Naples et la côte amalfitaine, un somptueux road trip en Italie

par Pierre
58 commentaires
Vue de la côte amalfitaine en Italie.

Sauvages et splendides, nostalgiques et éblouissantes, éruptives et colorées… Naples et la côte amalfitaine sont un véritable théâtre où les villes, les îles, les côtes, les routes, les monuments, bref, dont le décor comme les acteurs se révèlent vite inoubliables. 

 

Naples et la côte amalfintaine (« costiera amalfitana » en italien), pourquoi on aime ? Parce que tout y est inclassable. Parce que les quartiers populaires, la jet set, le tourisme balnéaire, les traces de l’Histoire, la nostalgie, l’avenir, l’optimisme et la fatalité se côtoient en permanence, se croisent et se recroisent. Parce que c’est ici une Italie inimitable, où tout semble encore plus intense, plus émotif qu’ailleurs. Parce que vous n’en repartirez pas indifférent.

Ce n’est pas pour rien que la côte amalfitaine a été classée sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco.

 

⛅️ Quand partir sur la côte amalfitaine ?

Toutes les saisons sont belles sur la côte amalfitaine. En hiver, les jours sont plus courts mais vous aurez l’impression d’avoir cette région extraordinaire pour vous tout seul – sans compter qu’il fait toujours très doux dans ce coin d’Italie.

À l’inverse, en été, vous pourrez compter sur des fortes chaleurs, une animation omniprésente dans les villes et les villages, mais aussi sur une foule plus conséquente.

Vue du village de Ravello en Italie.

Un soir d’été sur la côte amalfitaine…

En automne, la côte amalfitaine reprend son souffle après le rush estival, et une lumière plus dorée la rend somptueuse.

Et puis, il y a le printemps, sans doute notre saison préférée pour s’y rendre, car la grande foule n’est pas encore là, l’air et pur et joyeux, et les couleurs de la nature explosent de partout.

 

🚙 La location de voiture sur la côte amalfitaine

Puisque c’est le point d’arrivée pour la très grande majorité de visiteurs de la côte amalfitaine, il est logique d’opter pour une location de voiture à Naples. Il n’y a pas de crainte particulière à avoir pour conduire une voiture dans la région : les routes sont en bon état, la signalisation des directions et des points d’intérêt également.

Attention tout de même à la route côtière, qui commence après Sorrente pour aboutir à Salerne : elle compte de nombreux virages, et vous n’y roulerez pas forcément vite (surtout en haute saison, prévoir aussi des embouteillages aux abords des localités). Ne vous laissez pas non plus tracasser par la conduite parfois sportive des locaux. Vous êtes en vacances et cette région est sublime, donc détendez-vous et profitez !

Panorama depuis le village de Ravello en Italie.

Le golfe de Salerne vu depuis Ravello… Ça ne vous tente pas ?

De Sorrente à Salerno, comptez environ 60 kilomètres. Pour le tour complet Naples-Sorrente-Salerne-Naples, comptez au total environ 200 kilomètres. Mais il y a tellement à voir, entre Naples, Pompéi et/ou Herculanum, Capri, la côte amalfitaine à proprement parler. 4 à 5 jours ne sont pas de trop, bien au contraire, pour passer un peu de temps partout !

Et juste un détail : si vous comptez vous rendre à Capri (ce que nous vous recommandons), vous ne pourrez pas prendre le ferry avec votre voiture de location. Ce n’est pas grave : Capri se traverse facilement à pied ou en bus.

Carte des principaux site touristiques de la côte amalfitaine.

Les lieux à voir lors de votre road trip sur la côte amalfitaine.

 

1️⃣ Naples, capitale du Sud de l’Italie

L’indomptable ville méditerranéenne, où richesse et délabrement se côtoient le plus joyeusement du monde, peut dérouter. Naples ne possède pas véritablement de monument emblématique, mais constitue un ensemble où les siècles s’empilent comme une exubérante pièce montée : la grouillante rue de Spaccanapoli, le paisible cloître de Santa Chiara et ses faïences, le port et son imposant château médiéval qui ouvre sur l’une des plus belles baies du monde, la place du Plébiscite, le superbe musée archéologique national… ne sont qu’un immense puzzle de ruelles et de places où vous trouverez tous les cafés, restaurants et boutiques possibles.

Panorama sur Naples en Italie.

Naples la bouillonnante, avec en arrière-plan le mythique volcan du Vésuve…

N’hésitez pas à manger une pizza : c’est ici, à Naples, que la reine d’Italie Margherita tomba amoureuse de ce plat rustique et la rendit populaire. La margherita est aujourd’hui la plus simple des pizze : pâte fine, tomate, mozzarella, basilic et huile d’olive. Difficile de recommander une bonne adresse : chacun à la sienne – et la meilleure est toujours celle de la mamma, bien sûr.

📌 À lire aussi → Notre top 10 pour visiter Naples 🔎 PratiqueTrouver un hôtel à Naples

 

2️⃣ Pompéi, un voyage dans le temps

Bon, on ne présente plus Pompéi, le site archéologique le plus célèbre d’Europe : cette radieuse petite ville, tranquille et prospère, fut rayée de la carte par une éruption du Vésuve en quelques heures il y a presque deux mille ans. Résultat : des ruines retrouvées intactes, protégées par des mètres de cendres, et la vie de nos ancêtres qui se révèle comme figée sur place. Saisissant mais attention : très touristique.

🔎 PratiqueTrouver un hôtel à Pompéi

Vue du site archéologique de Pompéi en Italie.

Au fil des rues de l’ancienne ville romaine de Pompéi…

Si vous supportez mal la foule et les selfies, beaucoup conseillent de se rendre plutôt à Herculanum : cette autre petite cité, qui a connu le même sort, est en effet tout aussi spectaculaire et (pour l’instant) moins fréquentée que Pompéi.

