Un beau week-end italien aux Cinque Terre…

par Rédaction
0 commentaire

Les Cinque Terre, ce nom à lui seul est une invitation au voyage, tant il semble sorti d’un livre de contes de fée ou de légendes anciennes. Cette région, située sur la côte méditerranéenne entre les villes de La Spezia et Levanto est l’une des plus belles d’Italie. Il n’est donc pas étonnant que des milliers de visiteurs s’y pressent chaque année. Pourtant, ces petits villages ont su conserver leur authenticité, leur âme et leurs richesses pittoresques.

 

Carte de la région italienne des Cinque Terre

Des villages dignes des plus belles cartes postales

La région italienne de Ligurie regorge de paysages magnifiques mais c’est surtout sa côte, et tout particulièrement la zone des Cinque Terre, qui attire les voyageurs. Ce terme « Terre » est à comprendre ici au sens de bourgs, villages car c’est ainsi qu’il était employé au Moyen Âge.

Ces cinq petits villages ont la particularité d’être bâtis directement sur la côte et de présenter une architecture singulière et impressionnante, faite d’étagements à pic sur la mer. Visiter cette partie de l’Italie permet donc d’admirer des prouesses d’une architecture domestique construite, génération après génération, en symbiose avec un site naturel majestueux. Pour compléter ce charme enchanteur, les petits villages sont entourés par des hectares et des hectares de vignobles centenaires, produisant des grands crus réputés.

La meilleure façon d’appréhender au mieux ce paysage grandiose est d’arriver en voiture et de garer son véhicule dans l’un des petits villages avant d’arpenter un des sentiers qui serpentent entre les cinq bourgs. Celui de la Via dell’Amore est réputé pour offrir les panoramas les plus spectaculaires.

Vue d'un sentier à flanc de falaise en Italie.

La via dell’Amore dans les Cinque Terre, balcon au-dessus de la Méditerranée…

 

Monterosso al Mare, Vernazza, Corniglia, Manarola, Riomaggiore…

Il s’agit du nom de ces cinq villages dont les origines remontent à l’aube du Moyen-Age. En se promenant dans leurs ruelles escarpées aux pavés inégaux, on a d’ailleurs l’impression d’avoir effectué un véritable voyage dans le temps et ceci explique qu’ils soient inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco.

Monteresso al Mare est le plus grand village mais aussi le seul, comme son nom l’indique, à être doté d’une plage où l’on peut se baigner et profiter du soleil. C’est d’ailleurs la meilleure façon de finir l’après-midi après avoir visité la petite ville et notamment sa somptueuse église gothique.

Le village de Vernazza, quant à lui, est surtout connu pour ses maisons colorées magnifiquement préservées et pour son port de pêche.

Vue d'un port avec des barques dans un village italien.

Le port de Vernazza.

Perché sur un éperon rocheux, Corniglia est surtout tourné vers l’agriculture, ce qui explique peut-être qu’il soit un peu moins visité que les autres bourgs.

Manarola est avant tout connu pour son amphithéâtre rocheux et sa culture intensive de la vigne tandis que Riomaggiore a la caractéristique de comporter une petite crique composée de rochers au noir profond.

Cette étroite bande de terre, patiemment aménagée au fil des siècles à pic au-dessus de la mer, est certainement l’un des sites patrimoniaux les plus enchanteurs d’Europe. S’offrir un circuit au cœur des Cinque Terre ravira tous les amateurs d’échappée belle, entre nature et culture. Si vous rêvez de ce voyage mais tenez à respecter un budget serré, il est possible de trouver une location de voiture au bon rapport qualité-prix en Italie.

 

Que visiter à proximité des Cinque Terre ?

À quelques kilomètres au sud de Riomaggiore, ne manquez pas non plus Portovenere.

Bien qu’il ne fasse plus officiellement partie des Cinque Terre, ce village de pêcheurs ne manque pas de charme avec ses maisons colorées, l’imposante fortresse qui veille sur elles, sa petite église médiévale posée à l’extrêmité de la presqu’île… Portovenere est, comme l’île de la Palmaria qui lui fait face, inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco, au même titre que les Cinque Terre.

Vue d'un port de nuit en Italie.

Portovenere, ses maisons colorées, ses murailles, son port de pêche…

Après avoir passé quelques jours magiques à découvrir ces cinq villages au bord de la mer et hors du temps, on peut finir son séjour en remontant vers le nord et en découvrant la ville de Gênes, ou Genova en italien.

C’est notamment son centre historique, en grande partie protégé par l’UNESCO, qui vaut le détour. Il témoigne en effet du prestige et de la grandeur passés de l’ancienne République de Gênes, à la fin du Moyen Âge et durant la Renaissance. La splendeur de la ville lui valut même à l’époque le surnom de la Superbe et les dirigeants de Gênes surent attirer à leur cours les plus grands artistes de leur temps, comme par exemple le peintre anglais Van Dyck.

En vous rendant à Gênes, ne manquez pas d’admirer la Lanterna, l’un des plus hauts phares du monde mais aussi l’un des plus anciens qui soient encore en activité. Il abrite aujourd’hui un musée passionnant sur l’histoire de Gênes et de sa région.

Vue d'une grande fontaine en plein cœur d'une ville italienne.

Au cœur de Gênes : la Piazza de Ferrari

Enfin, une autre ville intéressante à visiter, plus au sud, en quittant les Cinque Terre est Pise. Bien sûr, c’est avant tout pour sa tour penchée que les touristes affluent mais Pise regorge de surprises, comme notamment son Duomo, ainsi que le Compo Santo, un cimetière monumental décoré de nombreuses fresques et aux magnifiques arcades gothiques.

Vue de la cathédrale et de la tour penchée de Pise en Italie.

A Pise, la tour penchée… mais pas que !

 

Crédits photo : couverture, Via dell’Amore, VernazzaGênes, Pise.

0 commentaire

Laissez un commentaire