Osez un week-end à Palma de Majorque !

par Pierre
1 commentaire
Vue sur la cathédrale de palma de majorque en Espagne.

Majorque, les Baléares… et Palma. Toutes les trois évoquent immanquablement le tourisme balnéaire de masse. Et c’est injuste : la capitale de l’île est une ville pleine de charme et une destination idéale pour un week-end de printemps par exemple. On vous dit pourquoi.

Bon, certes… Toute la baie de Palma est en effet bétonnée sur près de 30 kilomètres : on peut citer comme exemples Palmanova ou Magalluf (à l’ouest de la ville), mais surtout peut-être El Arenal à l’est, au-delà de l’aéroport, où culminent les excès du tourisme de masse, ici essentiellement allemand et britannique… un tourisme débridé que les autorités majorquines ont désormais décidé d’encadrer plus sérieusement. Ouf.

Mais Palma elle-même a su protéger l’essentiel : rester une ville “normale”, avec ses habitants, son quotidien, ses quartiers, sa vie culturelle… Pourquoi ? Parce que d’une part, Palma est une grande ville – la 8e ville d’Espagne ! – avec ses 400 000 habitants, qui se suffit donc à elle-même. Et parce que l’identité catalane y est très vivace (d’ailleurs, vous entendrez peut-être les habitants appeler leur ville “La Ciutat” plutôt que “Palma”), relevée par les ajouts des différentes civilisations qui y ont posé le pied tout au long des siècles.

Vue de la cour intérieure d'un palais à Majorque.

Il ne faut pas hésiter à franchir les portes du vieux Palma…

Il en résulte une ville à l’ambiance un peu particulière, où vous pourrez trouver à la fois des lieux hautement animés mais aussi une foultitude de petits recoins paisibles. À l’image des Baléares, Palma ne verse pas dans la coquetterie : l’architecture, à l’image de la gastronomie, sont simples et sans apprêt… Mais cette austérité apparente est constamment adoucie par des lumières, des couleurs et des odeurs d’Europe méridionale qu’on ne retrouve nulle part ailleurs.

Panorama sur la baie de Palma de Majorque.

Palma et sa baie vues depuis le château de Bellver…

Ce n’est pas pour rien si Palma a attiré des artistes comme Antoni Gaudí (le génial architecte de la Sagrada Família et de tant d’autres édifices à Barcelone) ou le peintre Joan Miró, qui a même choisi d’y déménager et y est mort en 1983.

Si vous avez un peu de temps, vous pourrez toujours opter pour une location de voiture à Palma de Majorque : c’est le point de départ idéal pour un excursion d’une journée, par exemple un road trip sur la côte nord de Majorque, réputée pour ses décors sauvages.

 

⛅️ Quand aller à Palma ?

La météo à Palma de Majorque est typiquement méditerranéenne : vous y aurez très chaud en été et il y pleuvra peu. C’est la saison idéale pour aller arpenter les plus belles plages de Majorque.

En revanche, au printemps, c’est une autre île qui se révèle : le climat est doux voire frais dans les hauteurs, la verdure envahit Majorque et Palma et surtout, vous y serez bien tranquille ! En effet, le tourisme à Majorque est très saisonnier, concentré sur les mois de juin et surtout juillet et août. Hors saison, c’est extrêmement agréable de s’y promener.

 

✈️ Venir à Palma de Majorque

C’est aussi un avantage de Palma (merci le tourisme de masse pour le coup) : la ville est très bien desservie par avion depuis les principales villes d’Europe, par des lignes régulières aussi bien que par des vols charters. Juste pour donner une idée : l’aéroport de Palma accueille plus de 20 millions de passagers annuels, c’est le troisième plus important d’Espagne. En plus, ce n’est qu’à deux heures d’avion maximum de la France, de la Belgique ou de la Suisse…

 

📷 Découvrir Palma de Majorque

Le mieux est sans doute de se perdre dans le Casco Antigo, le vieux centre médiéval très bien conservé de Palma, où l’on retrouve les traces des différentes cultures successives qui ont marqué la ville. Partout vous retrouverez la chaleur des façades ocres, la fraîcheur des ruelles étroites qui contrastent avec de grandes artères animées, vous découvrirez peut-être quelques patios verdoyants… Tout ce lacis s’organise autour du “phare” de Palma qu’est son imposante cathédrale.

Carte de Palma de Majorque.

Voici les principales curiosités de Palma de Majorque !

 

La cathédrale de Palma, appelée aussi “la Seu”, est le symbole de la ville, visible de toute la baie. Il faut dire que sa masse est plutôt impressionnante – c’est l’une des plus grandes églises d’Espagne – et elle ressemble même un peu à une forteresse, heureusement encadrée d’une jolie forêt de piliers et de pinacles. C’est à l’intérieur que ce chef-d’œuvre du Moyen Âge donne sa pleine mesure : on est comme aspiré par l’incroyable volume de l’édifice ! Les voûtes s’envolent à plus de 40 mètres de haut, et laissent place à une atmosphère magique due notamment aux vitraux multicolores de la cathédrale. C’est Antoni Gaudí qui fut chargé de la restauration de la cathédrale et qui lui a donné cette âme.

Vue de la rosace de la cathédrale de Majorque.

À l’intérieur de la cathédrale de Palma de Majorque : une ambiance magique signée Gaudi.