 

3️⃣ Sorrente, son port, son limoncello…

Ce joli balcon sur la baie de Naples paraît soudain si calme… On s’y promène avec plaisir. La ville est réputée pour être la capitale de la fameuse liqueur de citron, le limocello, mais aussi pour être l’un des points de départ des ferries pour l’île de Capri toute proche, que l’on atteint en une petite demie-heure. C’est là aussi que vous laisserez votre voiture dans ce cas, car elles ne sont pas autorisées sur le bateau.

🔎 PratiqueTrouver un hôtel à Sorrente

Vue du port et de la ville de Sorrente en Italie.

Sorrente est un joli point d’embarquement pour Capri.

 

4️⃣ Capri, l’île de la dolce vita

…Non, Capri, ce n’est pas fini, et ce n’est pas près de se finir…! Petite merveille de rocher posé à pic dans la mer, autrefois luxueux refuge des grandes fortunes, il en reste une foule de couleurs et de souvenirs nostalgiques.

Vue du port de Capri en Italie.

L’île de Capri est la perle du golfe de Naples.

Si vous pouvez, le mieux est de prendre le temps de découvrir Capri par ses sentiers odorants, où se dévoilent villas, petites baies et criques turquoises.

📌 À lire aussi → Une journée à Capri 🔎 PratiqueTrouver un hôtel à Capri

 

5️⃣ Positano, quel décor !

La vision de Positano et de ses maisons multicolores, accrochées à l’éperon rocheux, est plutôt fantastique. C’est une petite ville très vivante, avec une superbe plage et donc très fréquentée aussi en été. On pourra toujours s’échapper dans ses petites rues, interdites à la circulation.

🔎 PratiqueTrouver un hôtel à Positano

Vue de Positano en Italie.

La ville de Positano, accrochée aux flancs de la montagne…

 

6️⃣ Bomerano et le Sentier des dieux

Entre Positano et Amalfi, n’hésitez pas à grimper vers le village de Bomerano (lacets plutôt secs) : c’est là que vous pourrez faire une spectaculaire randonnée appelée « le Sentier des dieux » (« Sentiero degli Dei » en italien).  Il relie le village de Nocelle après 8 kilomètres d’un parcours de toute beauté, véritable balcon ouvert sur le golfe de Salerne. Pensez à vous équiper en conséquence et à prendre de l’eau avec vous !

Vue du golfe de Salerne depuis un sentier en Italie.

D’après la légende, les dieux romains eux-mêmes empruntaient ce chemin pour aller écouter le chant des sirènes…

 

7️⃣ Amalfi, cœur de la côte amalfitaine

De Positano à Amalfi se trouve l’une des plus belles routes d’Europe, avec ses vues plongeantes sur la mer, le vert profond des pins, les couleurs vives des fleurs, l’odeur des citronniers et des orangers, la rocaille abrupte des falaises… Attention toutefois en conduisant, la route est assez sinueuse et plutôt spectaculaire. Amalfi apparaît comme plaquée à la falaise, au fond d’un grand amphithéâtre montagneux. L’imposante cathédrale Saint-André, avec sa précieuse façade multicolore et son majestueux escalier, domine l’antique petite ville.

🔎 PratiqueTrouver un hôtel à Amalfi

Vue d'Amalfi en Italie.

Amalfi, « capitale » de la côte amalfitaine, est nichée dans un décor spectaculaire.

 

8️⃣ Ravello, belvédère mythique

Après Amalfi, ne manquez pas de monter jusqu’au village de Ravello. Celui-ci est célèbre pour sa villa Cimbrone et son belvédère aux statues de marbre. Le panorama sur la baie et la Méditerranée est époustouflant.

🔎 PratiqueTrouver un hôtel à Ravello

Vue du belvédère de Ravello en Italie.

La baie de Naples vue depuis la célèbre balustrade aux statues de la villa Cimbrone, à Ravello.

 

9️⃣ Salerne, vivante métropole

Au bout de la côte amalfitaine, Salerne apparaît comme une grande ville, où il sera agréable de faire une pause, mais qui ne vous retiendra pas plus longtemps. Ne ratez pas tout de même son ancienne cathédrale et sa jolie cour intérieure médiévale, ainsi que les quelques rues adjacentes.

🔎 PratiqueTrouver un hôtel à Salerne 

Vue d'une rue de Salerne en Italie.

Ni belle, ni désagréable : telle est Salerne, point d’arrivée de la côte amalfitaine.

 

Crédit photos : couverture, soir d’étégolfe de SalerneNaples, Pompéi, SorrenteCapri, Positano, Sentier des dieuxAmalfi, RavelloSalerne.

58 commentaires

58 commentaires

Cristina 11 octobre 2019 - 22:51

Bonjour Pierre,
Nous sommes un groupe de 8 (4 couples) et sommes en train de programmer une semaine pour visiter Naples et la côte amalfitaine. Nous envisageons de démarrer notre séjour par la côte amalfitaine à partir de Ravello et louerons une voiture à l’aéroport. Je vois que pour se rendre à Positano en voiture à partir de Ravello, mappy nous fait faire un grand détour et prévoit 1h45 de trajet, soit 66 km. Il n’y a pas de route qui relie ravello a positano ? Positano est-il accessible en train à partir de Naples ? Merci pour votre aide et vos conseils.
Cristina

Répondre
Pierre 13 octobre 2019 - 20:53

Bonjour Cristina, non pas de souci pour rejoindre Positano depuis Ravello par la route côtière. Comptez une petite heure de route. Il y avait peut-être des travaux le jour où vous avez fait votre recherche, qui impliquait un détour ?
Et non, pas d’accès en train depuis Naples vers Positano et la côte amalfitaine. En train depuis Naples, vous pouvez rejoindre Salerne ou Sorrente.
Bien à vous et bon voyage !
Pierre

