23 choses à voir en Guadeloupe : notre road trip idéal

par Pierre
26 commentaires
Bateau dans une crique en Guadeloupe.

La Guadeloupe ne cesse de faire rêver… C’est Christophe Colomb qui la baptisa himself. Jusque là, en langue amérindienne, l’île s’appelait Karukera… “L’île aux belles eaux”… Tout est dit ! Vue du ciel, elle ressemble à un papillon, entourée d’autres petites îles aux noms si délicieux : Marie-Galante, la Désirade, les Saintes, la Petite-Terre… La Guadeloupe, c’est un envoûtant mélange de paysages et d’ambiances, de découvertes et de détente, de sons, de couleurs et d’odeurs… Alors, laissez-vous emporter par sa douceur créole !

 

Au sommaire
1️⃣ Nos 23 coups de cœur en Guadeloupe
2️⃣ La location de voiture en Guadeloupe
3️⃣ Trouvez un hôtel, conseils, etc. : la Guadeloupe pratique

 

NOS 23 LIEUX INCONTOURNABLES EN GUADELOUPE

Carte des incontournables de la Guadeloupe.

Voici notre sélection des 23 lieux à voir lors de votre séjour à la Guadeloupe.

 

POINTE-À-PITRE

Musée à Pointe-à-Pitre.

Le Mémorial ACTe est le symbole du nouveau Pointe-à-Pitre.

C’est la ville la plus connue de Guadeloupe et si elle n’est pas la plus charmante localité guadeloupéenne, elle recèle quelques sites à ne pas manquer, non loin de la place de la Victoire.

Je pense avant tout à la très jolie « cathédrale » Saint-Pierre-et-Saint-Paul et son insolite architecture métallique, aux saveurs créoles du marché Saint-Antoine.

Et puis, il y a bien entendu le Mémorial ACTe, dont l’architecture d’acier veille sur la baie de Pointe-à-Pitre. Le musée retrace l’histoire et les différents héritages culturels de la Guadeloupe, avec en point d’orgue les affres de l’esclavage…

 

LA PLAGE DE LA DATCHA ET L’ÎLET DU GOSIER

Plage au Gosier en Guadeloupe.

La plage de la Datcha et l’îlet du Gosier…

Juste au débouché de Pointe-à-Pitre, une fois passé l’aquarium de Guadeloupe, commence la côte sud de Grande-Terre  : c’est là que se trouvent sans doute les plus belles plages de Guadeloupe.

Au Gosier, la plage de la Datcha, offre une superbe vue sur l’îlet Gosier ; on peut rejoindre son phare et ses eaux transparente en bateau.

C’est un très joli spot de snorkelling et une très jolie excursion à faire en famille. Un peu plus loin au Gosier, on trouve encore la plage de Saint-Félix et la plage de la Saline.

 

LES PLAGES DE SAINTE-ANNE

Plage de rêve en Guadeloupe.

La plage de la Caravelle à Sainte-Anne.

Sainte-Anne est sans conteste la capitale touristique de la Guadeloupe.

Que ce soit à la plage de la Caravelle ou à celle du centre-ville, le scénario est le même : palmiers, sable blanc, eau turquoise et peu profonde, et en arrière plan, le décor majestueux de la Soufrière et des montagnes de Basse-Terre…

C’est bien sûr un must de votre visite en Guadeloupe, surtout si vous avez des enfants. Si vous voulez fuir (un peu) la foule, allez à la plage de Bois-Jolan, à l’extérieur de Sainte-Anne.

 

SAINT-FRANÇOIS

Port de plaisance en Guadeloupe.

La marina de Saint-François.

Avec sa grande marina et son port, son golf, son casino et son aérodrome, Saint-François aime se faire passer pour le petit Saint-Tropez de Guadeloupe.

Évidemment, on ne peut pas oublier de mentionner la plage des Raisins-Clairs, à un jet de pierre du centre-ville. De l’autre côté de Saint-François, on peut également dénicher l’Anse à la Gourde.

Saint-François propose un très grand nombre d’activités nautiques et est également un des meilleurs points de départ pour des excursions en bateau vers Marie-Galante, les Saintes ou la Désirade.

 

LA POINTE DES CHÂTEAUX

Cap sauvage en Guadeloupe.

La Pointe des Châteaux : une fenêtre inattendue sur l’Atlantique.

Une fois sorti de Saint-François, le décor change : le bleu de la mer devient plus profond, la roche remplace le sable, la houle et les vagues apparaissent, la végétation, elle, disparaît.

La pointe des Châteaux est une étroite langue de terre qui s’avance dans l’Atlantique, avec, comme simple perspective, la petite île de la Désirade. Ensuite, il n’y a plus que le Cap Vert, à plusieurs milliers de kilomètres de là.