Juste en face de la cathédrale, vous trouverez le beau palais de la Almudaina. Comme son nom le laisse deviner, il a été construit au XIIIe siècle par les souverains musulmans de Majorque, peu avant que l’île ne retombe dans le giron hispanique. Malheureusement ce palais ne se visite pas car il sert de résidence officielle à l’actuelle famille royale espagnole, mais ses façades rappellent clairement l’Orient !

Vue d'un palais de style arabe à Majorque.

Le palais de la Almudaina, un beau souvenir d’Orient…

Tiens, vous pouvez aussi aller faire un tour du côté des Bains arabes (“Banys Àrabs”), autre trace de la civilisation musulmane qui s’était épanouie dans les Baléares. La visite n’est pas très longue mais elle vaut le détour : vous découvrirez notamment l’ancienne salle du hammam et sa vieille coupole, après avoir traversé un agréable jardin.

Vue de l'intérieur d'antiques bains à Majorque.

Les antiques Bains Arabes, dont l’entrée se niche dans un jardin secret.

Vous dénicherez peut-être aussi le vieux couvent de Sant Francesc et son cloître, la Loge de mer (“Sa Llotja”) et ses belles voûtes… Vous pourrez vous plonger dans l’ambiance majorquine ou prendre un verre à la Plaça Major, sur la Rambla, au Passeig del Born ou, si vous souhaitez un coin un plus plus calme, sur la Plaça del Mercat ou la Plaça de Santa Eulalia…

Vue de la place centrale de Palma de Majorque.

La Plaça Major est le point de rendez-vous des habitants et des touristes à Palma de Majorque.

Les rues les plus commerçantes sont la Carrer del Sindicat, la Carrer dels Oms, la Carrer de Sant Miquel et l’Avinguda de Jaume III (plus orientée haut de gamme). Autre idée encore : faites un crochet au Mercat de L’Olivar, le principal marché couvert de Palma : c’est un bon plan pour découvrir et goûter les nombreux produits du terroir des Baléares.

 Une vieille ruelle à Palma de Majorque.

Dans le vieux Palma de Majorque…

Si vous avez le temps, pourquoi ne pas vous rendre un peu à l’extérieur du centre-ville, en direction de l’ouest ? C’est là que se trouve le surprenant château de Bellver, posé au somment dune colline boisée. C’était la demeure des rois médiévaux de Majorque et la masse imposante du château cache un petit bijou : la cour intérieure, toute ronde, entourée de simples mais élégantes galeries. Depuis les murailles, on jouit aussi d’un superbe panorama sur toute la baie de Palma. Un lieu étonnant et rafraîchissant, qui offre une belle possibilité de balade : de quoi s’échapper un peu du bouillonnement du centre-ville…

Vue de la cour intérieure d'un château à Majorque.

La magnifique cour circulaire du château médiéval de Bellver.

Seul regret peut-être à Palma de Majorque : il n’y a pas de vrai front de mer et c’est bien dommage. La Méditerranée s’avançait autrefois pratiquement jusqu’au pied de la cathédrale… Mais ça, c’était avant. Une voie rapide sépare désormais le vieux Palma de sa baie. Certes, les abords de grande route sont agréablement aménagés, mais cela reste une six voies, dans un décor qui aurait pu être idyllique…

 

🍴 La gastronomie à Palma de Majorque

Bien évidemment, vous aurez peut-être envie de déguster quelques spécialités de Majorque. Le mieux est sans doute de se diriger vers un “celler”, la plupart du temps d’anciens celliers comme leur nom l’indique, où l’on sert depuis des lustres de la cuisine régionale traditionnelle.

Parmi les spécialités majorquines, vous trouverez la sobrassada, une saucisse de porc molle relevée au paprika, dégustée le plus souvent sur du pain ou comme farce ou garniture d’autres plats catalans ; ou le frit mallorquí, une friture de pommes de terre, piments, poivrons, oignons, et agrémentée de rognons, de viande ou de poisson ; ou une délicieuse sope mallorquine, faite de poivrons, oignons, tomates, légumes et avec ses tranches de pain trempées.

Une saucisse typique de Majorque.

La sobrassada se mange de multiples manières.

Côté sucré, vous n’échapperez pas (et c’est tant mieux) à l’ensaïmada, la pâtisserie favorite des Majorquins, que l’on trouve partout, dans toutes les boulangeries, bars : il s’agit d’une pâte cuite en spirale et saupoudrée de sucre glace, qu’on trouve aussi désormais dans des versions fourrées au chocolat, à la crème pâtissière, ou aux cheveux d’ange (confiture de courges). On peut manger les ensaïmades en dessert bien sûr mais elles sont aussi très populaires au petit-déjeuner, faisant office de brioches.

Une pâtisserie typique de Majorque.

Résisterez-vous à une ensaïmada au petit-déjeuner ?

Sinon, ne partez pas de Palma sans avoir goûté à une glace à l’amande : celles de Ca’n Joan De S’aigo sont les plus réputées (Carrer Can Sanç, 10).

 

Banniere-Majorque

Crédits photos : couverture, cour intérieure, panorama, cathédrale, palais de l’Almunaida, Bains Arabes, Plaça Major, ruelle, château de Bellver, sobrassada, ensaïmada

1 commentaire

1 commentaire

Nicolas https://visiteursdumonde.com 28 juillet 2016 - 22:14

Superbe article sur la capitale des Baléares. Le vieux Palma avec ses ruelles, ses petites places et ses vieilles pierres est vraiment sublime.

Répondre

Laissez un commentaire