Écosse : escale sauvage aux îles Shetland

par Inès
1 commentaire
Vue des îles Shetland.

Eh non ! Le nom de « Shetland » n’est pas seulement celui d’une race de poneys. Bien que ceux-ci en soient l’emblème, c’est surtout le nom d’un archipel au Nord de l’Écosse. Autrefois terre norvégienne, ces îles possèdent une culture très différente du reste de l’Écosse : il y souffle le vent des traditions scandinaves et vikings. Composé d’une centaine d’îles au total, l’archipel des Shetland n’en compte qu’environ quinze habitées. Cailloux sauvages et battus par les vents et les flots, c’est vers ces îles uniques que je vous emmène aujourd’hui…

 

CES CHOSES À VOIR ET À VIVRE AUX SHETLAND…

 

SUMBURGH HEAD. Un peu après Jarlshof, tout au sud de Mainland, là où la route s’arrête se trouve le cap de Sumburgh Head. La falaise domine la Mer du Nord d’une centaine de mètres, aujourd’hui réserve naturelle ornithologique. Elle est dominée par un phare pimpant, tout de blanc et de jaune, construit en 1821. Le phare se visite pendant la saison estivale.

Phare en Écosse.

Le phare de Sumburgh, non loin de l’aéroport et de Jarlshof, marque la pointe sud des Shetland.

 

JARLSHOF. À la pointe sud de Mainland se trouve le remarquable site archéologique de Jarlshof, le plus important des Shetland. On peut y voir des vestiges de l’âge de pierre, de l’âge de fer, de la période viking et jusqu’au XVIIème siècle… Autant dire qu’on peut y lire l’histoire des îles Shetland à ciel ouvert ! Les ruines de maisons sont comme ancrées dans le sol, et partiellement couvertes de végétation rase ; c’est très impressionnant. À noter que ce nom de « Jarlshof » est totalement fantaisiste : c’est le célèbre écrivain Walter Scott (à qui l’on doit Ivanhoé par exemple), qui l’a baptisé ainsi dans un de ses livres – appelation reprise par tout le monde ensuite…

 

BROCH OF MOUSA. Construit sur une petite île déserte, le broch de Mousa est une antique tour ronde de pierres sèches datant d’environ 2000 ans ! C’est le mieux conservé de ces brochs ; mais encore aujourd’hui, personne ne sait précisément à quoi servaient ces édifices que l’on ne trouve qu’en Écosse… Le broch de Mousa mesure 13 mètres de haut, 10 mètres de diamètre et possédait autrefois deux étages. On peut encore monter dans la tour en empruntant l’escalier d’origine…

Tour en Écosse.

Faites le plein de mystère sur la petite île abandonnée de Mousa…

 

SCALLOWAY. Un autre lieu emblématique de l’archipel des Shetlands est le village de Scalloway, ancienne capitale des îles (avant 1708). Situé non loin de Lerwick, mais donnant sur la côte ouest de Mainland, ce port de 1200 habitants possède un magnifique château : datant du début du XVIIème siècle , il n’a rien perdu de sa splendeur (bon, à part quelques pierres de l’édifice…). Il avait été érigé pour défendre le site du vieux parlement norse de Shetland.

 

LERWICK. Si vous venez aux Shetlands par avion, vous avez de fortes chances d’atterrir à Lerwick, sur l’île principale (Mainland). Si ce nom signifie « baie boueuse » en ancien norois (la langue autrefois parlée dans les pays scandinaves), cette ville qui est la plus grande de l’archipel et aussi son chef-lieu, mérite vraiment que vous vous y arrêtiez.

Les pieds dans la Mer du Nord, Lerwick dispose d’un port de pêche bien abrité qui participe à l’ambiance plus scandinave qu’écossaise de la ville. De ses quais partent quelques vieilles ruelles charmantes où s’agglutinent les petites maisons en granit. On y trouve aussi le Shetland Museum and Archives est un super musée à visiter, surtout avec des enfants (et il est gratuit !). Après la visite de ce musée, vous aurez une belle perspective sur la vie de ces îles, de la Préhistoire à nos jours. Il sera alors temps de déguster un fish and chips ou des coquilles St-Jacques de la région, particulièrement réputées.

Bateaux dans un port en Écosse.

Voici le port Lerwick, la petite capitale des îles Shetland.

 

ÎLE DE YELL. Elle est située au Nord de l’archipel, elle est accessible en ferry. Elle abrite de nombreux oiseaux tels que des  macareux, et aussi des loutres et des phoques. La côte est dentelée et offre de splendides paysages pour la randonnée. Une étape incontournable de Yell est sans doute la plage de Gossabrough. On dit aussi que sur l’île de Yell se trouvent des lieux hantés… aurez-vous le courage d’y aller ?

LE SAVIEZ-VOUS ?

L’économie des Shetland repose en partie sur l’élevage des moutons. Vous en verrez probablement gambader sur les collines rases, entre des petites fermes isolées. On produit donc de la laine, et le tricot est enseigné à l’école (même pour les garçons) !

 

SHETLAND : LE PONEY ET LE CHIEN. C’est sans aucun doute l’ambassadeur le plus connu des Shetland : le poney Shetland est particulièrement aimé des enfants en raison de sa petite taille, qui favorise l’apprentissage de l’équitation dès le plus jeune âge. Cette particularité morphologique est due à l’adaptation continuelle du Shetland aux conditions difficile de vie et de survie dans ces îles. Une balade en poney dans ces lieux magiques est toujours un must pour les enfants.

En plus du poney, les Shetland ont un deuxième ambassadeur qui s’enorgueillit de porter leur nom : le chien Shetland, qui ressemble peu ou prou à un colley. C’est un petit chien de berger extrêmement facile à vivre… Là encore, les enfants vont adorer…

Poney et chien Shetland.

On ne veut pas vous faire craquer mais…

 

ÎLE D’UNST. C’est l’île la plus au nord des Shetland. C’est une île très sauvage, peu habitée mais qui abrite néanmoins le château-fort le plus septentrional des îles britanniques : le château de Muness. Unst est surtout réputée pour être un magnifique observatoire des oiseaux des Shetland. Des dizaines de milliers d’oiseaux marins viennent en effet s’y reproduire : cormorans huppés, fous de Bassan, guillemots, marmettes de Troïl, macareux… De nombreuses espèces sont menacées, et il est très important d’agir en éco-touriste pour préserver cette biodiversité !

 

LA MUSIQUE DES SHETLAND. Une autre richesse des Shetland est la musique : festivals folk, fiddle (c’est le violon populaire à quatre cordes, le « fiddler » est celui qui en joue) et nombreux groupes de musique, animent les pubs de la région. Le festival Up Helly Aa est le plus célèbre des Shetland. Il se déroule tous les ans l’ultime mardi de janvier, dans une dizaine de localités de l’archipel : il s’agit de grandes processions festives aux flambeaux, axées sur l’héritage viking des Shetland. Elles s’achèvent par la mise à feu d’une reproduction en bois de drakkar.

Violoniste en Écosse.

La musique, ominprésente aux Shetland (ici le fiddle à quatre cordes).

 

Et vous, quels sont vos bons plans ou vos meilleurs souvenirs aux Shetland ?

1 commentaire

1 commentaire

hendrix14 7 décembre 2018 - 2:04

Une région qui me passionne bien qu’elle ressemble à ma Bretagne mais elle me fait rêver malgré tout

Répondre

Laissez un commentaire