Quelques jours à Florence, le mythe italien

par Pierre
0 commentaire
Vue générale de Florence en Italie.

Ah, Florence ! Qui n’a jamais rêvé à l’évocation de son nom, qui fleure bon la douceur, l’art, la délicatesse…? Depuis des siècles, la capitale de la Toscane est synonyme de dolce vita, elle fascine et attire irrésistiblement et nous avons, nous aussi, succombé à cet envoûtant appel. Mais qu’en est-il exactement ?

 

Allons-y tout de go : oui, Florence est une ville magnifique et elle vaut le voyage sans l’ombre d’un doute. Elle est belle, fière, parfois immodeste aussi – bon, souvent même, il faut l’avouer. Florence aime être regardée et admirée, dévorée des yeux. Les Florentins lui vouent d’ailleurs un attachement qui frôle parfois l’idolâtrie. Mais comment peut-il être autrement ? Chaque coin de rue est une plongée dans un livre d’art ou une invitation à une gastronomie généreuse : c’est un pays de cocagne, le symbole d’un véritable art de vivre.

Bien sûr, l’hyper centre-ville pourra paraître parfois aseptisé, se réduisant à un décor de théâtre avec ses enfilades de boutiques très chic ou très cheap que la vie déserte à la tombée du jour. Mais comme partout, il suffit souvent de s’éloigner de quelques rues pour retrouver ces chères façades délavées aux volets mi-clos d’où s’échappent les odeurs de cuisine, le linge qui pend à la fenêtre ou les éclats bruyants d’une émission de la RAI (la télévision italienne).

Vue générale de Florence.

Tourisme urbain et campagnge toscane… Florence offre deux visages inoubliables.

 

 

Aller à Florence

⛅️ Quand partir à Florence ?

Comme partout en Italie, on vous conseillera les mois de mai et juin car le temps est superbe, la ville est vivante… mais peut-être trop touristique ? L’été, il peut faire très, très chaud. En mars ou avril, ou en septembre-octobre, il se peut peut-être qu’il fasse plus frisquet ou qu’une averse vienne égayer votre journée mais la ville se fait plus intime. À titre personnel, j’ai aussi testé les premiers jours de l’année, en janvier. J’ai eu de belles journées bien claires, un froid de canard et même une journée de neige (ce qui est paraît-il assez rare). Évidemment, si vous aimez les ambiances effervescentes et les longues soirées d’été, ce n’est pas pour vous…

 

✈️ Arriver à Florence

La plupart des vols – et notamment les vols low cost – arrivent non pas à Florence mais à Pise. Dans ce cas, il faudra compter dès lors 1 h 20 de trajet, mais les dessertes sont nombreuses et régulières jusqu’à la gare florentine de Santa Maria Novella.

 

🚶 Se déplacer dans Florence

Le centre historique de Florence est extrêmement riche et dense, mais sa superficie n’a rien à voir celle du vieux Rome par exemple. Un long week-end suffira déjà à vous donner un très bon aperçu de la ville, et on s’y déplace très facilement à pied.

 

🚙 Louer une voiture à Florence

Si vous comptez rester plus souvent, n’hésitez pas à opter pour une location de voiture à Florence pour aller visiter Fiesole, traverser le Chianti ou pourquoi pas pousser jusqu’à Sienne ou à aller faire un tour à Pise.

 

Florence, les 10 incontournables

1️⃣ La cathédrale (Duomo)

Avec son dôme aux tuiles rouges, elle dessine littéralement la silhouette de la ville. L’édifice est le symbole de la Renaissance et cette coupole fabuleuse force encore l’admiration de nos jours : elle fut construite par l’intérieur et ne nécessita aucun échafaudage visible de l’extérieur. Avec ses 45 mètres de diamètre, le dôme est toujours le plus grand du monde, presque six siècles après sa construction !

Vue de la façade de la cathédrale de Florence.

La façade de marbres multicolores du Duomo de Florence.

L’extérieur de la cathédrale est de toute beauté, délicatement bariolé de marbres multicolores. L’intérieur de la cathédrale, en revanche, peut se révéler décevant : trop vaste peut-être et du coup, trop vide. Mais n’hésitez pas à monter à la coupole, la vue sur la ville et les collines toscanes est inoubliable. Devant la cathédrale, ne manquez pas le baptistère et ses merveilleuses portes de bronze.

 

2️⃣ La Piazza della Signoria

C’est sans doute la plus importante des places de Florence, et l’une des plus jolies aussi, avec son plan délicieusement irrégulier, ses statues et sa grande fontaine. Elle est dominée par l’imposante masse – un brin austère – du palais de la Seigneurie (Palazzo della Signoria), cœur politique de la ville depuis des siècles. Sa visite est incontournable, avec sa cour, ses salles d’apparat et son dédale de petits couloirs vous projetant dans la vie quotidienne du Moyen Âge et de la Renaissance.

