Que faire en un week-end à Nice « la belle » ?

par Pierre
7 commentaires
Vue panoramique de Nice.

Est-ce l’Euro 2016 de foot qui nous a donné envie d’un grand week-end à Nice ? Peut-être. Mais il faut dire qu’il n’en faut pas beaucoup pour céder à la tentation d’un séjour dans la plus belle ville de la Côte-d’Azur… Laissez-vous tenter par cette lumière inimitable, qui définit diablement bien la ville : belle et radieuse, puissante mais tellement subtile.

 

🌴 Bienvenue à Nice !

Nice, cinquième plus grande ville de France, est naturellement indissociable de la Côte d’Azur, que son site sublime incarne peut-être à lui seul : d’un côté le bleu turquoise puis profond de la baie des Anges (dont le nom semble tiré d’un poisson autrefois pêché en abondance dans la baie), de l’autre un amphithéâtre de collines adossé aux Alpes.

Vue des toits du vieux centre de Nice.

Le lacis coloré des ruelles du vieux Nice.

Ce relief escarpé compte pour beaucoup dans l’âme niçoise : à la fois douce et exubérante, populaire et raffinée. Si loin de Paris, si proche de l’Italie, ouverte au monde depuis si longtemps grâce à sa longue tradition touristique, Nice semble parfois une île, un univers en soi dont il est vain de rechercher un équivalent. Inutile de préciser que les Niçois (les Nissarts, comme ils aiment se définir eux-mêmes) sont follement passionnés par leur ville, et on les comprend.

📌 À lire aussiLes saveurs de la cuisine niçoise

 

⛅️ La météo à Nice : quand partir ?

Façade et clochers de la cathédrale russe de Nice.

L’étonnante silhouette de la cathédrale orthodoxe de Nice.

Avec 300 jours de soleil par an, on peut dire que Nice bénéficie d’un climat plutôt privilégié. Typiquement méditerranéen, il y fait très doux en hiver et chaud en été (mais la mer apporte toujours un petit vent qui adoucit la canicule).

Mine de rien, ce climat a joué un très grand rôle dans le développement de la ville. C’est lui a qui a attiré (que dis-je : fasciné)  dès la fin du XVIIIe siècle les premiers touristes européens, grandes fortunes et têtes couronnées, alors en quête d’agréables journées hivernales et d’un air sain. Anglais et Russes comptèrent parmi ses plus fervents visiteurs (pas étonnant dès lors que la ville accueille la plus grande cathédrale orthodoxe hors de Russie). C’est en grande partie pour cela aussi que l’aéroport de Nice est le plus important de France hors Paris.

🔎 PratiqueTrouver un hôtel à Nice

 

📷 Carte des choses à voir à Nice

Bien sûr, vous n’aurez pas trop d’un week-end pour découvrir toutes les merveilles de Nice… mais il faut bien un début ! Voici une carte qui liste les incontournables à voir à Nice le temps de quelques jours.

Carte des lieux touristiques de Nice.

Voici de quoi passer un long week-end à Nice !

 

1️⃣ Prendre le soleil sur la promenade des Anglais

C’est sans aucun doute le site le plus emblématique de Nice, la plus prestigieuse ambassadrice de la ville à travers le monde. Cette avenue de 7 kilomètres de long relie le Vieux-Nice à l’aéroport en longeant la Méditerranée, ponctuée par ses fameux palmiers, ses “chaises bleues”, ses pergolas, sa plage de galets mais aussi ses palaces (le Negresco est le plus célèbre) et autres luxueuses villas.

Vue nocturne de la façade de l'hotel Negresco à Nice.

L’hôtel Negresco est l’emblème de la Promenade des Anglais.

La promenade des Anglais sert aussi de décor au carnaval de Nice, qui se tient chaque année au mois de février et qui est le plus important de France.

 

2️⃣ S’éblouir sur la colline du Château

C’est peut-être l’un des lieux préférés des Niçois eux-mêmes. Ce promontoire d’une centaine de mètres de hauteur, avec les pieds dans l’eau, domine le Vieux-Nice et la Méditerranée.

C’était, comme son nom l’indique, un site autrefois éminemment stratégique, où trônait le “château de Nice” par la suite transformées en un grand parc paysager. Le panorama sur la ville, la mer et les collines alentours est tout simplement somptueux.

Panorama sur le port de Nice.

Le port Lympia vue depuis la colline du Château. Vue imprenable !

Aux pieds de la colline du Château se blottit le port Lympia, le port de Nice. On aime flâner sur ses quais. Vous y découvrirez sans doute quelques traditionnels “pointus”, ces petites barques de pêche colorées. Le port Lympia est aussi le point de départ des ferries pour la Corse.

 

3️⃣ Se perdre dans les ruelles du Vieux-Nice

Le Vieux-Nice, niché sous la colline du Château et bordé par la mer, n’est pas très grand. Le cours Saleya en est la porte d’entrée idéale. C’est ici que vous trouverez fruits, légumes, fleurs, mais aussi une ambiance colorée et chaleureuse, sous les auspices de l’harmonieuse façade blanche de l’ancien palais des rois de Sardaigne.

Vue du marché du cours Saleya à Nice.

Toutes les couleurs, odeurs et saveurs de la Méditerranée vous donnent rendez-vous cours Saleya.

