« Harry Potter » : ces lieux qui ont inspiré Poudlard

par Pierre
0 commentaire
Cloître d'une cathédrale anglaise.

Si vous êtes fan de « Harry Potter », pas besoin de faire de grandes présentations : vous connaissez sur le bout des doigts l’école de Poudlard, ses salles, ses 4 maisons de Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard, ses 142 escaliers, ses plus de 1000 ans d’Histoire… Ce que vous savez peut-être moins, c’est que la fiction se mêle beaucoup à la réalité : pour tourner la saga, on a utilisé tel quel un certain nombre de monuments anglais !

C’est plus particulièrement à l’univers médiéval que l’on a a fait appel pour le tournage de « Harry Potter ». Et comme les sorciers sont assez ouverts d’esprit (enfin, ils essaient), Poudlard a été reconstitué en assemblant un château-fort, une université et une cathédrale…

Vue de Poudlard, l'école des sorciers.

Voici Poudlard, reconstitué au parc Universal Studios d’Osaka.

C’est depuis la gare de Pré-au-Lard (« Hogsmeade » dans la version originale) que l’on a peut-être le meilleur aperçu de Poudlard dans la saga « Harry Potter ». Le château apparaît en effet au loin, dominant le village où le Poudlard Express achève son voyage. Pour composer ce tableau, il a fallu avoir recours aux effets spéciaux. En effet, si la gare existe bel et bien (c’est celle du petit village de Goathland), elle ne rappelle en rien les Highlands d’Écosse, où est officiellement installé Poudlard : Goathland est entouré par les doux vallons du Yorskhire.

 

Le château-fort d’Alnwick 


L’école de Poudlard a beau avoir été tirée d’une imagination fertile, il n’en reste pas moins que ses « bases » cinématographiques sont très concrètes : une grande partie des scènes d’extérieur ont été tournées au château d’Alnwick. Situé dans le comté du Northumberland, tout au nord de l’Angleterre, à la frontière de l’Écosse, il a été construit aux XIIIe et  XIVe siècles. 

Un château-fort en Angleterre.

Le château d’Alnwick est l’un des mieux préservés d’Angleterre : un décor de rêve pour les films.

Il sert toujours de résidence aux ducs de Northumberland, tout en étant ouvert aux visiteurs. C’est d’ailleurs l’un des châteaux-forts les plus touristiques d’Angleterre, et pour cause : sur un éperon qui domine la ville, il est dans un remarquable état de conservation.

Ce n’est pas donc pas sans raison qu’il a servi de décor à de nombreux films : à « Harry Potter » donc, mais aussi à la série « Downton Abbey » (c’est Brancaster Castle, où se déroule une fameuse scène de chasse), à « Robin des Bois, prince des voleurs » avec Kevin Costner (1991), ou plus proche de nous et dans un autre style, à « Transformers: The Last Knight » (2017).

 

Les collèges de l’université d’Oxford 


Peut-on s’étonner si c’est ici que l’univers de Poudlard s’ancre aussi profondément dans la réalité ? Si l’on y songe bien, pas du tout… Sorciers ou modestes Moldus appelés à devenir Premier Ministre du Royaume-Uni (la moitié d’entre eux a étudié à Oxford !), tout le monde partage le même environnement studieux et les mêmes préoccupations… 

C’est donc sur Oxford que les équipes de tournage de « Harry Potter » ont jeté leur dévolu. Pas étonnant : la grande rivale de Cambridge est la plus vieille cité universitaire d’Angleterre. Celle que l’on a surnommée « la ville des clochers rêveurs » (« the city of dreaming spires » dans la langue de Shakespeare) est un superbe mélange architectural, cousu siècle après siècle sans rien détruire, où chaque pierre, chaque poutre semble patinée par le temps autant que par le savoir. L’atmosphère, faite de traditions et de modernité, est inimitable.

Une salle médiévale en Angleterre.

Le Great Hall du Christ Church College vous transporte directement au cœur de Poudlard.

La ville est constituée par de nombreux collèges : on peut citer le Merton College, le Magdalen College, le New College, le Queen’s College… Mais c’est au Christ Church College que se placent les décors de « Harry Potter » et notamment le « Great Hall », cette grande salle emblématique qui sert dans le film à la fois de réfectoir, pour les réceptions, pour les examens, fête, cérémonies… sans oublier son mythique escalier d’accès.

Façade gothique en Angleterre.

La façade de la Divinity School : derrière se cache l’une des plus belles salles d’Europe.

Autre rendez-vous incontournable pour les fans du petit sorcier aux lunettes rondes : la bibliothèque Bodléienne (“Bodleian Library”), située juste derrière la silhouette ronde de la Radcliffe Camera (rien à voir avec Daniel Radcliffe qui incarne Harry Potter !). La cour de celle-ci donne accès à la Divinity School. Au rez-de-chaussée de celle-ci se cache celle qui passe, avec raison, pour l’une des plus belles salles que nous a laissées le monde médiéval. Dans « Harry Potter », elle est l’infirmerie de Poudlard, mais aussi la salle dans laquelle les sorcières et les sorciers apprennent à danser.

 

La cathédrale de Gloucester 


Gloucester se situe dans l’ouest de l’Angleterre, quasiment à la frontière avec le Pays de Galles et pratiquement au bord de la mer du Nord puisque la Serven se transforme non loin de la ville, après quelques méandres, en estuaire ouvrant sur le canal de Bristol.

Un cloître en Angleterre.

Le cloître de la cathédrale de Gloucester est une merveille du Moyen Âge.

C’est là que se trouve l’ancienne et magnifique cathédrale Saint-Pierre. C’est surtout son cloître extraordinaire qui a servi de lieu de tournage pour Harry Potter : élevé de 1351 à 1377, il est le plus ancien témoignage de ce qu’on appelle les « voûtes en éventail », si typiques de l’Angleterre. Le cloître est ainsi une impressionnante dentelle de pierre et de verre, dans lequel on déambule… religieusement. Pour l’anecdote, ne manquez pas le petit vitrail qui illustre le plus vieux joueur de golf que l’on connaît : il date du XIVe siècle !

Un autre cloître a aussi prêté ses lignes au tournage de « Harry Potter » : il s’agit de celui de la cathédrale de Durham, tout au nord de l’Angleterre. Ce cloître est toutefois bien plus sobre et plus “rustique”. 

0 commentaire

Laissez un commentaire