Vue du palazzo Vecchio à Florence.

L’auguste façade du Palazzo Vecchio, sur la Piazza della Signoria.

 

3️⃣ La Galerie des Offices

Le plus célèbre musée de Florence, et l’un des plus réputés du monde, occupe en fait… des bureaux ! Les “Offices” sont une cité administrative construite au XVIe siècle juste à côté du palais de la Seigneurie. En 1765, ces locaux purement fonctionnels ont été transformés en musée pour accueillir les chefs-d’œuvre des artistes italiens. Les Offices sont notamment courus pour les toiles de Botticelli. Réservez à l’avance, impérativement ! Évitez le mardi si possible, c’est le grand rush après la fermeture hebdomadaire du lundi.

Vue nocturne de la Galerie des Offices à Florence.

L’enfilade des ailes de la Galerie des Offices.

 

4️⃣ Le Ponte Vecchio

On peut dire sans crainte qu’il est un des emblèmes de la capitale toscane, et l’un des derniers ponts habités d’Europe. Enjambant l’Arno, il est dévolu à la bijouterie et à la joaillerie. Son aspect particulier est dû à la galerie qui le surplombe, et qui relie en fait la Galerie des Offices au palais Pitti, de l’autre côté du fleuve, ce qui permettait au Médicis de rejoindre leur domicile ou leur lieu de travail sans avoir à craindre un quelconque attentat…

Vue du Ponte Vecchio à Florence.

Le célèbre Ponte Vecchio relie en réalité le Palazzo Vecchio au Palazzo Pitti.

 

5️⃣ Le jardin de Boboli

À l’arrière du Palazzo Pitti et de son inquiétante façade se trouve l’immense jardin de Boboli, aménagé sur le flanc de la colline, avec ses massifs, des statues, ses points de vue, ses grottes, ses fontaines… Un superbe lieu de promenade et de dépaysement.

Vue des jardins de Boboli à Florence.

Dans le jardin de Boboli, entre ville et campagne toscane.

 

6️⃣ La Piazzale Michelangelo

Sur la rive gauche de l’Arno, il vous faudra monter quelques lacets pour atteindre la Piazzale Michelangelo. Vous n’y serez pas seuls : cet endroit est l’un des plus fréquentés de Florence et pour cause, il offre un panorama splendide – peut-être le plus beau – sur la ville est ses alentours : le Ponte Vecchio, la tour du palais de la Seigneurie, la cathédrale, la basilique Santa Croce, la forêt de toits brunâtres, les collines toscanes qui tirent tantôt sur le vert tantôt sur le bleu… composent un tableau signe des plus grands peintres de la Renaissance.

Vue générale de Florence.

Florence vue depuis la Piazzale Michelangelo, dans la douceur d’un soir d’été.

 

7️⃣ L’église Santa Croce

C’est un des trésors de Florence : cette gigantesque église médiévale recèle des œuvres d’art inestimables, mais est aussi considérée comme le “panthéon” des Toscans : Michel-Ange, Galilée, Machiavel, mais aussi le compositeur Rossini y reposent… sans oublier le monument au poète Dante, enfant du quartier, dont on peut admirer non loin de là la maison natale.

Vue de la Piazza Santa Croce à Florence.

Sur la Piazza Sante Croce…

 

8️⃣ Le Porcellino

Non loin de la Piazza della Signoria, vous trouverez le Mercato Nuovo. Sous une de ses galeries se trouve la fontaine du Porcellino, littéralement la “fontaine du Porcelet”. En réalité, vous remarquerez qu’il s’agit d’un sanglier. Lui toucher le groin porte chance (il est déjà bien lustré) et pour vous assurer de revenir à Florence, mettez-lui une piécette dans la bouche et lâchez-la en espérant qu’elle tombe dans la vasque en traversant la grille…

Vue de la fontaine du Porcellino à Florence.

Vous aussi, frottez le groin du Porcellino !

 

9️⃣ La Galleria dell’Accademia

Un must artistique de Florence, au même titre que la Galerie des Offices. Vous allez y croiser tous les grands noms de l’art et en premier lieu celui de Michel-Ange : c’est là qu’est conservé sa magnifique statue de David, avec ses 5 mètres de haut et ce qui est sans doute la paire de fesses la plus célèbre du monde… Pensez à réserver à l’avance votre billet !

La statue de David par Michel-Ange à la Galerie de l'Académie.

Le célèbre « David » sculpté par Michel-Ange.

 

🔟 Le marché San Lorenzo

À côté de l’église du même nom, temple de la Renaissance élevé à la gloire de la prestigieuse famille des Médicis, vous trouverez un autre temple emblématique de la Toscane : celui de la gastronomie.