Répondre
Gabrielle 1 octobre 2019 - 16:11

Bonjour,
Merci pour ce super article!
J’aimerais faire une surprise à mon ami, en partant 4-5jours en Italie, plus particulièrement Naples –> Pompéi, entre la mi et fin novembre.
A t-on besoin de louer une voiture selon vous, ou les transports en communs suffisent?
Savez-vous un peu si les marchés de Noël de ce coin, sont intéressants?
Merci pour vos conseils,
Gabrielle

Répondre
Pierre 2 octobre 2019 - 7:54

Bonjour Gabrielle, eh bien quelle belle surprise 🙂
Pour circuler entre Naples et Pompéi pas de souci avec les trains. Vous pourrez prendre le train pour aller jusqu’à Sorrente, Salerne et Caserta (au nord, où se trouve le « Versailles italien »). Pour la côte amalfitaine, il faudra par contre une voiture.
On dit souvent que Naples est la ville italienne qui aime le plus Noël 🙂 Vous devrez y trouver votre compte en termes de marchés et d’animations de Noël. Attention juste aux alentours du 8 décembre, jour férié en Italie et fête religieuse très observée à Naples et les hôtels sont pleins à cette date en général.
Bon voyage !
Pierre

Répondre
Ahlem Chiha 30 septembre 2019 - 18:55

Bonjour Pierre, très intéressant comme article et très complet 😉
Mon conjoint et moi venons à Naples du 2 au 10 novembre, nous avons réservé un hôtel au centre ville. Nous avons l’intention d’effectuer un roadtrip toute la semaine, pourriez vous nous conseiller sur l’utilité de louer une voiture ou plutôt prendre le ferry ? Nous sommes un peu hésitant sachant qu’en novembre qu’il y aura peut être moins d’horaires de départs pour les ferrys. Est-il facile de garer la voiture dans le centre de Naples ? Avez vous un itinéraire à nous conseiller pour la semaine ?
Merci beaucoup

Répondre
Pierre 2 octobre 2019 - 7:47

Bonjour, merci pour votre gentil message 🙂
En ce qui concerne la location de voiture, je dirais que oui si vous dépassez Pompéi. Jusqu’à Pompéi, vous pouvez prendre le train ou les transports en commun. Au-delà, et notamment pour la côte amalfitaine, la voiture s’impose (vous pouvez aller jusqu’à Sorrente ou Salerne en train, mais rien entre). Je vous laisse cet article pour des idées de choses à voir ou à faire autour de Naples.
Il faut savoir aussi qu’il est difficile de stationner la voiture au centre-ville de Naples… Vous pouvez prendre le ferry jusqu’à Capri, Ischia et Procida en ferry depuis Naples. Effectivement, il y en a moins et le retour se fera pratiquement de nuit en fin d’après-midi.
Ce que je vous conseillerais : visitez tout ce que vous pouvez à Naples et aux alentours à pied ou en transports en commun. Et pourquoi pas vous réserver une journée sur une île et louer une voiture pour une journée pour la côte amalfitaine. Ce n’est pas très loin ni très grand finalement, en partant tôt le matin c’est faisable (bien sûr vous ne vous arrêterez pas dans tous les villages). Vous aurez un bel aperçu de Naples sans stresser pour garer la voiture toute la semaine à Naples.
Bien à vous 🙂
Pierre

Répondre
Louisa 24 septembre 2019 - 22:11

Bonjour,
Je me permets de vous écrire car votre article m’a vraiment envie de visiter la région, et vos conseils ont l’air à chaque fois très avisés.
Nous prévoyons avec mon compagnons de nous rendre à Naples et sur la Côte amalfitaine fin octobre pour 5 nuits.
Nous savons que nous ne pourrons pas tout voir (!) mais que nous conseillez-vous de privilégier à cette période de l’année ?
Pompéi et/ou Herculanum, Capri, Amalfi, Ravello, Positano… quel choix faire pour avoir un bon aperçu de la région sans passer son temps en voiture ?
Autre point : nous pensions passer 2 nuits à Naples puis 3 nuits sur la côte pour rayonner en voiture. Quel serait le meilleur endroit ?
Merci par avance de tout conseil que vous pourriez nous apporter.
Bonne soirée
L

Répondre
Pierre 25 septembre 2019 - 7:55

Bonjour Louisa, et merci pour votre message 🙂

La côte en elle-même n’est pas très vaste, ce qui prend beaucoup de temps en été c’est la foule et la circulation. Du coup, fin octobre, vous pourrez voir beaucoup de choses sans passer votre vie dans la voiture.

À mon sens, gardez sans souci Amalfi, Ravello, Positano. Capri aussi. Il y a des ferries tous les jours depuis Naples, Amalfi Sorrente, Castellamare (ils circulent sans problème fin octobre mais moins qu’en haute-saison, regardez les horaires à l’avance).

Quant au choix entre Pompéi et Herculanum, je suis assez indécis je dois avouer : Herculanum en soi est un site magnifique, plus suprenant et plus poignant peut-être que Pompéi (c’est mon avis en tout cas), mais Pompéi sera moins assailli fin octobre, c’est peut-être le bon moment pour aller le visiter justement (peut-on vraiment faire l’impasse sur Pompéi…?). Si vous le pouvez, faites les deux (prévoyez plus de temps pour Pompéi).

En ce qui concerne l’hébergement, je conseille toujours Ravello. D’une part parce que j’aime bien (c’est ultra touristique en été, en octobre c’est une autre ambiance), d’autre part parce que c’est central sur la côte amalfitaine.

Si vous avez d’autres questions n’hésitez pas !
Bonne journée,
Pierre

Répondre
Raphaelle 22 septembre 2019 - 15:59

Bonjour et merci pour ces précieuses informations !
Nous partons en famille à Naples à la Toussaint en voiture. Au regard de la circulation napolitaine, nous envisageons de poser la voiture dans un parking longue durée à l’extérieur de la ville et de poursuivre notre séjour en transports en commun. Est-ce faisable? Si oui, quel parking nous conseillez vous ? Nous avions pensé à un parking à l’aéroport.
Merci d’avance pour vos tuyaux et vos conseils !

