D’île en île… Les Açores en 12 étapes amoureuses

par Invité
0 commentaire
Vue panoramique d'une île des Açores.

Sommeillent au milieu de l’Atlantique neuf îles isolées du reste du monde : l’archipel des Açores. Véritable paradis terrestre, les Açores offrent des paysages uniques : que vous envisagiez un long séjour sur São Miguel pour une découverte en douceur, ou un boat trip d’île en île pour une exploration plus poussée, vous ne pourrez que revenir enchantés.

 

 

SÃO MIGUEL : UNE ESCALE INCONTOURNABLE

Carte touristique de l'île de Sao Miguel aux Açores.

Principale île des Açores, São Miguel est est assez grande pour y séjourner dix ou quinze jours et visiter sans se presser… car le temps, aux Açores, il faut savoir le prendre : la météo y est difficile, et un lieu peut rester inaccessible, et/ou invisible, à cause de la pluie et de la brume, pendant plusieurs jours. Mais, pas d’inquiétude, si un bout de l’île est obstrué par les nuages, il y a fort à parier que le ciel soit dégagé un peu plus loin.

 

Le Cha Gorreana

Paysage des Açores.

Le Cha Gorreana sur l’île de São Miguel / © Fish & Child(ren)

Le Cha Gorreana est la plus célèbre plantation de thé de l’île, et la plus ancienne. Elle a été fondée en 1883, et elle est encore aujourd’hui une des seules d’Europe. Ici, la nature luxuriante de l’île, parfaitement structurée par l’homme, offre des paysages de cartes postales. Vous pouvez vous balader librement sur le lieu, ou participer à une petite visite guidée, et naturellement finir la découverte par une tasse de thé !

 

Nordeste

Un village aux Açores.

Entrée du village Nordeste… / © Fish & Child(ren)

Nordeste est situé au nord-est de São Miguel (d’où son nom !!). Longtemps isolé du reste de l’île, le charmant village n’a été relié à Ponta Delgada qu’en 2011 grâce à la construction d’une nouvelle autoroute (comprenez une petite nationale). Avant ces travaux, se rendre à Nordeste relevait du défi ! Mais c’est cet isolement qui permet à la région de jouir aujourd’hui d’un environnement sauvage, et d’offrir un terrain de jeu exceptionnel aux randonneurs.

 

Furnas

Au bord d'un lac aux Açores.

Les bains de de Terra Nostra à Furnas. / © Fish & Child(ren)

Furnas est une étape obligatoire pour tous les voyageurs qui font escale sur São Miguel. Si la foule qu’on y croise peut décourager, le lieu n’en reste pas moins fascinant. Sur un même site, vous pourrez observer des fumerolles, vous baigner dans une eau volcanique à plus de 35 °C, vous balader dans un jardin botanique d’exception, ou encore prendre de la hauteur pour découvrir le lagoa das Furnas et sa couleur d’un vert si mystérieux ! Vous l’aurez compris, Furnas ne peut pas se rater !

 

Sete Cidades

Montagnes aux Açores.

Sete Cidades, à l’ouest de l’île de

Si l’archipel des Açores est un joyau, Sete Cidades, en est le cœur. Si le point de vue le plus spectaculaire, le Miradouro da Boca do Inferno, est facilement accessible en voiture (seulement 5 minutes de marche depuis le parking), vous pouvez prendre votre temps avant de vous y rendre, et randonner sur des chemins adjacents. Parmi les sentiers situés à proximité du site, il y a celui de la Serra Devasa : une randonnée qui serpente à travers les collines/cratères et qui offre, par moment, des panoramas exceptionnels sur toute la longueur de l’île…

 

Ribeira Grande

Coucher de soleil aux Açores.

