3 jours pour visiter Palerme

par Pierre
0 commentaire
Vue de deux églises à Palerme.

C’est peu dire que Palerme déroute. Rares sont les villes qui offrent autant de contrastes que la capitale sicilienne. Elle éblouit, elle énerve, elle fascine et elle rebute. Caractérielle, elle ne vous laissera pas indifférent… Une excellente raison d’y passer quelques jours !

 

À vrai dire, il est difficile de décrire Palerme. C’est l’Italie, mais ce n’est pas vraiment l’Italie non plus. Vous n’y trouverez pas la grâce de Rome, de Venise ou de Florence. Même à Naples la méridionale, il existe une langueur continentale qu’on ne retrouve nulle part à Palerme.

Pourtant, ici aussi les ruelles semblent inchangées depuis des siècles, ici aussi le linge pend aux façades des maisons, les petits balcons de fer sont surchargés de plantes, les fenêtres ouvertes laissent échapper des voix de télévision et des effluves de cuisine. Mais ce n’est pas pareil.

Vue d'une ruelle étroite à Palerme.

Palerme c’est beaucoup de rues comme cela : sans charme… mais avec beaucoup de charme.

À Palerme, le contraste est en fait un véritable fracas : les ors éblouissants des églises côtoient des immeubles crasseux sinon ruinés, l’azur profond et magnifique de la Méditerranée répond aux parkings sauvages qui enlaidissent les palais baroques assoupis. Bref, il y a mille raisons de s’émerveiller et de s’indigner.

Vue d'un croisement avec de belles façades à Palerme.

Les Quattro Canti ? Un carrefour savamment mis en scène.

Il faut dire qu’historiquement, rien n’est calme ici : la ville fut tour à tour phénicienne, romaine, byzantine, arabe, normande, germanique, autrichienne, espagnole et finalement… italienne. Toutes ces cultures successives, brillantes, y ont laissé leur trace après s’être affrontées.

Alors, puisque Palerme est indéfinissable, le meilleur conseil qu’on puisse vous donner pour vous y retrouver, c’est de vous y perdre !

💡 Le saviez-vous ? Palerme, avec près de 700 000 habitants, est la cinquième ville la plus peuplée d’Italie.

📝 Voici quelques conseils pratiques pour préparer votre séjour à Palerme.

 

10 choses à voir à Palerme

Carte des principaux lieux touristiques de Palerme.

Voici les principales choses à voir et à faire à Palerme.

 

 1️⃣ Le palais des Normands et sa chapelle palatine

Le palais des Normands est, depuis toujours, le centre de la Palerme politique. Forteresse romaine, résidence des émirs musulmans, puis palais des rois normands qui régnèrent sur la Sicile au Moyen Âge, il accueille aujourd’hui le parlement régional sicilien. Pour être tout à fait honnête, ses façades composites n’impressionnent guère, mais pourtant elles recèlent un joyau en leur sein : la chapelle palatine, dont chaque centimètre est recouvert de mosaïques, créant une incroyable atmosphère dorée. À voir !

Vue de l'intérieur de la chapelle palatine de Palerme.

La chapelle palatine et ses extraordinaires mosaïques médiévales.

 

2️⃣ La cathédrale Santa Maria Assunta

La place qui s’ouvre sur son côté est sans aucun doute la plus agréable de Palerme. On peut admirer alors ce magnifique bâtiment médiéval, au style résolument oriental, qui fait immanquablement penser à l’Alhambra de Grenade.

Vue de la cathédrale de Palerme.

Une cathédrale avec des airs de palais oriental… Ce n’est pas un rêve !

Elle a été construite à l’emplacement de l’ancienne mosquée de la ville arabe, qui elle-même avait pris la place d’un temple romain. L’intérieur, blanc et sobrement baroque, tranche avec le volubile extérieur de briques rouges…

 

3️⃣ La Piazza Pretoria

C’est un peu le centre de gravité de Palerme, le point de repère dans le fouillis des rues de la ville. Ça tombe bien, la Piazza Pretoria est un véritable décor de théâtre, ceinte de bâtiments baroques joliment dépareillés et surplombé par le dôme de l’église Santa Caterina. En son centre, une grande et majestueuse fontaine peuplée de sculptures.