Raphaelle

Répondre
Pierre 23 septembre 2019 - 7:40

Bonjour Raphaëlle, et merci pour votre message.
Oui je dirais que le parking de l’aéroport peut être la meilleure idée, même si ces aéroports ne sont pas spécialement bon marché en règle générale…
Bien à vous et bon voyage !
Pierre

Répondre
Sophie 12 septembre 2019 - 2:33

MERCI BEAUCOUP PIERRE, VOUS ME CONFIRMEZ L’IDÉE DE VISITER CETTE BELLE RÉGION, MÊME EN NOVEMBRE. CELA FAIT PRÈS DE 25 ANS QUE NOUS PRENONS UNE SEMAINE À LA FIN NOVEMBRE POUR VOYAGER…. UNE SEMAINE EST COURT, ON NE PEUT PAS ALLER N’IMPORTE OÙ EN SI PEU DE TEMPS. LA CÔTE AMALFITAINE SERA TELLEMENT PARFAITE! MERCI ENCORE ! »

Répondre
Pierre 12 septembre 2019 - 7:41

Avec grand plaisir !!! 🙂

Répondre
Sophie Noel 11 septembre 2019 - 4:28

Bonjours,
Mon conjoint et moi planifions un séjour sur la cote Amalfitaine du 23 novembre au 1 décembre 2019. Nous allons arriver à Naples et faire la grande tournée en voiture. Mes questions: 1- est-ce que la température sera tout de même intéressante à cette période de l’année ? 2- est-ce que la région est toujours pleine de touristes ou est-ce le vide total? Finalement, comme nous serons en basse saison, pensez vous qu’il est pensable de réserver l’hébergement à la toutes dernière minute, voir le jour même, selon l’endroit où l’on se trouve et le feeling? Avez-vous des coup de coeur, central, comme secteur où demeurer sur la côte?

Merci beaucoup
Sophie (Canada)

Répondre
Pierre 11 septembre 2019 - 8:14

Bonjour, merci pour votre message 🙂
Pour répondre à vos questions :
– Fin novembre, la météo peut être changeante, mais dans le sud de l’Italie vous pourrez avoir de belles journées agréables. Je me souviens avoir été en novembre à Rome et j’étais en t-shirt. Bien sûr, concernant le climat, je ne m’engage plus trop… 😀
– Ce ne sera pas du tout la cohue de la haute saison estivale, même si aujourd’hui, plus aucune « région touristique » du monde n’est vraiment vide en basse saison. Je pense que vous pouvez vous permettre un peu de spontanéité en cette saison.
– À titre personnel, j’aime le côté de Ravello, même si au final, la côte amalfitaine n’est pas si grande que cela et ce ne sont pas les jolis coins qui y manquent.
Je vous souhaite un excellent séjour !
Pierre

Répondre
MELISSA 18 août 2019 - 16:54

Bonjour Pierre,
Tout d’abord, merci pour votre article super sympa et d’une grande aide à la préparation de mon voyage! 🙂
Avec mon copain nous prévoyons 3 jours pleins pour la côte amalfitaine, quel « parcours » nous conseillez-vous ? Sachant que nous ne comptons pas forcément visiter des monuments, musées etc mais plutôt faire des balades dans chacune des villes de la côte.
Je suppose qu’en une journée nous pouvons faire plusieurs villes, je pensais notamment à Amalfi + Ravello. Mais par exemple, Positano peut être couplé avec quoi ?
Merci par avance de vos conseils 🙂
Mélissa

Répondre
Pierre 19 août 2019 - 7:23

Bonjour Melissa, merci pour votre message 🙂
Voici ce que je vous conseillerais :

  • Premier jour : Sorrente, Positano, Praiano
  • Deuxième jour : Capri (à partir de Sorrente ou d’Amalfi)
  • Troisième jour : Amalfi, Ravello, et pourquoi pas Salerne
  • Vous auriez ainsi une belle variété d’ambiances, sans pour autant visiter de musée ou de monuments.
    Qu’en dites-vous ? 🙂
    Bonne journée et bonne préparation de beau voyage !
    Pierre

    Répondre
    Marie 9 août 2019 - 21:58

    Merci beaucoup pour votre réponse! On va peut être oublier le scooter… Nous partons le 26 aout, j’ai l’impression que ça va être la folie niveau fréquentation..

    Répondre
    Pierre 12 août 2019 - 7:16

    Ah oui, il y aura encore beaucoup de monde à ce moment-là. À mon sens c’est effectivement plus sage d’oublier le scooter, surtout si c’est la première fois… Mais rien n’empêche de le faire lors d’une prochaine virée en Italie 🙂
    Bien à vous et bon voyage !
    Pierre

    Répondre
    Marie 9 août 2019 - 15:18

    Bonjour Pierre,

    Nous organisons avec mon mari un petit séjour sans enfants pour fêter nos 10 ans de mariage et je tombe avec plaisir sur votre article, très bien rédigé et avec des conseils très pertinents. J’ai déjà noté beaucoup de choses!
    Nous aimerions y passer 4 nuits au total:
    -1 nuit + une journée à Naples,
    – 2 nuits côte amalfitaine (Ravello d’après vos conseils)
    – Dernière journée + nuit Ile Ischia (est-ce pertinent/intéressant? si non, plutot hotel à Capri ?)

    Le transport semblant compliqué, je pensais louer un scooter (ce serait une grande première pour nous). Mais il y a une certaine distance entre Naples et Amalfi ou Ravello.. Faudrait il y aller en transport en commun (train ou bus) et louer un scooter sur place à votre avis?
    Ou le scooter vous semble-t-il une fausse bonne idée ?