Coucher de soleil à Ribeira Grande. / © Fish & Child(ren)

Pour les matinaux, sachez que le soleil se lève face à Ponta Delgada, vous pourrez depuis le port de plaisance, voir naître le jour. Si, par contre, vous êtes plutôt couche-tard, il vous faudra rejoindre Ribeira Grande pour voir le soleil se coucher à l’horizon. Chaleureuse et moins grouillante que Ponta Delgada, Ribeira Grande est un lieu de villégiature idéal pour un séjour sur São Miguel. Vous y trouverez quelques restaurants, une longue plage, de belles piscines, et… un magnifique coucher de soleil.

Vous pouvez profiter d’un séjour sur São Miguel pour vous rendre, en avion ou en bateau, sur l’île la plus proche : Santa Maria. Mais, si vous avez des envies de bout du monde, il vous faudra embarquer dans un petit coucou en direction de l’extrémité ouest de l’Europe : l’île de Flores.

 

FLORES, OU LE BOUT DU MONDE


L’île de Flores, ainsi que sa voisine Corvo, sont les terres les moins fréquentées des Açores. En effet, il est très rare ici qu’un nuage ne soit pas accroché à la cime d’une falaise ou au contour d’un cratère. La preuve la plus parlante, c’est qu’aucun village ni même hameau ne s’est jamais installé dans les terres. Seules les fajãs (grandes criques) ont vu les hommes prendre possession des lieux.

 

Fajã Grande

Paysage côtier des Açores.

Fajā Grande, les Açores grandeur Nature… / © Fish & Child(ren)

La plus belle, Fajã Grande, est tournée vers l’Amérique, elle voit venir les bateaux, mais surtout, partir ses habitants vers le nouveau monde. Pourtant tout ici rappelle le Paradis (à part le ciel capricieux peut-être), et nulle part ailleurs la nature n’est plus belle.

 

Poço da Ribeira do Ferreiro

Une cascade aux Açores.

Le Poço da Ribeira do Ferreiro. / © Fish & Child(ren)

Le Poço da Ribeira do Ferreiro est parmi les lieux les plus fous des Açores. Accessible depuis la route qui mène à Fajã Grande, il faut emprunter un ancien chemin de muletier, et marcher quinze ou vingt minutes pour atteindre le site. Si cette petite randonnée n’est pas d’une grande difficulté ; le chemin, souvent boueux, est parfois un peu raide : il est donc recommandé d’être correctement chaussé.

 

Au large de Flores : l’île de Corvo

L'île de Corvo dans l'archipel des Açores.

L’île de Corvo vue depuis celle de Flores. / © Fish & Child(ren)

Si la côte ouest est plus sauvage, la côte est de Flores n’en est pas moins superbe. En suivant la route qui relie Santa Cruz à Ponta Delgada, vous découvrirez des villages adorables, des paysages toujours plus impressionnants, et si les nuages s’écartent, Corvo apparaîtra !

Depuis le port de Santa Cruz, il est possible de faire une excursion d’une journée pour visiter la plus petite île des Açores. Habitée par seulement 300 personnes, Corvo est un confetti dans l’océan ; mais si vous recherchez le silence et la solitude, sachez qu’il est possible d’y loger. Mais, si au contraire, vous recherchez le monde et une ambiance chaleureuse, il vous faudra prendre la direction de Faial !

 

D’ÎLE EN ÎLE, AU CENTRE DES AÇORES

Carte touristique des Açores.

 

L’île de Faial

Un petit port aux Açores.

Port d’Horta sur l’île de Faial. / © Fish & Child(ren)

Situé au milieu de l’archipel des Açores, Faial est une étape bien connue des marins. Son port, Horta, accueille tous les navigateurs partis à l’assaut de l’Atlantique… Il se dit même que ne pas s’arrêter à Horta porte malheur !! Alors, ne tentez pas le diable, et faites escale ! De nombreux restaurants et bars font face au port : ici, comme nulle part ailleurs aux Açores, on peut sortir et faire la fête… À quelques pas du port de plaisance, la surprenante plage de Porto Pim attend les vacanciers devant un océan bleu turquoise. Un lieu idéal pour les enfants et les plagistes !

