Que visiter à San Francisco en 2 jours ?

par Inès
4 commentaires
Maisons colorées à San Francisco.

Avec son terrain vallonné (une quarantaine de collines en tout), San Francisco est une ville qui affiche son caractère bien trempé, et où souffle un vent libertaire.

 

Au fil du temps, la “City by the Bay” (comprendre la “Ville de la Baie”) a été le berceau de nombreux mouvements qui ont forgé sa mosaïque unique. En premier lieu, je me dois de citer le développement de la Silicon Valley dès le début du XXème siècle, aujourd’hui poumon économique des States.

C’est aussi d’ici qu’est parti le mouvement littéraire et culturel de la “Beat Generation” dans les années 1950, dont la figure de proue Jack Kerouac fait encore battre le coeur des baroudeurs. Mais San Francisco ne serait pas ce qu’elle est sans l’influence du mouvement hippie qu’elle a vu naître à la fin des années 60, et dont il subsiste encore un peu partout les empreintes, aussi bien dans l’architecture que dans les mentalités.

Aujourd’hui ville phare de l’acceptation et de l’intégration des différences, la “City of mists and Dreams” soit la “ville des brumes et des rêves” – comme déclamait la poétesse Ina D. Coolbrith – ne cessera de vous surprendre par la diversité de ses quartiers (et de sa météo !), dont je vais tenter de vous faire un petit guide…

 

📷 Carte des choses à voir absolument à San Francisco

 

 

1️⃣ Fisherman’s Wharf

Le quartier des quais de San Francisco est sans doute le meilleur point de repère pour débuter votre exploration. Embarquez-vous sur la promenade maritime le long de Jefferson’s Street. Entre les innombrables magasins de souvenirs pour touristes et de fruits de mer frits, vous assisterez probablement à des spectacles de rue.

Le quai Pier 39 à San Francisco.

Les lions de mer paressent sur les pontons de Pier 39.

Du Golden Gate Bridge à Treasure Island, en passant par la célébrissime Alcatraz, c’est une halte photo incontournable ! Au gré de vos flâneries, terminez par le quai du Pier 39, rendu célèbre par les lions de mer qui viennent s’y dorer la pilule sur les pontons.

💡 Bon plan → C’est un quartier vivant, où vous croiserez des habitants, mais surtout… beaucoup de touristes ! Alors préférez une matinée tranquille pour cette initiation franciscaine.

De là, vous pouvez continuer la promenade en ferry vers Alcatraz ou prendre un des cable cars les plus emblématiques de San Francisco pour vous rendre à Downtown (Powell Station), ou continuer sur North Beach et Telegraph Hills.

💡 Bon à savoir → Il est difficile de se garer à Fisherman’s Wharf. Si vous avez opté pour une location de voiture à San Francisco, laissez la donc au parking pour venir en transports en commun (ou à pied !).

 

2️⃣ Alcatraz

“The Rock” est un des spots les plus emblématiques de San Francisco. Cette île située à 2,4 km de la côte et d’une superficie de 5 hectares environ est tristement célèbre pour avoir été une prison fédérale de haute sécurité, entre 1933 et 1963. Aujourd’hui elle est classée monument historique et transformée en musée (réservation fortement recommandée).

La prison d'Alcatraz à San Francisco.

Alcatraz fait planer son aura mystérieuse sur la Baie de San Francisco.

Embarquez-vous dans un ferry depuis Fisherman’s Wharf et plongez dans l’histoire du grand banditisme et de la corruption, dont les fières figures telles Al Capone imprègnent encore le lieu.

Réputée pour être une île dont il était impossible de s’évader, cet ex-bâtiment carcéral continue d’entretenir le mystère et les rumeurs les plus folles. Autour du musée et de son phare, le territoire est classé réserve naturelle et accueille une grande variété d’oiseaux.

 

3️⃣ Le Golden Gate Bridge

S’il y a UN monument qui fait figure d’emblème de San Francisco, c’est évidemment le Golden Gate Bridge (“Pont de la Porte Dorée”).