    Nous sommes en pleines vacances scolaires et l’article n’est pas tout récent donc je comprendrais si je n’avais pas de réponse.. Bonne journée 🙂

    Répondre
    Pierre 9 août 2019 - 15:26

    Bonjour Marie, merci pour votre commentaire et félicitations pour vos noces d’étain 🙂
    Pour répondre à votre question : si je louerais un scooter, je le ferais… à Sorrente car cette ville est desservie par le train (ligne n°1 Sorrente – Naples Porta Nolana), ce qui n’est pas le cas d’Amalfi et de Ravello (le bus ce n’est vraiment pas une idée très réaliste).
    Quand à l’idée même de louer un scooter, je n’ai pas vraiment d’avis. C’est vrai que ça correspond à la l’image dolce vite mais attention tout de même : la circulation n’est pas toujours idyllique sur la côte, surtout en haute saison + c’est une autre conduite à adopter (je connais quelqu’un qui a terminé à l’hôpital pour sa première virée en scooter en Italie : il n’a pas fait attention aux gravillons dans un virage) + ça monte parfois sec, pour aller à Ravello ou San Michele, le scooter risque de tirer la langue :-p
    Vers quelle période pensez-vous y aller ?
    Pierre

    Répondre
    Laura 2 août 2019 - 11:53

    Bonjour Pierre,

    Merci pour votre très bel article, clair et qui nous a donné envie d’aller visiter cette sublime côte italienne ! Nous prévoyons une dizaine de jours sur la côte amalfitaine mi-septembre. Est-ce une période propice ? Pensez vous que le beau temps sera au rendez-vous ? Nous comptons louer une voiture. Je m’interroge sur les points de chute et les nuits en Airbnb et/ou hôtels à louer … : nous allons passer quelques jours (3 ou 4 nuits) à Naples, mais après, nous souhaitons nous engager sur la côte amalfitaine. Nous pensions aller jusqu’à Amalfi et prendre le reste de nos nuits là bas puis retourner sur Naples pour reprendre l’avion .. Qu’en pensez vous ?
    Bonne journée,

    Répondre
    Pierre 5 août 2019 - 7:20

    Bonjour Laura, merci pour votre message ! 🙂
    Difficile de prévoir le temps de nos jours, mais oui en règle générale, septembre est un super moment pour visiter la côte amalfitaine. Et oui, je pense aussi qu’Amalfi peut être un bon point de chute pour votre séjour sur la côte. La ville est centrale, et vous pourrez faciler rayonner en voiture de là-bas !
    Belle journée et très bon séjour à vous !
    Pierre

    Répondre
    CHRISTINE 7 juillet 2019 - 14:43

    Bonjour PIerre,
    Merci de vos bons conseils qui m’ont donné envie de partir; donc départ pour Naples le 19 septembre après le travail.
    Nous y serons jusqu’au 26 après midi. A la lecture de votre article , nous avons abandonné l’idée de tout faire de Naples. Mais du coup, nous sommes un peu perds.
    Combien de temps vous semble le bon timing pour Naples (nous aimons surtout les ambiances, l’architecture, la vie locale, les marchés et peu les musées) ? Je souhaiterai également faire Pompei et le Vésuve et également la cote Amalfitaine. Quel serait à votre avis les meilleurs planning et points de chute pour rayonner sans perdre trop de temps dans les transports ou sur les routes ? Peut-on éviter la voiture et faire la cote par la mer et s’arrêter à volonté ?
    Merci d’avance de vos précieux conseils.

    Répondre
    Pierre 8 juillet 2019 - 8:29

    Bonjour Christine, merci beaucoup pour votre message 🙂 Je suis heureux que cet article vous ait donné envie de partir à Naples et sur la côte amalfitaine.
    Pour répondre à vos questions :
    – Je ne connais pas vos habitudes en vacances mais en général en Italie je conseille toujours de se lever assez tôt car : 1. L’ambiance du matin est toujours particulière 2. Il peut faire très chaud en journée 3. Certains momuments (églises notamment) ferment leurs portes en début d’après-midi.
    – Du coup, je dirais que 2 jours pleins vous donneront déjà un bel aperçu de Naples.
    – Bien sûr, les puristes diront qu’une vie ne sera pas assez pour s’imprégner de Naples… 😀
    – Pour la suite, tout dépend si optez pour une voiture ou non. Si oui, vous pouvez facilement avoir 2 points de chute pour votre séjour : Naples (où vous n’aurez pas besoin de voiture, cela fait déjà quelques économies si vous en louez une) et un des villages de la côte amalfitaine comme Ravello (c’est un peu la carte postale mais j’aime bien).
    – La distance entre Naples et la côte amalfitaine n’est pas très grande. Vous pouvez prévoir une journée de transition : partir de Naples le matin, faire le Vésuve et Pompéi, puis arriver sur la côte le soir.
    – Sans voiture, vous arriverez sans trop de souci à faire le Vésuve et Pompéi, par contre la côte amalfitaine, ce sera compliqué : il vaut mieux oublier les transports en commun au-delà de Pompéi… C’est la faiblesse de la côte amalfitaine.
    – Dans la cas où vous ne souhaitez pas du tout de voiture, vous pouvez toujours vous évader en bateau vers Ischia, Procida et Capri (les ferries partent du centre de Naples). C’est une alternative de toute beauté. Ou vous rendre en train pour aller à Pouzzoles, Caserte (le Versailles italien), Sorrente ou Salerne (peut-être moins « charmant » que Sorrente mais plus grand et plus authentique), qui vous donneront au moins un petit goût de côte amalfitaine…
    J’espère vous avoir éclairée, n’hésitez pas à me demander si vous avez d’autres questions, je vous aiderai avec plaisir.
    Bien à vous,
    Pierre

