Découvrir Bourges et son Printemps !

par Pierre
1 commentaire

Située dans le département du Cher, à deux heures trente de route au sud de Paris, Bourges est une des villes françaises régulièrement citées pour sa qualité de vie. Il est vrai qu’elle dispose de deux atouts indéniables : la richesse de son patrimoine architectural, qui témoigne de son importance durant le Moyen Âge et la Renaissance, et le dynamisme de sa vie culturelle, avec notamment l’un des festivals les plus renommés en France : le célèbre Printemps de Bourges.

 

Des monuments exceptionnels pour l’histoire française

Classée sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco, la cathédrale Saint-Étienne de Bourges est un joyau de l’architecture gothique mondialement reconnu.

Construite durant près d’un siècle et finalement achevée en 1324, elle est remarquable tant par les proportions parfaites de son architecture que par la qualité de sa statuaire et l’éclat de ses vitraux. Sa façade occidentale est particulièrement ornée, avec la présence de cinq portails. Celui du milieu est le plus important et représente une image saisissante du Jugement Dernier, vision implacable de la fin du monde, où les Élus sont accueillis au Paradis par Abraham et les Damnés précipités en Enfer. Ce relief imposant justifie, en lui-même, une visite à la cathédrale.

Non loin de là, on peut admirer un autre chef-d’œuvre de l’architecture de Bourges, le Palais Jacques Cœur. Avec ses façades ornées d’innombrables ornements et l’élégance de son architecture, cet édifice érigé pour le riche marchand Jacques Cœur est l’un des plus beaux exemples de gothique flamboyant en France. Il préfigure aussi l’essor des hôtels particuliers à la Renaissance.

 

Le Printemps de Bourges, un incontournable pour les mélomanes 

Mais si Bourges est renommée partout en France, c’est aussi grâce à un événement exceptionnel qui fait vibrer toute la ville depuis 1977. Alors que la plupart des festivals de musique se concentrent entre la fin du mois de juin et les premiers jours de septembre, le Printemps de Bourges ouvre la saison et annonce la tendance. 

En 2018, il se déroulera du 24 au 29 avril avec des noms comme Véronique Sanson, Orelsan, Charlotte Gainsbourg, Angèle, Alice Merton, Pauline Croze, Laurent Garnier… et des dizaines d’autres talents !

En plus de sa programmation prestigieuse, l’une des grandes forces du festival est de se tenir au plein cœur de la ville, et de comporter une multitude de scènes adaptées à tous les groupes et à tous les genres de public. On peut ainsi aussi bien assister à un concert intimiste et feutré qu’à un show grandiose, selon la salle où l’on choisit de se rendre. Parmi celles-ci, on peut citer le théâtre Jacques-Cœur, le W, l’Auditorium, le 22, le Palais d’Auron, la cathédrale, la Halle au Blé ou l’École du Cirque… En plus de ces lieux existants, quatre scènes de tailles différentes sont installées en extérieur, l’occasion de profiter des premiers rayons de soleil printaniers en musique.

On repart de ces six journées avec de la musique plein la tête, ravi d’avoir pu écouter ses groupes préférés et d’avoir fait de belles découvertes.

 

La beauté des paysages dans les alentours de Bourges

Envie d’une échappée belle à l’issue du festival ? Les environs de Bourges sont l’occasion de découvrir de petites villes agréables et des paysages somptueux. Pour découvrir Bourges et ses environs, n’hésitez pas à opter pour une location de voiture à Paris, ou à Bourges même si vous venez en train depuis la capitale. Le Berry est une superbe région à découvrir par ses petites routes !

En à peine un peu plus d’une heure de voiture, vous voilà dans la vallée de la Loire, l’occasion de profiter de la beauté du fleuve, de visiter Tours mais aussi toutes les somptueuses demeures érigées dans la région au moment de la Renaissance. Blois, Chinon, Azay-le-Rideau ou encore Amboise sont toutes des villes passionnantes à explorer.

Si l’on veut rester plus près de Bourges, un lieu incroyable à ne pas manquer est l’ensemble des marais et des canaux de l’Yèvre et de la Voiselle, dont l’origine remonte à l’époque gallo-romaine. Aujourd’hui dédiées à la culture potagère, ces infrastructures sont à la fois spectaculaires et ingénieuses.

 

Couverture : vue aérienne de la cathédrale de Bourges ©Nicolas Menanteau, Office de Tourisme de Bourges

1 commentaire

1 commentaire

Zachary 15 mars 2018 - 11:46

Ca m’a trop donné envie de visiter Bourges !

Répondre

Laissez un commentaire