Visiter Casablanca en deux jours

par Pierre
0 commentaire
Mosaique dans une mosquée marocaine.

Casablanca est la plus grande ville du Maroc et pourtant, elle n’attire pas autant que Marrakech. La raison en est simple : elle n’incarne pas le Maroc touristique, ancien et intemporel, mais au contraire la modernité la plus criante du royaume chérifien. Bienvenue à “Casa” la déroutante !

 

Avez-vous remarqué ? Rien que par son nom, Casablanca entend marquer sa singularité. Aucune sonorité arabe là-dedans : Casablanca, “la maison blanche”, doit son nom aux marins espagnols qui prenaient autrefois ces façades blanchies à la chaux comme point de repère à leur navigation. En berbère, Casablanca se dit Anfa, ce qui signifie “colline”.

Mosquée face à la mer à Casablanca au Maroc.

La mosquée Hassan II et l’océan Atlantique : deux éléments indissociables de Casablanca.

Longtemps, la ville n’eut pas de réelle importance, trop exposée sur l’océan Atlantique. Régulièrement ruinée, c’est seulement à la fin du XVIIIe siècle qu’un projet de port prit forme pour de bon, rapidement fréquenté par les commerçants européens. Et ce sont ces accents qui ont forgé le visage de Casablanca : elle n’a ni l’ancienneté, ni le cachet des autres villes impériales que sont Marrakech, Rabat, Fès et Meknès – pour ne citer qu’elles -, mais il y flotte comme un vent d’ouverture, d’insouciance, comme une recherche permanente de nouveauté.

Aujourd’hui, avec ses 4 millions d’habitants, Casablanca est la plus grande ville du Maroc et la deuxième cité du Maghreb après Alger. C’est, et de très loin, la capitale économique du pays. Pour le voyageur, la ville s’apparente à une ruche, où la circulation des voitures et des piétons est intense.

À noter que Casablanca doit aussi sa réputation au film américain éponyme, oscar du meilleur film en 1944, où jouèrent notamment Humphrey Bogart et Ingrid Bergman.

 

1️⃣ La mosquée Hassan II

Face à l’horizon infini et dans les brumes vaporeuses des embruns, l’imposante silhouette de la mosquée Hassan II se dresse fièrement face à l’océan Atlantique. Elle est l’emblème de Casablanca.

La mosquée Hassan II est tout simplement l’une des plus grandes mosquées du monde. Son minaret dépasse les 200 mètres de hauteur et sa grande salle de prière peut accueillir pas moins de 25 000 personnes. Elle est même munie d’un toit rétractable, permettant la prière à ciel ouvert.

Vue de la mosquée Hassan II à Casablanca.

La mosquée Hassan II est tout simplement l’une des plus grandes mosquées du monde.

Ce bâtiment gigantesque, camaïeu de beige et de vert, a été construit de 1986 à 1993, d’après le vœu du roi du Maroc Hassan II, qui lui a légué son nom.

La mosquée est reliée à la ville par une grande esplanade, qui met en scène le monument sacré de manière particulièrement spectaculaire.

 

2️⃣ L’architecture de Casablanca

Avant que la mosquée Hassan II voie le jour, c’est par son architecture civile que Casablanca était réputée. Pendant toute la première moitié du XXe siècle, elle fut un véritable laboratoire pour les architectes, qui découvraient à Casa une cité vierge de passé, libre de contraintes urbanistiques, où tout semblait possible. On a souvent comparé la ville à une petite New York africaine.

Une rue à Casablanca au Maroc.

Les rues de Casablanca sont un festival d’architectures.

Ces bâtiments furent tantôt construits en style mauresque, s’inspirant du vieux style marocain ; tantôt dans un surprenant style classique à la française ; ou bien aussi en Art Déco. Les immeubles se font géométriques, futuristes, sobres ou ciselés. Européens, riches Marocains, membres de l’importante communauté juive locale… Tous laissèrent libre cours à cette inventivité architecturale.

Vue d'une place à Casablanca.

Sur la place Mohammed-V : le palais de justice en style arabo-andalou.

On retrouve aujourd’hui ces bâtiments boulevard Mohammed-V, ou boulevard du 11-janvier. Place Mohammed-V, ne manquez pas la wilaya et son campanile qui a un je-ne-sais-quoi de toscan, mais aussi le palais de justice élevé en style arabo-andalou.