S’étirant sur près de 3 kilomètres, d’une vertigineuse hauteur de 230 m et d’une épatante largeur de 27 mètres, ce pont suspendu arbore fièrement une couleur orange vermillon et relie la péninsule de San Francisco à celle du comté de Marin. Bien que visible depuis presque tout San Francisco, quoi de mieux pour l’observer que de… le traverser ?

Le Golden Gate à San Francisco.

Le Golden Gate est l’image à l’image de San Francisco : un pont entre les différences…

À pied, à vélo, en voiture, les possibilités sont multiples. A noter que le brouillard (si il y en a) se lève en général vers 11 heures du matin, prévoir en conséquence une traversée à partir de la fin de matinée.

En fin d’après-midi, la lumière qui réchauffe San Francisco est magique depuis le pont. Si vous choisissez la première option (en gambettes), prévoir un peu de temps, surtout en cas de vent, et envisager un retour sur San Francisco en bus pour les plus fatigués. L’option vélo est probablement à privilégier en fonction de vos possibilités, surtout si vous voulez rejoindre la charmante petite ville de Sausalito de l’autre côté du pont.. Vous pourrez rentrer en ferry à San Francisco.

💡 Bon à savoir → L’option traversée en voiture reste sûrement la plus confortable, mais n’offre pas la possibilité de s’arrêter pour observer et photographier le superbe panorama… À vous de voir !

 

4️⃣ Telegraph Hills, Lombard Street et Coit Tower

Perché au sommet de la colline du même nom (83 mètres au-dessus du niveau de la mer), le quartier de Telegraph Hills se mérite !

Lorsque vous arriverez au sommet, vous vous retrouverez dans un vrai décor romanesque où de chics maisons immaculées jouent à cache-cache entre des chemins dérobés. C’est dans ce “district”, un des plus paisibles de San Francisco, que se dresse la fameuse Coit Tower, en haut de laquelle vous aurez une vue imprenable, à ciel ouvert et à 360° sur tout San Francisco.

Coit Tower à San Francisco.

La Coit Tower émerge fièrement au-dessus de Telegraph Hills.

Redescendez par les escaliers qui serpentent entre les jardins luxuriants de ce quartier résidentiel “high-class”, et observez entre les branches et les fleurs les emblématiques perroquets conures à tête rouges. Si le coeur vous en dit, allez jeter un oeil à Lombard Street, la rue la plus pentue et la plus sinueuse du monde.

💡 Bon plan → Continuez sur le quartier de North Beach pour flâner dans des rues tranquilles empreintes d’influences italiennes.

 

5️⃣ Upper Haight – Haight Ashbury

Comme dans la célèbre chanson de Scott McKenzie, “If you’re going to San Francisco, be sure to wear flowers in your hair” ! En effet, le festival “Summer of Love” de l’été 1967 a pour ainsi dire forgé le caractère de Upper Haight : des milliers d’étudiants en vacances y ont afflué, en quête d’amour et de liberté.

Rue du quartier Haight-Ashbury à San Francisco.

Les maisons colorées de Haight Ashbury invitent à l’évasion.

Aujourd’hui quartier un peu plus bobo, Haight Ashbury (du nom du croisement des deux rues : Haight Street et Ashbury Street) garde par beaucoup d’aspects sa marque de fabrique baba cool : des magasins bios , des maisons victoriennes repeintes avec des couleurs vives (les Painted Ladies d’Alamo Square par exemple), des boutiques vintage…

Arrêtez-vous devant les maisons de grands musiciens tels Janis Joplin, Jimi Hendrix ou encore les Greatful Deads ! L’étape verte du quartier sera celle de Buena Vista Park, plutôt le jour (oui oui quelques restes du côté “obscur” de la vague hippie subsistent encore) d’où vous aurez un joli panorama sur le Golden Gate Bridge et sur la superbe église Saint Ignatius.

 

6️⃣ Downtown

Bienvenue à Downtown, centre-ville de San Francisco. Même si il ne contient rien d’exceptionnel en soi, c’est le théâtre de l’activité bouillonnante et éclectique de la ville.

