En Croatie, au fil des lieux de tournage de « Game of Thrones »…

par Pierre
0 commentaire
Coucher de soleil sur Dubrovnik.

La série télé de HBO est culte depuis longtemps, c’est entendu. Son succès s’explique par ses intrigues et ses rebondissements incessants, par le foisonnement et la complexité de ses personnages, mais aussi par le soin méticuleux avec lequel les lieux de tournage ont été choisis. Si la Croatie a tapé dans l’œil de la production et de la réalisation, c’est bien parce que ce pays offre des décors majestueux, variés, puissants… en un mot : épiques. Voici quelques uns de ces endroits inspirants où s’est forgée la légende de « Game of Thrones »…

 

DUBROVNIK : bienvenue à Port-Réal, capitale des Sept-Royaumes


Vue de Dubrovnik en Croatie.

Une visite de Dubrovnik s’apparente à un fabuleux voyage dans le temps.

Les fans la reconnaîtront du premier coup d’œil : c’est Port-Réal (« King’s Landing » dans la version anglaise), la capitale des Sept-Royaumes du continent Westeros. Enfin… à partir de la saison 2. Durant la première saison, Port-Réal était située « en vrai » à Malte, dans ↘️ la vieille ville de Mdina. Problème : celle-ci n’était pas située au bord de la mer ; difficile de donc de tourner les scènes d’extérieur…

La vieille ville de Dubrovnik est en effet une magnifique machine à remonter le temps : l’ancienne Raguse, qui s’est longtemps chamaillée avec Venise, s’enorgueillit d’être l’une des plus anciennes démocraties du monde. La république de Raguse fut en effet, de 1358 à 1808, dirigée par des recteurs qui changeaient tous les mois et s’enfermaient, sans voir ni amis ni famille, pour se consacrer uniquement à leur tâche.

Quelques monuments de la cité fortifiée, qui a su traverser les siècles sans changer de visage et qui se love dans un décor exceptionnel, ont ainsi accueilli les péripéties de « Game of Thrones » :

  • Les murailles de Dubrovnik : c’est à la porte Pile que le roi Joffrey doit affronter une féroce révolte populaire. La tour Minčeta est l’Hôtel des Non-Mourants, à Qarth. C’est là que Danaerys Targaryen récupère ses dragons volés.
  • Le palais des Recteurs : c’est le palais du Roi des Épices dans la cité de Qarth.
  • La forteresse de Lovrijenac : c’est l’emplacement du Donjon Rouge, la résidence du roi des Sept-Couronnes.
  • Le parc Gradac : c’est là que se déroule le mariage du roi Joffrey avec Margaery Tyrell, qui vire au drame après l’empoisonnement de Joffrey…

 

LOKRUM : si proche et si loin de Westeros…


Vue aérienne du port de Dubrovnik.

La petite île de Lokrum fait directement face au port de Dubrovnik.

Cette île a servi de lieu de tournage pour la cité de Qarth. Dans l’univers de « Game of Thrones », celle-ci se situe sur le continent d’Essos, tout au bout du désert Rouge. Dans la réalité… l’île de Lokrum flotte à quelques centaines de mètres à peine du port du Dubrovnik !

Longue de 2 petits kilomètres, elle ne compte pas de village mais deux sites touristiques : le fort Royal, qui occupe son point culminants et offre de belles vues sur la baie de Dubrovnik, et surtout le vieux monastère bénédictin et son jardin botanique. Ce sont eux qui ont été immortalisés par les caméras de la série.

 

KLIS : là ou les esclavagistes font la loi


Château-fort en Croatie.

La forteresse médiévale domine le village de Klis.

La forteresse de Klis occupe un site formidable : bâtie sur un éperon rocheux, elle domine la ville de Split et contemple au-delà l’Adriatique. C’est un superbe château médiéval, occupé tour à tour par les Templiers, les Vénitiens, les Ottomans…

Dans « Game of Thrones », c’est la cité de Meereen. Elle borde la baie des Serfs dans le continent d’Essos. Elle est dirigée par des marchands d’esclaves qui dressent conscieusement leurs « protégés » aux travaux forcés mais aussi au combat.

Dans la série, deux autres villes peuplent la baie des Serfs : il s’agit de Yunkai et d’Astapor. Le lieu de tournage de celles-ci ne se trouve pas en Croatie, mais au Maroc (à Aït-ben-Haddou pour Yunkai et ↘️ dans la ville portuaire d’Essaouira pour Astapor.

 

SPLIT : un empereur et des dragons


Le palais de Dioclétien à Split.

Quand passé et présent se mêlent : à Split, on vit aujourd’hui dans les ruines d’un palais romain.

Split, qui occupe une pénisule échancrée et se trouve ainsi quasi entourée par la mer, est la deuxième ville de Croatie après la capitale Zagreb. Mais elle doit sa célébrité à un hôte de marque, tombé amoureux de la beauté de son site : l’empereur romain Dioclétien (244-311), il est vrai natif de Dalmatie – l’actuelle Croatie. Ce fut le seul empereur romain à se retirer du pouvoir de lui-même, et il passa ainsi les dernières années de sa vie, paisiblement retiré dans le palais qu’il se fit construire à Split.

Ce qui est fascinant, c’est que ce ↘️ palais existe toujours ! Du moins, en grande partie : la vieille ville a réutilisé la trame de la résidence, et l’on découvre ainsi, à l’air libre ou enchâssés dans les façades, des arcades, des colonnes, des chapiteaux, des restes de frontons… Le mausolée de l’empereur existe même encore : c’est l’actuelle cathédrale Saint-Domnius.

Dans « Game of Thrones », c’est dans les souterrains du palais de Dioclétien que Daenerys Targaryen garde ses dragons.

 

ŠIBENIK : dolce vita à l’ombre du Titan


Vue de Sibenik en Croatie.

Sibenik et sa cathédrale Saint-Jacques sont classées au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Šibenik se niche dans un étrange mais envoûtant site côtier : la ville est baignée par une baie intérieure, reliée à la mer par un étroit canal. Au milieu de la vieille ville trône la forteresse Saint-Michel, construite sur une petite colline.

À ses pieds se situe la cathédrale Saint-Jacques, un bijou de la Renaissance, bâtie par des artistes italiens et dalmates. Sa petite taille recèle un tour de force technique : elle ne possède pas de toit, mais simplement une voûte faite de dalles ajustées avec une précision incroyable.

Pour la série « Game of Thrones », elle est Braavos, la plus grande des neuf Cités libres qui occupent l’extrémité occidentale d’Essos et sont donc des points de contact fructueux avec Westeros. Braavos est donc un important port commercial, que baignent toutefois souvent les brumes. L’entrée de son port est gardé par la statue colossale d’un Titan, sous les jambes duquel doivent passer les bateaux. Il n’est pas sans rappeler bien sûr le mythique ↘️ colosse de Rhodes.

0 commentaire

Laissez un commentaire