Mes coups de cœur : 8 lieux à voir à l’île Maurice

par Pierre
1 commentaire
Une plage à l'île Maurice.

L’île Maurice est une destination de rêve, une des perles de l’océan Indien : plages paradisiaques, accueil chaleureux, couleurs, épices, diversité culturelle, passion créole (et j’en oublie) s’y succèdent. Je vous donne mes coups de cœur, ce qui sont pour moi les 8 incontournables d’un premier voyage à l’île Maurice.

 

Carte de mes coups de ❤️, des lieux à voir à l’île Maurice  🇲🇺

Carte des choses à voir à l'île Maurice.

 

1️⃣ L’île aux Cerfs

Sur la côte est de Maurice, préservée et sauvage (la plupart des grands hôtels se trouvent sur la côte ouest), se trouve l’île aux Cerfs. On y accède en bateau depuis Trou d’Eau Douce.

Plage de l'île Maurice.

Les plages de l’île aux Cerfs sont tout simplement paradisiaques… © Carigami / Pierre Feisthauer

L’île est assez touristique et familiale, et on comprend vite pourquoi : à l’abri du lagon, elle propose de magnifiques plages de sable blanc, que baignent des eaux transparentes et peu profondes. J’ai aussi aimé cette vue qui porte à la fois vers l’océan et les collines côtières de Maurice.

 

2️⃣ Le cap Malheureux

J’ai déjà parlé du cap Malheureux dans cet article. Pour beaucoup, il s’agit d’une “carte postale” (et c’est vrai), mais il n’empêche : elle m’a fait de l’effet. Celui d’un petit bout du monde, certes touristique, mais ô combien évocateur : celui de la douceur et des couleurs de la culture créole

Église à l'île Maurice.

L’église au toit rouge, la vue magnifique… Bien que touristique, le cap Malheureux est un incontournable de l’île Maurice. © Carigami / Pierre Feisthauer

 

3️⃣ Le jardin botanique de Pamplemousses

Appelé aussi jardin Sir Seewoosagur Ramgoolam (comme l’aéroport – en mémoire de l’ancien Premier ministre et père de l’indépendance de Maurice en 1968), il occupe un site très important pour l’île : le domaine de Mon Plaisir, résidence des anciens gouverneurs français de l’île.

Un jardin à l'île Maurice.

Le grand bassin des nénuphars est la vue la plus connue du jardin de Pamplemousses. © Carigami / Pierre Feisthauer

Le jardin fut aménagé dès 1770 par Pierre Poivre : c’est le plus ancien jardin botanique du monde. Il fut créé dans le but de tester, d’acclimater et in fine d’enrichir les productions locales avec des espèces végétales venant de Madagascar ou des autres terres coloniales françaises comme les Antilles.

“Le don d’une plante utile me paraît plus précieux que la découverte d’une mine d’or et un monument plus durable qu’une pyramide.” Bernardin de Saint-Pierre

Il est aujourd’hui un somptueux conservatoire pour les espèces typiques de Maurice et des autres îles de l’océan Indien. L’icône du jardin botanique de Pamplemousses est le bassin des nénuphars, dont les feuilles peuvent atteindre 2 à 3 mètres de diamètre.

 

4️⃣ « L’Aventure du Sucre »

J’avoue avoir été bluffé par ce site : je m’attendais à une attraction plus ou moins touristique et j’ai découvert un site industriel restauré avec goût.

Au cœur de l’ancien domaine sucrier de Beau Plan, l’usine retrace, autour de ses impressionnantes machines, l’histoire de la canne à sucre.

Usine sucrière à l'île Maurice.

Avant et après : l’Aventure du Sucre explique comment la canne est tranformée en sucre ou en rhum ! © Carigami / Pierre Feisthauer

C’était jadis un produit colonial extrêmement précieux, qui se décline essentiellement en sucre ou en rhum (on peut goûter différentes variétés des deux produits à la fin de la visite – mon coup de cœur pour le sucre Brun clair mou).

 

5️⃣ Le temple hindou de Grand Bassin

Dans un ancien cratère de volcan se niche le site religieux de le plus important de l’île Maurice : le temple hindou de Grand Bassin (la moitié des Mauriciens est hindoue), consacré au dieu Shiva. Une colossale statue de 30 mètres de haut vous accueille à l’entrée du site. L’eau du cratère est considérée comme l’équivalent de celle du Gange par les pèlerins.

Temple hindou à l'île Maurice.

