Visiter San Francisco sans voiture

par Inès
0 commentaire
Cable car de San Francisco et panorama sur la baie

Au-delà de la question écologique, la circulation en voiture dans San Francisco n’est pas idéale pour visiter la ville, à bien des égards. Voici quelques bonnes raisons…

 

Quelques bonnes raisons de visiter San Francisco sans voiture

En premier lieu, abordons la question du prix du stationnement en voiture dans San Francisco. Dans la plupart des rues commerçantes et surtout en centre-ville, le stationnement est non seulement payant, mais surtout très cher ! Et ce, même le dimanche

Imaginez que même la traversée du Golden Gate vous coûtera quelques dollars : le piège, c’est que le paiement vous sera demandé pour le retour. Comme seuls les péages électroniques fonctionnent à San Francisco, vous devrez soit vous procurer une carte d’abonnement, soit vous pré-enregistrer sur Internet. Pas très pratique…

Et là vous vous vous dites que votre réservation d’hôtel comprend sûrement une réservation de parking… Mais non ! Il vous faudra souvent compter encore un budget parking parfois conséquent, surtout si vous choisissez un hôtel luxueux. Certains hôtels vous facturent parfois les entrées et sorties de votre voiture en supplément.

🔎 À lire aussiQuelques bons plans pour se loger à San Francisco

En ce qui concerne votre stationnement, on vous souhaite bon courage pour trouver une place, surtout parce qu’elles sont d’abord attribuées aux résidents… En plus, le stationnement est la plupart du temps limité, surtout dans les quartiers ultra-touristiques !

Lombard Street à San Francisco.

Un des seuls « intérêts » de votre voiture dans San Francisco? Négocier les lacets de Lombard Street sous le regard des touristes !

Et puis vous ne voudriez probablement pas louper les petits dédales de San Francisco, ceux qui serpentent entre les maisons et dont l’accès est évidemment exclu pour les voitures…

🔎 À lire aussi → La météo et quand partir à San Francisco

 

Les transports en commun à San Francisco

Le réseau est vraiment bien développé. Il couvre les lignes de cable-cars, d’autobus, de trolleybus, du métro municipal et du métro historique.

💡 Bon à savoirLa carte des transports en commun de San Francisco et en bonus,  les infos trafic en temps réel sur le site de la SFMTA.

Ensuite parce que San Francisco est une ville à échelle humaine, on est loin des distances infinies qu’on trouve à Los Angeles par exemple. Donc vous pourrez (presque tout) visiter à pied !

Et puis parce que les transports, c’est la liberté ! Pas besoin de se rappeler où on a garé la voiture et rangé la clé, de retourner sur ses pas pour la récupérer, de compter un budget parking (souvent plus conséquent que le budget transports) et un budget PV (les contrôles sont réguliers, rigoureux, et allègent sérieusement votre porte-monnaie)…

En revanche, il est idéal de louer une voiture lors de votre départ de San Francisco pour partir ensuite à la découverte de la Califonie et de l’Ouest américain…

🔝 À lire aussiQue visiter à San Francisco en 2 jours ?

👀 Pour aller plus loin7 endroits pour visiter San Francisco autrement

🚗 Et ensuite ?Les coups de cœur en Californie du blog Lost in the USA

 

Crédits photos : couverture, Lombard Street

0 commentaire

Laissez un commentaire