Le quartier de Downtown à San Francisco.

Powell Street est une rue phare du Downtown de San Francisco.

Des boutiques de luxe aux hôtels, des gratte-ciels à Union Square, les touristes croisent dans un ballet incessant les employés de bureau, les cable cars et pas mal de bruits. Si vous cherchez le quartier qui ne dort jamais, vous l’avez trouvé !  L’esplanade névralgique de Union Square vous permettra une courte pause pour constater l’incroyable dynamisme de San Francisco.

Faites une étape gastronomique au Ferry Building Marketplace, un lieu typique de l’ambiance que l’on peut trouver à San Francisco et où vous pourrez faire quelques achats ou prendre un brunch avec vue sur la baie.

 

7️⃣ Chinatown

Chinatown mériterait au moins une demi-journée (même si une journée entière reste l’idéal !) de votre temps. A la fin des années 1840, une première vague d’immigration chinoise est venue s’implanter à San Francisco, fuyant les catastrophes et les guerres. Depuis, avec ses 100 000 habitants, Chinatown regroupe la plus grande communauté chinoise hors d’Asie.

Une rue de Chinatown à San Francisco.

Chinatown appelle à l’exotisme.

Engouffrez-vous dans ce quartier exotique par la mythique Dragon Gate, une imposante porte formée de trois toits de pagode, et vous aurez l’impression d’avoir traversé le Pacifique. Moi qui ne suis jamais allée en Asie, je m’y croyais vraiment ! Toutes sortes de boutiques invitent au voyage : quelque 300 restaurants, des boutiques de médecine traditionnelle et de souvenirs. Chinatown accueille des événements culturels toute l’année. Croirez-vous aux prophéties des Fortune Cookies ?

💡 Bon plan → Offrez-vous un moment de détente à Portsmouth Square. Je vous recommande le marché de Stockton Street, le samedi après-midi, où vous trouverez les produits les plus frais et les moins chers de Chinatown !

 

8️⃣ Mission District

Voici un quartier qui vous donnera l’impression d’être transporté au Mexique, ambiance “latino arty”. Même si Mission a la réputation d’être un district plutôt populaire, parfois mal famé, c’est une balade qui vaut tout à fait le détour (à condition d’organiser un peu son itinéraire) !

Rue de Mission District à San Francisco.

Les rues colorées de Mission District ne vous laisseront pas de marbre !

Véritable dédale de rues colorées, Mission présente à ciel ouvert ses fresques murales de toutes les couleurs, beaucoup de dessins et de messages politiques et sociaux. A proximité de Balmy Alley, ne manquez pas le Dolores Park, ses vastes pelouses et ses palmiers.

💡 À noter → C’est dans ce coin, précisément au 3841 de la 18th Street, que se trouve la fameuse “maison bleue” de la chanson de Maxime Le Forestier

 

👀 Pour aller plus loin7 endroits pour visiter San Francisco autrement

🏨 Bon plan → Dans quel quartier se loger pour visiter San Francisco ? 

🚗 Et ensuite ?Les coups de cœur en Californie du blog Lost in the USA

 

Crédits photo : couverture, Pier 39, AlcatrazGolden Gate, Coit Tower, Haight-AshburyDowntown, ChinatownMission District.

4 commentaires

4 commentaires

Alice 6 mars 2017 - 16:53

Super Article ! Je suis allée dans cette ville étant petite et cette article reflète exactement mes souvenirs.
ça me donne envie d’y retourner !

Répondre
Inès 13 mars 2017 - 10:20

J’espère que vous y retournerez un jour, merci et à bientôt !

Répondre
de SACY 2 mars 2017 - 13:43

J’y suis allé. J’ai manqué Alcatraz et « Mission ». Cet article me donne envie d’y retourner. J’y retrouve l’atmosphère riche en couleurs de la ville. Merci !!

Répondre
Inès 13 mars 2017 - 10:19

C’est vrai qu’Alcatraz et Mission valent le coup… pour la prochaine fois ! A bientôt et merci

Répondre

Laissez un commentaire