Un été au Liban (#3) – Infos pratiques pour visiter le « pays du cèdre »

par Inès
0 commentaire
Port et drapeau du Liban.

Au Liban pour l’été 2018, j’avais à cœur de vous faire partager quelques moments de mon séjour levantin. Voici en quelques lignes des explications pratiques pour bien vivre VOTRE voyage au Liban, territoire – à tort – encore méconnu du grand public !

 

 

1 | Où se trouve le Liban ?

La République libanaise est posée sur les rives orientales de la Méditerranée. Elle est frontalière avec Israël au sud et la Syrie à l’est et au nord.

C’est un petit pays de 250 km de long pour 60 km de large, soit environ 10 500 km2 en tout. La capitale, Beyrouth, est au bord de la Méditerranée, environ à égale distance des points extrême nord et extrême sud du pays.

 

2 | Pourquoi aller au Liban ?

Sur une petite superficie, le pays a beaucoup à offrir : mer, montagnes, rivières… Les Libanais aiment à dire qu’ils peuvent en une seule journée aller randonner ou skier dans les hauteurs pour ensuite profiter de la plage.

Les montagnes forment un relief varié : celles du Mont-Liban (le Qurnat as Sawda’ culmine à plus de 3000 mètres d’altitude !) coupent le pays du nord au sud, plus à l’est se trouve la plaine de la Bekaa, et enfin le massif de l’Anti-Liban forme la frontière avec la Syrie.

Lever de soleil sur une montagne.

Les montagnes du Liban sont les plus hautes du Moyen-Orient (ici dans les environs de Bcharré) !

Le pays a connu différentes civilisations, raison pour laquelle il est aujourd’hui riche d’un patrimoine bâti très divers : phénicien, perse, grec, romain, arabe, mamelouke, croisé, ottoman… Pour vous en convaincre, n’hésitez pas à lire ↘ mon article sur les fabuleux temples romains de Baalbek, par exemple.

La gastronomie y est généreuse, la musique envoûtante et les habitants réputés pour leur accueil chaleureux.

Assiette de grillades.

Saurez-vous résister à l’appel de la grillade libanaise ?

Si la langue officielle est l’arabe (dialecte libanais), beaucoup de Libanais parlent encore français, vestige de l’entre-deux guerres où le pays était sous mandat de la France. Le Liban ouvre une porte idéale vers l’Orient, accessible à ceux qui ne maîtrisent pas la langue arabe !

 

3 | Le Liban est-il un pays dangereux ?

De manière générale, le Liban est un pays stable bien que fragile, qui se prête tout à fait à un voyage touristique. Il a connu une guerre civile de 1975 à 1990, et une guerre contre Israël en 2006, avec laquelle le Liban entretient encore aujourd’hui de mauvaises relations.

Beaucoup de religions, d’origines, de niveaux de vie y cohabitent aujourd’hui, dans une paix relative suivant les régions, les villes et les quartiers.

Mosquée au Liban.

Ici à Beyrouth : une mosquée et un sapin de Noël, comme le symbole d’une cohabitation à peu près pacifique.

En raison de cette situation géographique proche de zones de conflit, le Ministère des affaires étrangères français a élaboré ↘ une carte du Liban classant les endroits plus ou moins conseillés. Si certains considèrent que cette carte est obsolète et que bien des espaces « déconseillés » ne méritent pas cette appellation, reste que l’Etat français n’est pas responsable de vous si vous décidez de vous risquer dans les zones « rouges » de la carte.

Vous pouvez vous enregistrer sur ↘ le site diplomatique Ariane avant votre départ pour rester informé(e) de la situation sur place et signaler votre présence sur le sol libanais.

 

4 | Combien de temps rester au Liban ?

En une semaine, vous pourrez découvrir les lieux les plus emblématiques du Liban. Paysages urbains ou plus ruraux, tout dépend de ce que vous venez chercher.

Une période plus courte serait un peu frustrante, surtout si c’est la première fois que vous y allez. Si vous décidez de rester plus longtemps, il y aura de quoi faire pour découvrir des endroits moins touristiques et profiter de l’ambiance libanaise.

 

5 | Quels moyens de transport privilégier pour visiter le Liban ?

Les transports publics n’existent pas au Liban, en tous cas pas au sens des transports collectifs français. Pas de train, pas de métro, pas de tramways dans les grandes villes… Des réseaux de bus ou mini-bus existent, mais les arrêts ne sont pas vraiment fixes, vous pouvez monter et descendre à peu près partout sur la ligne.

La solution la plus simple pour se déplacer dans les villes reste de prendre le taxi ou bien le «service », qui est un taxi collectif pour lequel un prix forfaitaire vous sera demandé. Pour prendre un service, arrêtez-vous sur le bord d’une route passante et demandez votre destination au chauffeur. Ne soyez pas surpris si celui-ci part sans vous avoir répondu, c’est qu’il n’a pas envie de vous emmener à l’endroit que vous lui avez indiqué. Veillez à vous informer sur les tarifs ordinairement pratiqués pour éviter les mauvaises surprises…

Pour aller un peu plus loin dans le pays, vous pouvez aussi facilement ↘ louer une voiture au Liban, reste à savoir si vous avez vraiment envie de vous aventurer dans le trafic libanais !

 

6 | Où se loger pour visiter le Liban ?

Pour une semaine au Liban, l’idéal est d’être basé(e) à Beyrouth. Vous pourrez à la fois profiter de la vie culturelle urbaine et partir en excursion la journée ailleurs dans le pays.

Si vous préférez une ambiance plus tranquille, misez sur une ville côtière comme Byblos.

Si toutefois vous préférez une ambiance montagnarde et rurale, vous pouvez par exemple trouver une maison d’hôtes dans la réserve naturelle du Chouf, et profiter d’un accès privilégié aux mythiques cèdres du Liban.

 

Pour vous faciliter l’organisation de votre séjour, vous pouvez chercher et réserver un hébergement via ce moteur de recherche :


Booking.com

 

7 | Spécificités vestimentaires du Liban

Avant de vous rendre dans certaines villes libanaises, veillez à vous informer sur les quartiers qui en valent le coup. Certains endroits restent assez conservateurs et les habitants verront d’un mauvais œil que vous vous baladiez en tenue légère.

Privilégiez des habits couvrants pour être à l’aise partout où vous irez, et pour les femmes n’hésitez pas à emmener un foulard pour rentrer dans les mosquées ou dans certaines églises.
 


Photo de couverture : Carigami vous donne les principales informations à savoir avant de partir au Liban. © Inès S.

0 commentaire

Laissez un commentaire