Le temple de Grand Bassin est un important centre spirituel hindou. © Carigami / Pierre Feisthauer

Une série de temples s’étale au bord des rives, avec ces couleurs vives et ces décorations si caractéristiques… Même si leur signification exacte reste obscure pour la grande majorité des visiteurs, on se laisse facilement porter par l’ambiance très particulière du lieu…

 

6️⃣ Le parc national des Gorges de Rivière Noire

Unique parc national de Maurice, il prend place au sud-ouest du pays. Il donne un ultime aperçu de ce que fut l’île autrefois : une terre boisée à perte de vue, un monde aux reflets vert sombre et noirs.

Forêt à l'île Maurice.

Voici à quoi ressemblait l’île Maurice il y a plusieurs siècles… De la forêt tropicale à perte de vue ! © Carigami / Pierre Feisthauer

Ces forêts ont disparu partout ailleurs, pour en exploiter le bois et faire place nette aux champs de canne à sucre. On a un point de vue superbe sur les gorges de Rivière Noire depuis le belvédère d’Alexandra Falls.

Une soixantaine de kilomètres de chemins de randonnée permet d’admirer d’au plus près la faune mauricienne et notamment le paille-en-queue (oiseau que la compagnie aérienne Air Mauritius a choisi comme symbole), sous les auspices du piton de la Petite Rivière Noire (point culminant de Maurice avec ses 828 mètres d’altitude) ou de la montagne Cocotte…

 

7️⃣ La Terre des Sept Couleurs

Non loin de la rhumerie et de la cascade de Chamarel (la plus haute de l’île avec 100 mètres de chute), la Terre des Sept Couleurs est un site quasi unique au monde : on y voit un étonnant paysage de dunes aux reflets ocres, oranges, rouges, mauves, violets, roses, bruns…

Dunes colorées à l'île Maurice.

Les Terres des Sept Couleurs sont l’un des sites les plus visités et les plus photographiés de Maurice… On comprend pourquoi ! © Carigami / Pierre Feisthauer

Il s’agit en réalité de strates de cendres volcaniques que l’érosion a exposé à l’air libre. Le site n’est pas très grand en soi mais on guette avec plaisir chaque variation de lumière, qui fait resplendir les couleurs différemment.

 

8️⃣ Le morne Brabant

Le morne Brabant est la montagne emblématique de l’île Maurice. Ce bloc massif de 555 mètres de haut, aux parois presque verticales, surplombe de manière spectaculaire l’océan Indien.

Montagne à l'île Maurice.

La forme du morne Brabant (au fond à droite de la photo) est reconnaissable entre toutes. © Carigami / Pierre Feisthauer

Longtemps il fut le refuge des esclaves en fuite (appelés “marrons”). On raconte même que les derniers d’entre eux se seraient suicidés à l’approche d’une escouade… alors que celle-ci venait leur annoncer l’abolition de l’esclavage. Le morne Brabant, vu sa dimension naturelle et culturelle, est aujourd’hui classé au Patrimoine mondial de l’Unesco.

On peut accéder à son sommet via un chemin de randonnée plutôt difficile – de quoi lui conserver toute sa majesté et une part de mystère bienvenue.

 

Mais aussi…

  • Mahébourg, la toute première capitale de l’île, qui a gardé de jolis restes d’architecture coloniale.
  • La montagne du Rempart, près de Tamarin, et ses airs de petit Cervin mauricien.
  • Au sud de l’île, autour de Bois Chéri : les paysages bucoliques où sont cultivés le thé et la vanille.
  • Port-Louis, la grouillante capitale de Maurice, même si j’avoue ne pas en avoir gardé un souvenir impérissable (un regret : ne pas avoir assisté aux courses hippiques du Champ-de-Mars, dont l’ambiance est paraît-il incroyable).

 

Trouver un hébergement de rêve à l’île Maurice

Hôtel à l'île MauriceL’expérience unique de l’île Maurice se goûte également à l’aune de la qualité de ses hébergements. En effet, le pays a choisi très tôt de se protéger du tourisme de masse et de s’orienter vers une hôtellerie haut de gamme. À l’heure actuelle, il est tout aussi facile de passer semaine de rêve les pieds dans l’eau dans un hôtel de la côte que d’opter pour la location d’une villa de luxe.

 

1 commentaire

1 commentaire

Sandrine 24 mars 2018 - 17:04

Vous evoquez la chapelle de Cap Malheureux est vous avez bien raison. Mais en allant visiter le Morne Brabant (numero 8 sur votre carte), arrêtez-vous à une autre chapelle encore plus pittoresque avec ton minuscule toit de chaume : la chapelle de Notre Dame de Fatima à Case Noyale.

Répondre

Laissez un commentaire