    Répondre
    DAL ZOVO 17 juin 2019 - 13:08

    Bonjour Pierre
    Bravo pour votre article, très détaillé, je le garde précieusement.
    Nous avons 5 nuits sur place et nous n’arrivons pas à caler notre itinéraire. Nous ne sommes pas contre de louer une voiture à l’arrivée, sauf pour Naples. Nous aimerions Naples évidemment 1 journée, Pompéï , Amalfi et ses environs (1nuit) , Procida, Ischia mais nous ne voulons évidemment pas nous balader avec nos bagages. Que me conseillez vous? Même si nous devons dormir dans un hôtel différent tous les soirs?
    Merci de votre aide.
    Nathalie

    Répondre
    Pierre 17 juin 2019 - 13:36

    Bonjour Nathalie, et merci pour votre commentaire 🙂
    Dans votre cas, je vous conseillerais de scinder votre séjour en deux parties : un hôtel à Naples pour la découverte de la ville et des îles d’Ischia et de Procida (pas besoin de voiture pour ces jours-là) et un autre sur la côte amalfitaine d’où vous rayonnerez de Sorrente à Salerne et y compris vers Pompéi.
    Vos bagages seront à l’hôtel pendant toutes vos vadrouilles, sans que les temps de trajet soient importants.
    Bien à vous,
    Pierre

    Répondre
    DAL ZOVO 18 juin 2019 - 10:01

    Merci de votre rapidité!

    Répondre
    Pierre 18 juin 2019 - 10:10

    Avec plaisir, et surtout bon voyage !

    Répondre
    Morgane 23 mai 2019 - 22:58

    Bonjour, j’envisage de partir une semaine du vendredi 28 juin au vendredi 5 juillet Arrivée aéroport de naples. Je me pose diverses questions :
    – pouvez-vous m’aider je souhaite faire la cote amalfitaine. : Mais quel moyen de transport ? Bateau bus ou voiture location de Naples.
    – Est ce qu’en une journée en partant de Naples nous pouvons tout faire Positano, Amalfi, puis Ravello ?
    ou préconisez vous au moins une nuit ? si oui quel endroit ?
    Je pensais si location de voiture de naples commencer par Sorrente (pas d’arret), positano, Amalfi, puis Ravello. sans nuit
    ou avec nuit dormir proche amalfi et le matin du 4 juillet faire ravello avant de retourner la voiture à l’aéroport pour 14h ?
    Qu’en pensez -vous ?
    Merci

    Répondre
    Pierre 24 mai 2019 - 7:31

    Bonjour, pour aller visiter la côte amalfitaine, je vous conseille sans hésiter d’opter pour une location de voiture. Les transports en commun ne sont pas performants et souvent pleins…
    On peut toujours visiter la côte amalfitaine en une journée, en partant très tôt le matin et en ne faisant pas d’arrêt ou presque… Mais est-ce vraiment ce que vous désirez ? Je vous conseillerais au minimum 2 journées pleines, avec pourquoi pas une étape à Praiano ou effectivement à Amalfi si vous rendez la voiture à 14h à Naples.
    Bien à vous, Pierre

    Répondre
    Margaux 22 mai 2019 - 11:41

    Bonjour ! Mon copain et moi avons prévu de faire un road trip sur la côte amalfitaine durant le mois d’août. Pensez-vous que 10 jours est peut être un peu trop ? Connaissez vous des bons plans niveau logement ? (car les hôtels sur Booking sont extrêmement cher…) Et enfin, auriez-vous un ordre d’idée de l’enveloppe budget à prévoir ?

    Merci à tous pour votre aide, très bonne journée !

    Répondre
    Pierre 22 mai 2019 - 11:48

    Bonjour, oui effectivement 10 jours c’est peut-être un peu long, mais si vous couplez votre séjour avec la découverte de Naples, Pompéi, Capri, etc. à proximité vous n’allez pas voir le temps passer. Non, il n’y a pas de bons plans au mois d’août sur la Côte amalfitaine : c’est le pic de fréquentation, tout sera cher. Question budget, prévoyez la même enveloppe qu’un séjour sur la Côte d’Azur en été… Bien à vous, Pierre

    Répondre
    Marie 19 mai 2019 - 14:22

    Bonjour,
    Merci pour cet article passionnant !
    Nous envisageons de partir sur la côte amalfitaine la première semaine de septembre, pensez-vous que la foule d’aout ait déjà en partie diminué?
    Par ailleurs, dans quels villages de la côte conseillez-vous de loger? Plutôt directement sur la côte ou existe-t-il de beaux villages dans les terres également?
    Merci d’avance !

    Répondre
    Pierre 21 mai 2019 - 8:10

    Bonjour Marie, merci beaucoup 🙂 Oui je dirais qu’elle diminue déjà un peu début septembre, car les vacances scolaires sont terminées… Mais il y aura encore du monde.

    Pour ma part (c’est très subjectif) j’aime beaucoup Ravello. Un peu le cliché du village de la côte amalfitaine, mais je comprends pourquoi. Si on s’enfonce dans les terres (et ce n’est pas une grande superficie, on se retrouve rapidement du côté de Pompéi car la péninsule n’est pas très large), il y a toute une foule de petits bourgs… En forçant le trait, je dirais qu’ils se ressemblent tous, avec un habitat assez éclaté, où l’on trouve toute sorte d’hébergements. Si vous avez besoin d’un logement au calme, c’est l’idéal. Si vous souhaitez profiter de l’animation de la côte, ce sera un peu trop calme alors 😀

    Bien à vous et bon voyage !!
    Pierre

    Répondre
    Vinh 13 mai 2019 - 23:23

    Bonjour Pierre,
    Tout d’abord merci beaucoup pour tous vos conseils, votre article est top !

    Selon vous, est-il possible de visiter la côte Amalfitaine en vélo en août, en partant de Sorrente (ou Salerno pour faire le sens inverse) ? Nous disposons de 4/5 jours sur place et avons l’habitude de faire du sport.