*

Face à Faial, Pico s’élève haute, massive et envoûtante. Seulement vingt minutes de bateau séparent Horta de Madalena, la « capitale » de Pico, et pourtant c’est déjà un autre monde.  Pico, c’est avant tout un mont : la Ponta do Pico. Ce stratovolcan affiche une altitude de 2 351 m qui en fait le sommet le plus élevé du Portugal, et le lieu privilégié des randonneurs avertis. Il faut compter environ 8 h de marche aller-retour pour atteindre le sommet, mais les derniers mètres sont difficiles, et un guide est grandement conseillé… D’autant plus que le brouillard aux Açores ne tarde jamais à tomber.

 

Sur l’île de Pico : le lagoa da Rosada

Un petit lac de montagne aux Açores.

Le lagoa da Rosada, sur l’île de Pico. / © Fish & Child(ren)

Pour ceux qui souhaitent découvrir le centre de l’île, et avoir un aperçu de son relief, sans prendre de grands risques, il y a la route des lacs : une route sinueuse, et parfois accidentée, qui part de Madalena pour couper ensuite l’île en deux dans sa longueur. Un chemin à parcourir à pied ou en voiture, mais toujours bien couvert : si le soleil est souvent présent sur la côte, la brume et la pluie quittent rarement les hauteurs.

 

Le vignoble de l’île de Pico

Un vignoble aux Açores.

Les Vignes de Criaçao Velha, à Pico. / © Fish & Child(ren)

Il est impossible de visiter Pico sans prendre le temps de découvrir ses incroyables vignes, protégées du vent par des kilomètres de muret, aujourd’hui classées au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Le plus beau domaine est celui de Criaçao Velha, mais les vignes d’Arcos ou de la Calheta de Nesquim valent également le détour (d’autant plus que vous trouverez sur ces lieux de belles piscines naturelles où vous rafraîchir) !

 

L’île de São Jorge

Falaises aux Açores.

Le paysage des Açores, entre Calheta et Fajã Dos Vimes… / © Fish & Child(ren)

À quelques kilomètres au large de Pico et Faial, São Jorge est étendu au milieu de l’eau tel un couteau posé sur son fil. La géographie de l’île, longue de cinquante-cinq kilomètres pour une largeur de tout juste sept bornes, en fait une terre difficile d’accès et compliquée à explorer. Avec des fajãs souvent inaccessibles en voiture, São Jorge est une destination idéale pour les grands randonneurs : de nombreux sentiers longent ces falaises vertigineuses, et permettent de découvrir les lieux les plus sauvages de l’île.

Depuis São Jorge, vous pourrez continuer votre exploration de l’archipel vers Graciosa ou Terceira, dont les terres émergent à l’horizon, et cachent en leur sein de nouvelles merveilles.

 

AÇORES : LE BON CONSEIL ROAD TRIP


Pour plus de tranquillité et de liberté, il est conseillé de réserver ↘️ une voiture de location à chaque escale (les transports en commun étant rares, voire inexistants) afin de profiter pleinement des lieux. Un voyage aux Açores est un éloge à la lenteur, ici, on ne fait pas de plan, on vit selon le temps.

 

À PROPOS DE L’AUTEUR


Mitchka, toulousaine expatriée à la mer, raconte ses voyages désorganisés avec enfants et cannes à pêche sur son blog ↘️ Fish & Child(ren). Elle y partage ses galères, ses rires et ses découvertes, en s’appuyant sur ces détails inutiles qui font toujours les meilleures histoires.

 

À LIRE AUSSI SUR LE PORTUGAL


 


Crédits carte : Map tiles by Stamen Design, under CC BY 3.0. Data by OpenStreetMap, under CC BY SA.
 


Photo de couverture : Avec Carigami, découvrez l’archipel des Açores au Portugal avec une voiture de location ! © Fish & Child(ren)

0 commentaire

Laissez un commentaire