La Réunion : un road trip idéal de 2 semaines

par Invité
0 commentaire
Une route à La Réunion.

L’île de La Réunion se trouve à plus de 9 000 kilomètres de la France métropolitaine et pourtant, c’est bien un département français. Au cœur de l’océan Indien, elle a de quoi attirer les vacanciers grâce à son climat ensoleillé, sa nature luxuriante et la diversité de ses paysages. Que l’on aime la plage ou la montagne, il y en a pour tout le monde !

 

Carte des choses à voir à La Réunion.

C’est Céline, du blog « Je Papote », qui nous fait part de son expérience voyage à La Réunion. Elle nous partage ici ses coups de cœur et ses bons plans pour un road trip de 2 semaines en 5 étapes.

 

L’île n’est pas très grande mais pour la visiter, il faut prendre en compte le fait que c’est une île volcanique. Par conséquent, une bonne partie de l’ile est recouverte par les montagnes. Il y a donc peu de routes sur certains secteurs et l’accès aux cirques demande du temps. C’est pourquoi il est intéressant de ↘️ louer une voiture à La Réunion pour découvrir l’île.

Il faut également savoir que La Réunion a un point commun avec la région parisienne : les embouteillages ! Ils peuvent être importants et rallonger considérablement vos temps de trajet. Si vous souhaitez découvrir les différentes facettes de l’île, je vous suggère de ↘️ loger dans différents secteurs de l’île. Cela vous fera gagner du temps et vous permettra de mieux profiter de vos journées.

 

Première étape : LE CIRQUE DE SALAZIE


Village coloré à La Réunion.

Hell-Bourg est considéré comme l’un des plus beaux villages de France… © Je Papote

Découvrir La Réunion, c’est découvrir ses 3 cirques qui ont chacun leurs particularités. A votre arrivée sur l’île, direction le cirque de Salazie qui se trouve à moins de 50 kilomètres de l’aéroport Roland-Garros. C’est le cirque le plus accessible ce qui permet une immersion en douceur sur l’île.

On découvre ici une nature luxuriante et verdoyante. La route pour s’y rendre est belle et vous observerez sur le chemin quelques jolies cascades comme « le voile de la Mariée ». Le village d’Hell-Bourg, classé parmi les “plus beaux villages de France” est une bonne option pour se loger. De plus, le village avec ses cases créoles colorées est à visiter absolument.

Afin de profiter pleinement du cirque de Salazie, je vous conseille de passer au minimum 2 nuits sur place.

À ne pas manquer dans le cirque de Salazie :

  • Les cascades : elles sont nombreuses. On peut citer Le Voile de la Mariée, la plus célèbre mais aussi la cascade Blanche, une des plus hautes au monde.
  • Visiter Hell-Bourg et Salazie.
  • Mare à Poule d’Eau : une grande mare accessible en seulement quelques minutes de marche.
  • Trou de Fer : un des sites les plus impressionnants de La Réunion que l’on peut admirer depuis les airs. Il est également possible d’emprunter un sentier pour avoir un joli point de vue sur celui-ci.
  • Piton d’Anchaing : la montagne emblématique du cirque de Salazie. On peut simplement l’observer ou s’y rendre pour une vue imprenable sur le cirque.
  • La forêt de Belouve : Forêt primaire où il fait bon randonner pour découvrir la faune et la flore de l’île.

 

Deuxième étape : LE CIRQUE DE MAFATE


Panorama sur le cirque de Mafate à La Réunion.

Le cirque de Mafate est marqueté de mille nuances de vert… © Je Papote

On poursuit notre route vers le cirque de Mafate. Mais ici, il faudra abandonner la voiture puisque le cirque de Mafate n’est accessible qu’à pied (ou en hélicoptère). C’est le paradis des randonneurs mais Mafate se mérite ! Certains secteurs demandent une très bonne condition physique car les sentiers sont parfois techniques et avec beaucoup de dénivelé.