    Merci d’avance pour votre retour !

    E&V

    Répondre
    Pierre 21 mai 2019 - 7:58

    Bonjour, merci pour votre commentaire 🙂 La côte amalfitaine étant bondée en été, je ne sais pas si la faire en vélo sera très agréable… Mais après je ne connais pas vos habitudes de déplacement et de vacances. Bien à vous, Pierre

    Répondre
    Bran Élodie 7 mai 2019 - 20:33

    Bonjour!
    Je prévois de louer une voiture l’aeroport de Naples & de partir directement.
    15 mai : Naples – arrivée aéroport 14 h 30
    Direction Sorente, et avant peut être Herculaum. ( ou pas) – sorrente rapidement
    Nuit à sorrente.
    J 2 : 16 :Capri puis route jusqu’à Ravello en passant par positano- nuit à ravello
    J 3 : 17 : ravello ( sentier dés dieux etc) – nuit à ravello
    J 4 : 18 : amalfi ? nuit à amalfi? Ou Pompéi? … samedi soir
    Ou naples ?
    J 5 :dimanche : Naples sans voiture – nuit à Naples
    J 6 : lundi – nuit à Naples
    J7 : matin : mardi 21 mai : Naples – retour lapres’
    midi en France’

    J’ai un doute : – à quel’ moment faire Pompéi?
    – passer samedi soir à Naples après Pompéi?
    Je tenais à vraiment profiter de la cote!
    Mais je sollicite votre avis !
    Merci bcp
    Élodie

    Répondre
    Pierre 8 mai 2019 - 7:22

    Bonjour Élodie, joli programme – bien chargé 🙂 Oui effectivement vu comme cela je placerais Pompéi le samedi, je crois que la dernière entrée se fait à 18 h et le site ferme à 19 h 30. Je ne sais pas à quel point l’époque romaine vous passionne mais on peut passer un temps fou à Pompéi ! Vous pouvez bien sûr rejoindre Naples le soir, après la visite (mais pas la peine de vous presser, vous avez déjà 2 jours sur place). Bon voyage ! Pierre

    Répondre
    Bran 9 mai 2019 - 1:28

    Bonsoir Pierre ! Merci beaucoup pour votre réactivité et pardon pour ce message laissé ci-dessus un peu décousu!
    J’ai décidé d’arriver à Naples que le dimanche 19 au matin finalement… Mieux vaut prendre son temps, mercredi apres midi, jeudi, vendredi, samedi pleinement sur la cote Amalfitaine. Et en effet, ce programme que j’ai écrit rapidement est un peu chargé..! ILe plus important pour moi est de faire la route : Sorrente, un bref passage à positano, Amalfi, puis Ravello… Et de voir de beaux balcons et paysages ( je pense au sentier des dieux, ou encore aux jardin de citrons, les belles vues que j’ai pu apercevoir sur les hauteurs d’Amalfi ou Ravello… et Pompei! Bien sur. (Et comme nous sommes en Mai, je tenterai bien d’aller à Capri. Sachant qu’à mon avis hors saison c’est plus agréable qu’en plein été au milieu de la foule!)

    Merci pour vos conseils et ce joli blog,

    A bientôt,

    Elodie

    Répondre
    Bran 9 mai 2019 - 1:34

    Par ailleurs, last but not least ! Oui, pour répondre à votre question, nous sommes plutôt passionnés d’histoire et de culture. Nous passerons donc du temps à Pompéi…! Je garde un créneau de 13 h à 19 h le samedi pour ça…
    A bientôt. Elodie

    Répondre
    Pierre 9 mai 2019 - 10:20

    Ah parfait ! Oui je crois que 6h à Pompéi ne seront pas de trop 🙂 Et effectivement Capri c’est à mon sens bien plus agréable en mai qu’en juillet. Bon voyage à vous et à bientôt, Pierre

    Sylvie 11 mars 2019 - 15:44

    Bonjour,
    Nous prévoyons de passer 2 semaines et demi en Italie, fin juillet et début août.
    Arrivant à Naples, nous avons prévu 3 nuits sur place, puis passerons nos 10 derniers jours dans les pouilles où nous avons loué près d’Ostuni.
    Etant donné le monde prévu à cette période (un peu partout), pour les quelques jours (4 nuits) entre Naples et Ostuni, me conseillez vous de faire la côte Amalfitaine (surement surpeuplée) ou de laisser cela pour un prochain voyage et passer plutôt ces 4 jours à visiter le Nord des pouilles et en particulier du parc de GARGANO..? mais peut-être surpeuplé aussi ?
    J’ai l’impression que vous avez une bonne appréciation de l’italie, et j’aimerais beaucoup avoir votre avis…

    Répondre
    Pierre 12 mars 2019 - 7:19

    Bonjour Sylvie, effectivement, que ce soit la Côte amalfitaine ou le Gargano, ce sera très plein en plein cœur de l’été… Disons que la Côte amalfitaine est étroite et ponctuée de villes embouteillées. Elle n’offre pas vraiment d’échappatoire. Je conseille vraiment de la faire au printemps ou à l’automne plutôt. Bien à vous, Pierre

    Répondre
    B 22 novembre 2018 - 9:09

    Bonjour Pierre,
    Mon ami et moi partons visiter Naples et la côte amalfitaine durant 4 jours.
    Votre article étant très plaisant à lire, j’en profite pour vous demander quels seraient les monuments/lieux/restaurants à ne pas manquer concernant Naples.
    Nous ne sommes pas fainéants, plutôt fins gourmets et toujours preneurs de bons conseils 🙂
    Merci à vous.
    B.