Vue d'une fontaine monumentale à Palerme.

La Piazza Pretoria, avec sa grande fontaine, marque le cœur du vieux Palerme.

De part et d’autre de la Piazza Pretoria, ne manquez pas deux autres petites places pleines de charme : les Quattro Canti, qui mettent en scène le croisement des deux principales rues du vieux Palerme, et la Piazza Bellini (photo de couverture), avec l’étrange silhouette à coupoles rouges de l’antique église de San Cataldo et celle de l’église de la Martorana : les offices s’y déroulent encore selon le rite grec et une inscription en arabe orne un de ses piliers. Bienvenue à Palerme !

 

4️⃣ La Via Maqueda

Cet axe historique de la vieille ville, bien qu’il ait aujourd’hui perdu de sa superbe, accueillait autrefois la fine fleur palermitaine. On y trouve encore nombre d’églises et de palais, comme le Palazzo Comitini, le Palazzo Mazzarino, le Palazza Grassellini ou encore le Palazzo Filangeri di Cutó… On peut parfois entrer dans certaines cours, n’hésitez pas !

Vue de la cour intérieure d'un palais à Palerme.

Via Maqueda, il ne faut pas hésiter à pousser des portes pour découvrir des trésors cachés (ici le Palazzo Castronne-Santa Ninfa).

La Via Maqueda aboutit à la Piazza Verdi où se dresse le Teatro Massimo, qui est tout simplement le plus grand opéra d’Italie avec plus de 1600 sièges.

 

5️⃣ Le marché de la Vucciria

Direction le port de plaisance Palerme cette fois, pas bien grand au demeurant (c’est fou comme Palerme sait faire oublier qu’elle est une ville de bord de mer). Autour de l’église de San Domenico et sa façade baroque qui évoque une pièce montée, vous trouverez le marché de la Vucciria, le plus célèbre de la ville. Mais le ventre à ciel ouvert de Palerme, dont a tant chanté les louanges autrefois, aurait perdu beaucoup de son âme au dire des habitants.

Vue d'un étal sur un marché de Palerme.

Le marché de la Vucciria reste un incontournable pour les amoureux de la bonne chère.

Il reste tout de même un passage obligé pour goûter à quelques spécialités palermitaines, comme par exemple le pani câ mèusa, du poumon et de la rate de veau entre deux tranches de pain (la rate est frite dans du saindoux, mais vous pouvez ajouter un peu de ricotta si vous voulez). Bon appétit.

 

6️⃣ Le quartier de l’Albergheria

Face au palais des Normands s’ouvre le quartier de l’Albergheria, le plus ancien de Palerme. C’est toujours aujourd’hui un quartier populaire, aux rues étroites. Il est animé par le marché qui se tient tout le long de la Via Ballaro, où résonnent tous les accents de la Méditerranée et de l’histoire palermitaine. Deux oasis de calme sont à signaler dans le quartier : n’hésitez pas à monter au sommet de la tour de l’église San Niccolò di Bari,  vous pourrez prendre ainsi un peu de hauteur (dans tous les sens du terme) sur Palerme et jouir d’un panorama magnifique sur la ville qui grouille en contrebas. Et puis, il y a la petite église de San Giovanni degli Eremiti et son ancien cloître, aujourd’hui occupé par un superbe jardin fleuri.

Vue d'un jardin près d'une église à Palerme.

L’église San Giovanni degli Eremeti : une petite oasis de verdure et de culture.