Ensuite, ce sera un lacis de ruelles biscornues, aux façades chaleureuses, jaunes, orangées, rouges… délavées ou fièrement restaurées, relevées par les toitures de tuiles rouges. La lumière peine parfois à filtrer dans les rues étroites, les contrastes et les ambiances y sont plus vifs, ça et là des détails s’offrent au visiteur : un vieux volet, du linge qui pend nonchalamment à une fenêtre, un ornement de portail, une délicieuse odeur de cuisine qui flotte dans la rue…

Vue de la place Masséna à Nice.

La place Masséna, cœur battant de Nice.

Au fil de votre promenade, vous croiserez sans aucun doute quelques petites perles baroques comme la cathédrale Sainte-Réparate et son (petit) intérieur richement orné, le palais Lascaris qui abrite aujourd’hui une collection de plus de 500 instruments de musique, mais aussi la minuscule place du Gesù ou la place Saint-François où s’élève fièrement l’étroite façade de l’ancien hôtel de ville de Nice.

Vous déboucherez immanquablement sur la promenade du Paillon, véritable coulée verte en plein cœur de Nice. La promenade se conclue magnifiquement avec la célèbre place Masséna, ses façades rose profond et son dallage en damier noir et blanc, et se poursuit jusqu’à la promenade des Anglais. C’est le grand carrefour, le cœur de la ville, le point de rendez-vous des habitants.

 

4️⃣ Remonter le temps sur la colline de Cimiez

Au nord du Vieux-Nice, au-delà de la place Garibaldi s’ouvre presque aussitôt la montée à la colline de Cimiez, un autre haut-lieu niçois. Jadis dévolue à l’agriculture, la colline s’est radicalement transformée par le biais du tourisme : au XIXe siècle, les demeures de luxe et les hôtels y poussèrent, attirant l’artistocratie de toute l’Europe pour les bains de soleil hivernaux. Aujourd’hui, il en reste par exemple l’ancien hôtel Régina, construit en 1896 et qui fut l’un des plus beaux d’Europe. C’est notamment ici que descendait la Reine d’Angleterre Victoria.

Façade du musée Matisse à Nice.

Le musée Matisse trône au cœur du parc archéologique de Cimiez.

Tout au bout de la colline, on plonge aux racines-même de Nice, avec le site archéologique de Cimiez, qui recèle les vestiges de la ville romaine de Cemenelum. Au cœur du site archéologique trône le superbe bâtiment aux murs rouge sombre qui abrite le musée Matisse. Il est consacré au grand artiste français, amoureux de Nice : il y vécut pendant presque 40 ans, jusqu’à sa mort en 1954. D’ailleurs il repose non loin de là, au cimetière qui borde le vieux monastère de Cimiez. Ne manquez non plus l’agréable jardin du monastère, d’où on jouit d’une belle vue panoramique sur la ville.

À noter également la présence, sur la colline de Cimiez, du musée Marc-Chagall, dévolu à ce peintre prolifique lui aussi tombé amoureux de la Côte d’Azur…

 

5️⃣ Partir sur les routes de la Côte d’Azur

Depuis Nice, les belles escapades ne manquent pas ! On pense bien sûr aux routes littorales de la Côte d’Azur, jusqu’à Menton et la frontière italienne en passant par Monaco. Vers l’ouest, vous pouvez rejoindre Cannes, Saint-Tropez, Hyères et achever votre parcours par quelques jours à Marseille.

Sinon, il suffit de partir vers le nord pour plonger instantanément dans un lacis de vallées et de villages perchés (c’est le fameux arrière-pays niçois, pour atteindre le parc national du Mercantour et les premières stations de ski : Isola 2000 se trouve à moins de 100 kilomètres de Nice.

🚗 C’est parti !Louer une voiture au meilleur prix à Nice

 

Crédits photo : couverture, vieux Nicecathédrale russe, Negresco, colline du Château, cours Saleya, place Masséna, Cimiez.

7 commentaires

7 commentaires

Parfait 16 janvier 2019 - 9:53

J’ai eu l’occasion de passer un week end à Nice et j’ai trouvé le moyen, grâce à ce texte, de découvrir ce qu’on peut y faire durant seulement deux jours. J’ai également pu savoir quand est ce qu’il faut partir et quels endroits visiter durant mon séjour. Cet article m’a donc été d’une aide immense !

Répondre
Pierre 16 janvier 2019 - 10:08

Heureux que cet article vous ait plu 🙂

Répondre
Parfait 16 janvier 2019 - 22:02

🙂 je vous en prie

Répondre
Roques 4 août 2018 - 19:37

Amoureuse de Nice j’ai la chance de pouvoir y passer 3 mois par an je ne m’en lasse pas même si j’aime tjs Paris où je vis

Répondre
Pierre 6 août 2018 - 7:22

Effectivement, vous avez de la chance 🙂

Répondre
objets d'art nice 26 mai 2017 - 17:37

Je vais à Nice à chaque vacances ! J’adore les passer là-bas. Je ne me lasse pas de toutes ces œuvres d’art qui la composent ! C’est tout simplement magnifique…

Répondre
Berger 1 décembre 2016 - 9:16

Très belle ville, j’y retourne encore et toujours, elle a été blessée mais la vie continue et c’est ce qu’il y a de mieux !

Répondre

Laissez un commentaire