D’Atlanta à New York : road trip sur la côte Est des États-Unis

par Rédaction
0 commentaire

Il existe mille et un circuits à faire aux États-Unis, certains balisés et très fréquentés, axés sur une thématique ou une région, et d’autres qui n’hésitent pas à prendre “le chemin des écoliers” pour découvrir différentes facettes de ce pays gigantesque et fascinant. Rejoindre New York depuis Atlanta en voiture de location en fait sans nulle doute partie.

Atlanta

Le circuit débute à Atlanta, la capitale de l’État de Géorgie. La petite ville du Sud d’autrefois s’est bien développée. Elle a vu naître Martin Luther King, elle a accueilli les sièges de Coca Cola, de la chaîne de télévision CNN, de l’entreprise de livraison UPS, mais aussi les Jeux olympiques de 1996… Le cachet d’Atlanta réside dans son côté entreprenant et vivant, légèrement décomplexé et tourné vers l’avenir. Pour les amateurs de nature, il est toujours possible de faire une escapade vers les Appalaches, cette chaîne de moyennes montagnes qui court le long de la côte est des USA et qui est propice aux balades (à moins de deux heures de voiture au nord d’Atlanta).

 

Savannah

Direction la côte, vers Savannah… Cette ville est tout simplement l’une des plus belles d’Amérique du Nord : elle a en grande partie conservé son atmosphère d’antan, celle des villes du Sud des États-Unis, avec ses bâtiments, ses rues et ses parcs remontant encore à l’époque coloniale, avec son ambiance cosmopolite, avec son climat langoureux notamment en été, avec sa cuisine qui reflète tout cela… Une superbe escale dans “l’Amérique éternelle”.

 

Wilmington

Située en Caroline du Nord, Wilmington a également les pieds dans l’eau de l’Océan Atlantique. Elle abrite, à l’instar de Savannah et de Charleston (où vous aurez peut-être fait étape), l’un des centres anciens les mieux préservés des États-Unis, construit en pierre blanche et en briques rouges et où, comme souvent, on y a développé l’art de vivre qui va avec. Nombreux sont les pubs, les cafés ou les restaurants que vous pourrez trouver au gré de ses rues et de ses places. Vous pourrez également faire une belle balade en bateau sur la rivière Cape Fear, ou aller vous prélasser dans l’une des nombreuses stations balnéaires des alentours.

 

Edenton et la baie d’Albemarle

Voici une étape un brin insolite, hors des sentiers battus tout du moins. La charmante petite cité d’Edenton se distingue par sa tranquillité provinciale, la beauté de ses bâtiments et celle de l’immense baie d’Albemarle qu’elle borde. Celle-ci est un petit trésor de la nature, provoqué par la confluence de plusieurs rivières et de l’Océan Atlantique. Avec la baie de Pamlico – avec laquelle elle communique – elle forme le plus grand lagon de la côte Est des États-Unis.

 

Richmond

Richmond est une étape incontournable sur la route de Washington. Certes, elle n’est pas la plus belle que vous croiserez durant votre road trip aux États-Unis. Porte d’entrée du Sud des États-Unis (pour qui vient du Nord, évidemment), elle fut aussi la capitale des États “confédérés” lors de la Guerre de Sécession des États-Unis au XIXe siècle : pas étonnant si au détour d’une rue, vous tombez sur une “Maison Blanche” (bien plus modeste que celle de Washington, il faut bien le reconnaître) ! Si vous avez des fourmis dans les jambes, vous pouvez toujours prendre la route pour une escapade vers la baie de Chesapeake, histoire de prendre un grand bol d’air marin. Vous y trouverez aussi la petite ville de Williamsburg, surgie tout droit du passé.

 

Washington

Washington, la célébrissime capitale des États-Unis ! Bien évidemment, nous ne pourrez pas couper à la visite des incontournables : la Maison Blanche, le Capitole, le Mémorial d’Abraham Lincoln, le Washington Monument… Un peu à l’écart de la ville, la rivière Potomac ne manque pas de charme et propose de jolies balades au milieu de la nature.

 

Baltimore

Avec Washington commence le long tissu urbain de la côte Est américaine. À 65 km à peine au nord-est se présente ainsi déjà Baltimore, la grande ville portuaire par excellence. Son port intérieur, autrefois royaume des dockers, a été entièrement réhabilité pour être livré aux habitants et aux touristes.

 

Philadelphie

Cinquième ville la plus peuplée des États-Unis, Philadelphie occupe une place à part dans le cœur des Américains mais aussi des visiteurs de passage. Son atmosphère possède un je-ne-sais-quoi de particulier, d’unique. Peut-être parce que c’est ici que fut proclamée l’indépendance du pays et qu’elle en devint la première capitale ? Peut-être parce qu’elle en a conservé l’ambiance d’autrefois et un esprit particulier de tolérance ? Philadelphie regorge de lieux culturels et de recoins agréables où il fait bon flâner. Une ville plutôt fascinante !

 

New York

150 km plus loin se profile la fin de notre circuit : New York, la plus grande ville des États-Unis… Mais a-t-on encore besoin de la présenter ? Enjoy !

 

Crédits photo : couverture

0 commentaire

Laissez un commentaire