 

3️⃣ L’ancienne médina de Casablanca

Par rapport aux vieilles villes de Marrakech, Fès, Meknès ou Rabat (les “villes impériales du Maroc”), la médina de Marrakech vous apparaîtra plutôt petite et très sobre. Elle est encore entourée d’une muraille de 4 kilomètres de long, percée de portes et ponctuée par la tour de l’Horloge. Bien entendu, il suffira de se perdre dans le dédale de ses petites ruelles blanches pour se sentir complètement dépaysé…

La vieille ville de Casablanca.

Vue des toits de la vieille médina de Casablanca, en direction de la mosquée Hassan II.

 

4️⃣ La Corniche et la plage d’Aïn Diab

La Corniche est le nom donné à la pointe rocheuse qui s’avance légèrement dans l’Atlantique, au sud-ouest de la vieille ville, adossée au chic quartier résidentiel d’Anfa, et qui sépare la plage de Lalla Meryem de la plage d’Aïn Diab.

Cette dernière, très courue, est longue de 2 kilomètres. Elle s’achève par l’îlot de Sidi Abderrahman, qui doit son nom au marabout qui y vécut au XIXe siècle et repose sur ce petit bout de terre battu par la mer. Aujourd’hui, des voyantes y lisent encore l’avenir dans du plomb fondu.

Vue d'une plage et d'une petite île à Casablanca.

L’îlot de Sidi Abderrahman et la plage d’Aïn Diab.

Dans un contraste assez saisissant, au souvenir du pieux marabout succède tout près de là la modernité parfois brutale de Casablanca : le Morocco Mall est le plus grand centre commercial d’Afrique, étalant sur 250 000 m2 ses 350 boutiques, ses multiples restaurants, un cinéma, une patinoire, etc.

 

⛅️ La météo à Casablanca

Casablanca, bien que grande ouverte sur l’océan Atlantique, bénéficie encore d’un climat de type méditerranéen.

Les étés sont très chauds, voire caniculaires même si l’océan amène toujours une brise bienvenue. Les mois de juillet et d’août sont quasiment dépourvus de précipitations. L’hiver est doux et assez humide.

D’une manière générale, on peut dire que les mois de mai, juin et septembre sont les plus agréables pour visiter Casablanca.

 

✈️ L’aéroport de Casablanca

L’aéroport international de Casablanca – Mohammed-V (CMN) est situé au sud de la ville, à Nouaceur. C’est le plus important du Maroc et le quatrième plus fréquenté d’Afrique avec plus de 8,5 millions de voyageurs en 2016.

Parmi ses nombreuses liaisons aériennes, on peut citer le vol Casablanca-Paris, le vol Casablanca-Lyon, le vol Casablanca-Marseille et le vol Casablanca-Bordeaux.

L’aéroport est relié au centre-ville de Casablanca par des trains réguliers, qui aboutissent à la gare de Casa-Voyageurs et la gare de Casa-Port.

 

🚙 Louer une voiture à Casablanca

Casablanca n’est pas forcément une destination touristique en tant que telle, mais elle est en revanche un point de départ idéal pour votre découverte du Maroc en voiture de location.

Peut-être irez-vous faire un tour du côté des villes impériales ? Rabat, la capitale du Maroc, se situe à 90 kilomètres, Marrakech à 250 kilomètres, Meknès à 260 kilomètres, Fès à 290 kilomètres. Vous pourrez même pousser jusqu’à la belle cité océanique d’Essaouira (à 400 kilomètres), voire jusqu’à Agadir et sa célèbre plage (500 kilomètres).

 

💤 Trouver un hôtel à Casablanca

Trouver un hôtel pas cher à Casablanca, ou bien un hôtel 4* ? Un hôtel avec piscine, thalasso & spa ? Un hôtel près de l’aéroport, à Aïn Diab ou à Anfa ? Vous trouverez sans doute ce que vous cherchez en cliquant ici !



Booking.com

 

Crédits photo : couverturepanorama de Casablanca, mosquée Hassan II, rue de Casablanca, palais de justice, ancienne médina, îlot de Sidi Abderrahman.

0 commentaire

Laissez un commentaire