Une journée à Ajaccio, capitale de la Corse

par Pierre
0 commentaire
Vue sur Ajaccio en Corse.

Ajaccio (Aiacciu en corse) sera sans doute pour vous la porte d’entrée de votre séjour en Corse : ne la quittez pas trop vite ! La capitale de “l’île de beauté”, alanguie le long de son magnifique golfe, mérite bien une petite visite.

 

📷 Carte des choses à voir à Ajaccio

La mer, les vieilles rues, Napoléon, l’ambiance méditerranéenne, pourquoi pas une randonnée… Ajaccio n’est pas très grande mais il y a beaucoup de choses à faire ou à voir pour occuper au moins une journée !

Carte touristique d'Ajaccio en Corse.

Voici les choses à voir à Ajaccio en une journée.

 

 ⛅️ Météo à Ajaccio : quand partir ?

On peut visiter Ajaccio en toute saison : l’hiver est doux, l’été chaud mais avec toujours une brise de mer qui vous rafraîchit à l’ombre ou au coin d’une rue… À Ajaccio, le soleil brille plus de 2700 heures par an !

⚡️ Le saviez-vous ? → C’est à Ajaccio qu’il y a le plus d’orages en France : 39 par an en moyenne.

 

1️⃣ Les souvenirs de Napoléon à Ajaccio

Eh oui, c’est ici, à Ajaccio, que Napoléon Bonaparte a vu le jour le 15 août 1769. La destinée incroyable de ce petit Corse, devenu général puis Napoléon Ier, empereur des Français, a marqué Ajaccio de manière indélébile : sa réputation, ou son statut de capitale officielle de la Corse – au grand dam de Bastia et de Corte -, c’est à son enfant chéri qu’Ajaccio le doit.

Et au firmament de sa gloire ou dans l’ennui le plus total de sa dernière résidence sur l’île anglaise de Sainte-Hélène, Napoléon n’oubliera jamais Ajaccio. Il aurait souhaité y reposer si la Paris refusait d’accueillir sa dépouille (finalement Napoléon fut inhumé aux Invalides à Paris).

Napoléon représenté en empereur avec sa toge, sur une place ensoleillée de sa ville natale Ajaccio

Statue de Napoléon sur la place Foch d’Ajaccio.

Les souvenirs abondent bien entendu dans les rues d’Ajaccio. La maison natale de Napoléon, située rue Saint-Charles, est devenue le musée national de la Maison Bonaparte. Au cours de votre promenade dans la ville, vous croiserez forcément la statue de Napoléon en Premier Consul (place Foch), celle de Napoléon entouré de ses quatre frères (place du Général-de-Gaulle), ou encore le grand monument commémoratif à Napoléon Ier (place d’Austerlitz) construit près d’une petite grotte où Napoléon aimait venir jouer étant enfant.

Enfin, vous finirez sans nul doute votre “circuit Napoléon” au musée Fesch, créé par l’oncle de Napoléon, le cardinal Fesch. Amateur d’art, celui-ci a légué à la ville une des plus extraordinaires collections de peintures anciennes de France. L’enceinte du musée accueille aussi la chapelle impériale, où repose une grande partie de la famille de Napoléon, ainsi que les jolis rayonnages de bois et de vieux livres de la Bibliothèque municipale.

Pas étonnant donc qu’Ajaccio soit surnommée la “cité impériale” et que son aéroport s’appelle aéroport d’Ajaccio-Napoléon Bonaparte

📌 À lire aussiLes 23 choses qu’il faut voir en Corse

 

2️⃣ Dans la vieille ville d’Ajaccio

D’une manière générale, vous n’aurez pas besoin de beaucoup de temps pour découvrir les différents monuments d’Ajaccio : la vieille-ville se compose de quelques rues. Laissez donc votre voiture au parking et préférez la promenade à pied : c’est de loin le meilleur moyen de goûter au charme méditerranéen des venelles ajacciennes.

Cathédrale d'Ajaccio en Corse.

La cathédrale d’Ajaccio, petite église mais chargée d’histoire.

Vous visiterez la cathédrale de Santa Maria Assunta, petite par sa taille mais qui ne manque pas d’intérêt : ce bâtiment de la Renaissance a été construit par le célèbre architecte italien Giacomo della Porta : c’est à lui que l’on doit la coupole de la basilique Saint-Pierre à Rome ! Une toile du célèbre peintre Eugène Delacroix y est également exposée.