 

7️⃣ Le palais de la Zisa

Un peu au-delà du vieux centre, voici un bâtiment qui ne manque pas de charme : ce palais de style arabe a été commandé… par le roi normand Guillaume Ier au XIIe siècle, lui-même vivant ouvertement comme un prince oriental au milieu de son harem et des jardins d’agrumes de ses multiples résidences. Le palais se visite et ce “mélange des genres” détonne et fascine encore, plus de huit siècles plus tard.

Vue de la façade d'un palais médiéval à Palerme.

Le palais de la Zisa se revendique ouvertement de la culture arabe.

 

8️⃣ Les catacombes des Capucins

Pas très loin du palais de la Zisa, vous trouverez le couvent des capucins de Palerme, et surtout, sur le parvis de l’église, l’entrée de ses catacombes. Autant vous prévenir : âmes sensibles s’abstenir. Plus de 8000 corps momifiés sont en effet présentés au public, plus ou moins en bon état, souvent revêtus de leurs plus beaux atours. Loin d’être une mise en scène morbide, c’était autrefois un signe de prestige social : une momie restait ainsi exposée tant que les dons de la famille affluaient…

 

9️⃣ Le quartier de Kalsa

Touchant le bord de mer, le quartier de Kalsa est comme une respiration dans une ville très minérale. Baladez-vous sur le Foro Italico : à défaut d’être une plage, c’est une grande pelouse qui ouvre grand sur la Méditerranée. C’est l’un des lieux de promenade préférés des Palermitains.

Vue d'un lieu de promenade près d'un port à Palerme.

Le Foro italico est une agréable promenade de bord de mer.

Vous trouverez à Kalsa des ruelles à l’aspect douteux et des jolis palais (comme le Palazzo Chiaramonte Steri,  ancien tribunal de l’Inquisition, sis devant la jolie Piazza Marina, avec ses palmiers et ses volumineux arbres exotiques, ou le Palazzo Abattelis), mais aussi le jardin botanique de Palerme, véritable oasis de verdure. Et si vous avez des enfants, n’oubliez pas de vous rendre au Musée international de la Marionnette, où plus de 3000 pièces perpétuent notamment la tradition sicilienne de “l’Opera dei Pupi”.

 

🔟 La cathédrale de Monreale

La petite cité de Monreale se situe à quelques kilomètres à l’ouest de Palerme. Elle est célèbre pour sa magnifique cathédrale Santa Maria Nuova, construite au Moyen Âge par les rois normands de Sicile et inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco. C’est un fabuleux mélange d’art européen et oriental. Vous y admirerez ses fabuleuses mosaïques et vous parcourerez son délicieux cloître aux colonnettes ouvragées, dans le beau décor des montagnes siciliennes. Que Palerme semble loin alors…

Vue de la cathédrale de Monreale en Sicile depuis son cloître.

Dans le sublime cloître de la cathédrale de Monreale.

 

La plage à Palerme ?

Certes, Palerme est au bord de la mer mais la ville est dépourvue de plage. Cependant rassurez-vous : il en existe une superbe à quelques kilomètres à peine de Palerme : elle se situe à Mondello (facilement accessible avec votre voiture de location, ou une trentaine de minutes avec le bus n°806 depuis la station Politeama, devant le théâtre du même nom).

Vue d'une plage de sable à Mondello en Sicile.

Pour trouver une plage près de Palerme, allez à Mondello !

 

Trouver un hôtel à Palerme

Vous cherchez un hôtel à Palerme ? Un hôtel avec piscine ? En bord de mer ? Un hôtel pas cher ou un hôtel de luxe ? Avec parking ? Dans le centre historique ou près de l’aéroport ? Alors vous êtes au bon endroit…!



Booking.com

 

Crédits photo : couverture, Quattro Canti, une rue à Palermechapelle palatine, cathédrale, Piazza Pretoria, palais Via Maqueda, marché de la Vucciria, San Giovanni degli Eremiti, palais de la Zisa, Foro Italico, cloître de Monreale, plage de Mondello.

0 commentaire

Laissez un commentaire