Si ↘️ vous aimez la randonnée, partez sur 2 ou 3 jours sur les sentiers pour vivre pleinement Mafate. Il existe pas mal de gîtes dans le cirque ce qui permet d’organiser facilement un circuit sur plusieurs jours. Si la randonnée en itinérance vous fait peur, partez simplement pour une nuit à La Nouvelle, un des îlets de Mafate. Il y a un parking surveillé au Col des Bœufs qui permet de rejoindre La Nouvelle où se trouvent plusieurs gîtes. Dormir à Mafate est vraiment une belle expérience à vivre pour tous les amoureux de la nature.

 

Troisième étape : LE SUD DE LA RÉUNION


Cascade à La Réunion.

La cascade du Langevin est une des perles de la côte méridionale de La Réunion… © Je Papote

On quitte ensuite Mafate pour se rendre dans le sud sauvage de La Réunion. Afin de se laisser le temps de découvrir la côte, je vous suggère de passer 3 nuits dans le secteur entre Saint-Pierre et Saint-Philippe.

De là, on pourra visiter toute la partie sud de l’île en empruntant notamment la route des Laves. C’est une partie de l’île vraiment particulière, où les traces du volcan actif du piton de la Fournaise sont omniprésentes. On pourra également en profiter pour aller voir de plus près le volcan et découvrir l’est de l’île par la route côtière.

À ne pas rater dans le sud :

  • Saint-Pierre et son marché local le samedi matin.
  • La plaine des Sables : plateau pour accéder au volcan.
  • La jolie plage de Grand Anse.
  • La célèbre cascade du Langevin.
  • Cap Méchant pour découvrir la force de l’océan.
  • La route des Laves avec pourquoi pas une excursion dans les tunnels de lave (sortie à faire avec des professionnels).
  • L’anse des Cascades pour admirer des cascades et des cocotiers.
  • L’église Notre-Dame-des-Laves entourée par de la lave solidifiée.

 

Quatrième étape : LE CIRQUE DE CILAOS


Cirque montagneux à La Réunion.

Au cirque de Cilaos, on se croit bien arrivé au bout du monde… © Je Papote

On reprend ensuite de la hauteur en empruntant la route des 400 Virages pour atteindre le cirque de Cilaos. La route pour y accéder serpente mais offre un panorama exceptionnel.

Pour profiter parfaitement du secteur, on pourra passer 2 nuits à Cilaos. C’est une ville de montagne prisée par les réunionnais. On y vient essentiellement pour les sports de montagne : randonnée, via ferrata, canyoning, etc.

À ne pas rater dans le cirque de Cilaos :

  • Cilaos : la ville est très agréable à découvrir notamment pour son artisanat et ses produits du terroir. On cultive ici des lentilles qu’il vous faudra absolument goûter et on produit également du vin.
  • Le piton des Neiges : plus haut sommet de La Réunion.
  • La Roche Merveilleuse pour un point de vue superbe sur Cilaos.

 

Cinquième étape : LES PLAGES DE L’OUEST


Une plage à La Réunion.

Le tourisme balnéaire est aussi un des plaisirs qu’offre La Réunion… © Je Papote

On finira le séjour sur la côte ouest de La Réunion pour profiter du littoral et des plages. On pourra loger 2 ou 3 nuits dans ce secteur pour être au plus près des plages et profiter au mieux de l’ambiance balnéaire. Depuis quelques années, La Réunion fait face à une recrudescence d’attaques de requins. On ne peut donc pas se baigner partout à La Réunion. Les plages et zones de baignade se trouvent essentiellement entre Saint-Gilles et Saint-Pierre.

À ne pas rater sur la côte ouest :

  • La plage de Boucan Canot, une des plus belles plages de l’île.
  • La plage de l’Hermitage, idéal pour les enfants.
  • Les plages de Saint-Leu (il y en a deux).
  • Saint-Gilles-les-Bains, la jolie station balnéaire.
  • Le piton Maïdo, un superbe point de vue sur Mafate.

 


Crédits carte : Map tiles by Stamen Design, under CC BY 3.0. Data by OpenStreetMap, under CC BY SA.
 


Photo de couverture : Carigami vous donne ses conseils pour votre itinéraire à La Réunion en location de voiture © Je Papote

0 commentaire

Laissez un commentaire