Non loin de là se trouve l’imposante citadelle d’Ajaccio, séparée de la ville par d’impressionnants fossés. Appartenant encore à l’armée, elle ne se visite malheureusement pas. À ses pieds s’étend le port de plaisance Tino-Rossi d’Ajaccio, qui honore l’autre figure célèbre de la cité (1907-1983).

Le port de voyageurs, où accostent les ferries en provenance de Marseille, Toulon ou Nice par exemple, se déploie face au quartier du Borgu.

🔎 PratiqueTrouvez votre hôtel à Ajaccio

 

3️⃣ Le quartier des Étrangers, Ajaccio côté luxe

Entre la place du Général-de-Gaulle et la place d’Austerlitz se trouve le quartier des Étrangers. Il doit son nom aux nombreux touristes européens qui affluèrent à Ajaccio dès le XIXe siècle pour profiter de l’ensoleillement exceptionnel de la ville, un peu à l’instar du développement touristique de Nice.

Ces touristes se firent construire des villas ou logèrent dans un des luxueux hôtels du quartier pour passer l’hiver dans la ville. Arpentez le cours Grandval et le cours Leclerc : vous passerez ainsi devant l’ancien Grand Hôtel est devenu le siège de la collectivité territoriale de Corse, l’ancien hôtel Cyrnos ou, abritée derrière une rangée de palmiers, la charmante petite église anglicane.

 

4️⃣ Profiter des plages d’Ajaccio

Avec un tel site, pas étonnant qu’Ajaccio ait plus de 20 magnifiques plages à proposer à ses visiteurs, et ce dès le centre-ville ! On peut citer la plage Saint-François, pas très large mais située au pied même de la citadelle et de la cathédrale, ou la plage du Trottel (boulevard Albert Ier).

Plage à Verghia en Corse.

La plage Sole et Mare à Verghia dans le golfe d’Ajaccio.

En continuant vers l’ouest, en direction des îles Sanguinaires, vous trouverez la plage de Marinella, immortalisée par Tino Rossi, ou celle de la Terre-Sacrée. Au nord des Sanguinaires se trouve la plage de Capo di Feno, une des préférées des Ajacciens. Au sud de la baie, du côté de l’aéroport et au-delà, on trouvera également de véritables plages de rêve comme la plage du Ricanto ou la plage de Mare e Sole, appelée aussi la “plage d’Argent”. Tout un programme…

📌 À lire aussiVoici les 13 plus belles plages de Corse !

 

5️⃣ Autour d’Ajaccio : virées en pleine nature !

Ajaccio est aussi le point de départ idéal pour découvrir des sites naturels de toute beauté. On pense au tout petit archipel des îles Sanguinaires, qui veille sur l’entrée du golfe d’Ajaccio. C’est un peu une évocation du bout du monde, avec son phare, sa vieille tour de la Parata face à la mer et surtout les somptueux couchers de soleil qui prennent place dans ce décor.

Les îles Sanguinaires près d'Ajaccio en Corse.

Les îles Sanguinaires sont courues pour leurs couchers de soleil.

Il existe encore une autre manière de plonger en pleine nature, dès le centre-ville d’Ajaccio : emprunter le chemin des Crêtes. Cette randonnée de 10 kilomètres (compter 3 à 4 heures) débute au bois des Anglais, à un jet de pierre de la place d’Austerlitz et son monument commémoratif à Napoléon Ier. Le sentier vous conduit à travers les côteaux méditerranéens qui surplombent le golfe d’Ajaccio, vers l’ouest. Peu avant les Sanguinaires, le sentier rejoint la route côtière à la plage de Terre-Sacrée. Vous pouvez ensuite rentrer à Ajaccio avec le bus n°5 (direction place de Gaulle).

Depuis le port d’Ajaccio, vous pourrez aussi partir en croisière pour la journée vers Bonifacio, la réserve naturelle de Scandola et les calanches de Piana ou les îles Sanguinaires.

🚗 C’est parti !Louer une voiture pas cher à Ajaccio 

ℹ️ UtileLouer une voiture en Corse : ce qu’il faut savoir

 

Crédits photo : couverture, statue de Napoléon, cathédrale, plage, îles Sanguinaires.

0 commentaire

Laissez un commentaire