (King-Kong, L’Histoire sans fin…) ou de science-fiction, pleines de monstres et autres créatures extraordinaires.

Inutile de vous décrire la foule qui s’y pressait. Au moins ça laissait le temps pour observer avec quel souci du détail les habitants avaient mis le cœur à l’ouvrage pour décorer les lieux.

Sur place, beaucoup de Barcelonais mais aussi un grand nombre de touristes. Côté animations, la foule n’étais pas en reste : artistes de rue, mais aussi spectacles folkloriques et concerts achevaient de séduire les visiteurs.

 

L’Eixample : droitures et fantaisies

« Eixample » signifie « extension » en catalan. Ce quartier est situé entre la vieille ville et le quartier de Gràcia. La construction de ce district illustre parfaitement les changements architecturaux qui se sont opérés au milieu du XIXe siècle : larges avenues rectilignes et architecture moderniste sont les mots-clés pour décrire le quartier.

Maison de Gaudí à Barcelone.

La Casa Batló, signée Gaudí, est un des emblèmes du quartier de l’Eixample.

C’est ici que l’empreinte de l’artiste Antoni Gaudí est particulièrement forte, notamment parce qu’on y trouve la mythique Sagrada Família. Je vous en parlerai plus en détails, promis !

C’est aussi un quartier commercial, avec par exemple la très chic artère de Passeig de Gràcia, aujourd’hui haut-lieu du shopping haut de gamme et des hôtels de luxe. Mais c’est aussi un quartier résidentiel pour les étudiants, familles et autres locaux.

 

La Boqueria : le ventre de la Catalogne

Même s’il ne s’agit pas d’un quartier, la Boqueria vaut à elle toute seule le détour. Dans de grandes halles près de la Rambla se tient ce marché qui est un des plus grands d’Europe.

Étal d'un marché à Barcelone.

Toutes les saveurs barcelonaises sont au marché de la Boqueria.

Vous y trouverez essentiellement des produits du terroir catalan alimentaires, tels que viandes, poissons et fruits de mer, fruits et légumes, condiments, plats cuisinés… On compte même des bars et restaurants ! Un détour par la Boqueria c’est la garantie d’un plein de couleurs, d’odeurs et de convivialité. A recommander aux gourmets aux amateurs de photographie en particulier.

 

La colline de Montjuïc : Barcelone vue d’en haut

Le quartier de Montjuïc est construit sur une colline haute de 170 mètres. Depuis ce quartier on a une vue panoramique splendide sur tout Barcelone et sur la mer. C’est à Montjuïc que se déroulèrent les épreuves des Jeux olympiques de Barcelone en 1992. On peut toujours admirer par exemple le stade olympique Lluís-Companys.

Soleil couchant à Barcelone.

La colline de Montjuïc est un incontournable pour admirer les couchers de soleil sur Barcelone.

Parmi les lieux remarquables on compte le Palau Nacional, duquel l’intérieur se visite sous forme de musée, ou encore le château de Montjuïc, d’où la vue depuis les remparts est à couper le souffle.

La fondation Joan Miró est aussi un lieu particulièrement prisé de Montjuïc, où de nombreuses peintures et sculptures du maître sont exposées, notamment à l’extérieur.

On notera aussi le Jardin Botanique, et encore la Fontaine dite “magique”, construite à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1929 et qui s’anime en jeux d’eau et de lumières.

L’accès à Montjuïc se fait soit par le métro depuis la station « Plaça d’Espanya » ou à partir d’un téléphérique depuis la station de métro « Paralell » ou depuis le quartier de la Barceloneta. Si vous choisissez de venir en téléphérique, c’est aussi une occasion de voir Barcelone du ciel, tout en se déplaçant pour mieux voir les différents quartiers !

 

Et Gaudí dans tout ça ?
Volontairement, j’ai exclu les endroits de Barcelone où l’empreinte de l’artiste Antoni Gaudí est forte, pour vous faire un article entièrement consacré à son œuvre dans cette ville… un peu de patience et croyez-moi, en faire un focus spécial vaut vraiment le coup !
0 commentaire

Laissez un commentaire