Un étal au marché San Lorenzo à Florence.

Dans les allées du marché de San Lorenzo…

Sous les belles halles XIXe siècle de ce marché couvert, vous trouverez tous les produits typiques de la région (à regarder, à acheter ou même à déguster sur place) : ribollita (soupe de légumes), tagliatelle aux porcini (cèpes), finocchiona (une sorte de salami), pecorino (fromage au lait de brebis), bistecca alla fiorentina (bifteck à la florentine), la trippa alla fioretina (tripes), sans oublier les innombrables vins du Chianti voisin… Mon bon plan : achetez-vous du bon pain frais, un peu de charcuterie et de fromage… et allez pique-niquer dans un des parcs ou sur une des vieilles places de la ville.

 

Mes coups de cœur à Florence

❤️ San Miniato al Monte

Ce petit bijou médiéval est posé non loin de la Piazzale Michelangelo, au sommet de la colline. Outre l’église, on aime le lieu paisible pour la vue splendide sur Florence qu’il offre, à déguster de préférence en fin d’après-midi ou pourquoi pas au soleil couchant.

Vue de San Miniato à Florence.

Le site de San Miniato domine tout Florence.

Pour y accéder, il existe une superbe initiative à la Piazzale Michelangelo : la petite Via del Monte alle Croci, qui débouche dans le quartier de San Niccolò, au bord de l’Arno. Cette rue est tout à fait charmante avec ses airs campagnards et en chemin, vous croiserez le délicieux jardin des Roses (Giardino delle Rose).

Vue de Florence depuis le Giardini delle Rose.

Florence vue depuis le jardin des Roses…

 

❤️ Le quartier de l’Oltrarno

Il comprend toute la partie de la vieille ville située sur la rive gauche de l’Arno (côté Piazzale Michelangelo et San Miniato, donc). C’était autrefois la rive “populaire” de Florence, tandis que la rive droite, avec la cathédrale et le palais de la Seigneurie, était dévolu aux marchands et aux aristocrates.

Vue de la Piazza Santa Spirito à Florence.

La place de Santo Spirito, au cœur du quartier paisible de l’Oltrarno.

Il en resté une atmosphère plus intime, moins touristique, avec ses échoppes d’artisans et sa vie quotidienne. N’hésitez pas à y déambuler sans but précis, pour tomber peut-être sur la Piazza Santo Spirito ou le jardin Bardini.

 

❤️ L’ancienne pharmacie de Santa Maria Novella

Pas évident de trouver l’entrée : elle est plutôt discrète, dans la Via della Scala. Ouverte au public depuis 1612, elle dépend du couvent voisin. C’est un exceptionnel voyage dans le passé, avec ses salles anciennes, ses pots à pharmacie élégants et désuets… et ses produits cosmétiques maison toujours en vente comme des savons, des pommades, des parfums…

Vue d'une décoration murale avec un portrait en peinture.

L’antique pharmacie de Santa Maria Novella est un petit bijou architectural.

 

❤️ All’Antico Vinaio

Juste derrière le palais de la Seigneurie, Via de’Neri, se trouve la petite façade de All’Antico Vinaio. Vous n’aurez pas de mal à la trouver : c’est là que se trouve la queue. On préfère vous dire que vous attendrez sans doute un peu, mais dites-vous que ce n’est pas pour rien. On vous y préparera un sandwich maison avec des produits du terroir toscan. Et si vous ne savez pas vous décider, ils peuvent choisir pour vous. Une bonne adresse.

Vue de l'Antico Vinaio à Florence.

L’Antico Vinaio, un festin à deux pas de la Piazza della Signoria…

 

❤️ La Biblioteca delle Oblate

Pas question d’aller faire un peu de lecture mais il serait dommage de ne pas profiter de la belle terrasse offerte par l’établissement. Située juste derrière la cathédrale, Via dell’Uriuolo, cette bibliothèque publique vous offre gratuitement une vue imprenable sur l’immense dôme florentin. Et rien ne vous empêche d’y boire ou d’y manger un petit quelque chose…

Dans la cantine de la bibliothèque des Oblate à Florance.

La bibliothèque des Oblats, une vue encore méconnue (et gratuite) sur la cathédrale de Florence.

 

Crédits photo : couverture, vue sur la cathédrale, façade cathédrale, Palazzo Vecchio, Galerie des Offices, Ponte Vecchio, jardin de Boboli, Piazzale Michelangelo, Santa Croce, Porcellino, Galerie de l’Académie, marché San Lorenzo, San Miniato al Monte, jardin des Roses, Oltrarno, pharmacie de Santa Maria Novella, Antico Vinaio, Bibliothèque des Oblate

0 commentaire

Laissez un commentaire