    Répondre
    Pierre 22 novembre 2018 - 10:00

    Bonjour B. et merci pour votre gentil message 🙂
    Nous avons fait un article spécifique sur Naples, qui pourrait vous intéresser.
    https://www.carigami.fr/magazine/un-avant-gout-de-vacances/top-10-naples.html
    En ce qui concerne les restaurants, j’ai été à Naples il y a voici 15 ans, donc je pense que mes conseils ne seraient plus vraiment très fiables… Je laisse le soin à des lecteurs éventuels de vous éclairer sur ce sujet.
    Bonne journée et bon voyage sur cette côte magique,
    Pierre

    Répondre
    Bouchot 2 septembre 2018 - 0:17

    Bonjour, j’ai une question concernant l’endroit pour séjourner.. Vaut mieux loger à Naples et visiter en voiture une destination par jour ou vaut il mieux changer d’hôtel chaque nuit pour se rapprocher des endroits à visiter? Merci pour votre retour

    Répondre
    Pierre 3 septembre 2018 - 7:50

    Bonjour, je vous conseillerais plutôt la 2e option car circuler à Naples n’est pas forcément une sinécure. Mieux vaut s’éviter des allers-retours quotidiens de cette nature je pense. Bien à vous, Pierre

    Répondre
    Stef & Fred 28 août 2018 - 17:40

    Bonjour e t merci pour cet article. Nous avons également visité la côte Amalfitaine ce printemps en voiture. Il est vrai que c’est plus facile avec un véhicule, et hors saison. Les routes sont petites et vite bondées. Mais on a la liberté d’aller et venir comme on veut.. La meilleure astuce restant de choisir les bons horaires. Nous n’avons pas eu le temps d’aller jusqu’à Salerne, mais il faut bien trouver une excuse pour y retourner 😉

    Répondre
    Pierre 29 août 2018 - 7:28

    🙂 Merci pour votre retour !

    Répondre
    christine 25 juillet 2018 - 12:30

    Bonjour
    j’envisage de louer une voiture pour visiter cette cote amalfitaine. Faut-il une voiture d’une certaine puissance pour les routes intérieures ou bien une Fiat 500 est-elle suffisante?
    j’ai retenu quelques jours à Agerola et vais donc devoir conduire en « montagne » ,et cela m’inquiète un peu.
    Quel est votre conseil ?

    Répondre
    Pierre 25 juillet 2018 - 13:23

    Bonjour, il y a certes des routes en lacets qui montent vers l’intérieur de la côte amalfitaine mais rien d’insurmontable pour une petite motorisation. Les côtes ne sont pas très longues et les petits modèles pas forcément puissants sont la norme en Italie. Bien à vous, Pierre

    Répondre
    maxime 22 juin 2018 - 15:30

    bonjour , je part cet été à Naples , n’ayant pas de voiture je part en sac a dos à la recherche d’auberge de jeunesse et de camping à la ferme ou peu importe quel logement à petit prix , es ce que vous avez des adresses ou des conseil à ce niveau là ?

    Répondre
    Marie-Ange 3 mai 2018 - 13:35

    Bonjour,

    J’aimerais faire ce roadtrip au mois d’août mais d’après ce que j’ai lu dans vos commentaires c’est une période déconseillée ? Auriez-vous d’autres roadtrip en Italie à me conseiller sur cette période ?

    Bien à vous, Marie-Ange

    Répondre
    Pierre 3 mai 2018 - 13:43

    Bonjour, disons que si vous n’aimez pas trop la foule, je ne vous conseillerais pas d’y aller. En revanche, si cela ne vous pose pas de problème, allez-y sans hésiter !
    D’une manière générale, il y aura du monde partout en Italie en août, surtout dans les Cinque Terre, les Lacs italiens, en Toscane, en Vénétie, en Sicile, en Sardaigne…
    À l’instar de Paris, Rome est par contre très agréable à parcourir car les Romains sont partis. La ville est étrangement calme mais par contre attention au soleil qui tape très fort en pleine journée.
    Si vous cherchez un roadtrip où vous pourrez « respirer » au mois d’août, je pourrais éventuellement vous conseiller l’Ombrie. C’est une région que j’aime particulièrement en Italie. Sauvage, verte, un peu plus âpre que la Toscane mais très préservée…
    Bien à vous,
    Pierre

    Répondre
    Morgane 14 mars 2018 - 15:17

    Vous préconisez de découvrir la côte amalfitaine en voiture mais j’ai lu ici et là que le stationnement était très compliqué en été et extrêmement onéreux. Quel est votre retour sur le sujet?

    Répondre
    Pierre 14 mars 2018 - 15:41

    Ma foi, c’est le cas de toutes les destinations touristiques en été… D’après moi, le problème serait plutôt : quelle alternative à la voiture ? La Côte amalfitaine ne se visite pas en train et en été les bus sont archi bondés…
    Pour ma part, ne classant pas absolument la Côte amalfitaine parmi les destinations de plage, j’avoue que je la préfère en mai (pour les fleurs qui éclosent partout) ou en octobre (pour la lumière plus dorée). Bien à vous, Pierre

    Répondre
    Armillès 2 juin 2017 - 16:42

    Sur beaucoup de cartes postales en Italie et de revues d’agences de voyages en italie et en France on voit Positano et Amalfi avec des maisons roses, rouges, jaunes, bleues, hélas j’y suis allé le mois dernier et je trouve que même si les paysages sont très beaux, les couleurs réelles ne sont pas celles des cartes postales et des revues, les maisons sont blanches et un peu colorées dans la réalité, on ne va pas m’accuser d’être anti-italien ou de manquer de respect pour la culture napolitaine, je suis italo-français et ma mère était d’Ercolano (Province de Naples).

    Répondre
    Pierre 6 juin 2017 - 7:53

    Bonjour, effectivement sur beaucoup de cartes postales et revues, les couleurs sont exagérément retouchées et « saturées » comme on dit. La réalité est un peu différente, plus douce, plus nuancée et tant mieux si j’ose dire !

    Répondre

    Laissez un commentaire