Une randonnée permet d’arpenter la Pointe des Châteaux (au fait, les « châteaux » sont ces trois blocs de roche posés devant le cap) et de goûter à ses plages sauvages et à son étrange mélange d’Antilles et de Bretagne…

 

L’HABITATION ZÉVALLOS

Maison coloniale en Guadeloupe.

La superbe architecture de l’Habitation Zévallos.

Le long de la RN5, entre François et le Moule, vous trouverez l’Habitation Zévallos.

C’est pour moi la plus belle maison de Guadeloupe, avec ses murs de briques beiges, son toit rouge et surtout ses colonnades de fer forgé.

Construite en 1871, elle était le cœur d’un grand domaine sucrier. Son architecture mêle des notes créoles et de métropole. Elle aurait été réalisée par l’atelier de Gustave Eiffel.

 

LA POINTE DE LA GRANDE-VIGIE

Falaises en Guadeloupe.

La côte nord de Grande-Terre est spectaculaire.

Le nord de la Guadeloupe, réputé sans grand relief (dans tous les sens du terme), possède une identité singulière : ici, les vents sont plus forts, l’air est plus sec, la mer est plus agitée…

Cette Guadeloupe sauvage et inattendue s’incarne dans les paysages de la Porte d’Enfer ou de la Pointe de la Grande-Vigie, qui marque l’extémité septentrionale de l’île : c’est un plateau décharné et des falaises de près de 100 mètres de haut qui s’enfoncent ainsi dans l’Atlantique. Les couchers de soleil y sont inoubliables.

 

L’USINE BEAUPORT

Plantation sucrière en Guadeloupe.

L’usine Beauport abrite aujourd’hui un musée du Sucre.

L’usine fut jadis un immense complexe industriel dédié au sucre, qui s’éteignit en 1990… Depuis, le site a trouvé une nouvelle vocation en accueillant le Musée de la Canne à sucre de Guadeloupe.

Celui-ci retrace de manière pédagogique le long processus de la fabrication du sucre (10 étapes tout de même entre la canne et le sucre). Un parcours en petit train traverse ensuite l’ancien domaine agricole de l’usine.

Non loin de là se découvrent quelques belles plages comme la plage du Souffleur et, plus venteuses, la plage de l’Anse-Bertrand et l’Anse Laborde.

 

LE CIMETIÈRE DE MORNE-À-L’EAU

Cimetière en Guadeloupe.

Échec et mat : l’insolite cimetière de Morne-à-L’Eau.

À Morne-à-l’Eau se trouve le plus étonnant cimetière des Antilles française.

Cette véritable petites villes de morts fascine surtout par ces damiers noirs et blancs qui recouvrent chaque parcelle de sépulture. On dirait des jeux d’échec sans cesse renouvelés…

Autre curiosité de Morne-à-l’Eau : son pitt, où se déroulent encore (mais avec des explications) les combats de coqs, autrefois omniprésents en Guadeloupe.

 

LE GRAND CUL-DE-SAC MARIN

Lagon en Guadeloupe.

L’îlet La Biche, au cœur du Grand Cul-de-sac marin.

Le Grand Cul-de-sac marin est la vaste baie de 150 km2 qui, au nord de la Guadeloupe, baigne à la fois Grande-Terre et Basse-Terre. Sa particularité ? Être fermée par une barrière de corail.

Ce lagon renferme ainsi un écosystème unique, fait d’une multitude d’îlets préservés ainsi qu’une grande mangrove le long des côtes. La Maison de la Mangrove, aux Abymes, permet de tout savoir sur cet espace de maréchages si beau et si fragile.

Le Grand Cul-de-sac marin se visite aussi lentement en bateau, au départ de Vieux-Bourg (Grande-Terre) ou de Sainte-Rose (Basse-Terre).

 

LE PARC ARCHÉOLOGIQUE DES ROCHES GRAVÉES

Rocher sculpté en Guadeloupe.

Rencontre avec une civilisation disparue…

À Trois-Rivières se trouve l’émouvant parc archéologique des Roches Gravées, rare témoignage de la civilisation amérindienne qui précéda l’arrivée de Christophe Colomb.

Sur cette forêt de rochers, les Indiens Arawaks gravèrent plus de 200 dessins il y a plus de 1500 ans de cela…  Leur finalité nous échappe encore totalement aujourd’hui.

Au-delà de Trois-Rivières, faites une petite halte à Vieux-Fort, à la pointe éponyme : celle-ci marque l’extrémité méridionale de la Guadeloupe. Le panorama sur la mer des Caraïbes y est magnifique, tout comme les couchers de soleil.

 

BASSE-TERRE

Panorama de la Guadeloupe.

Mer et montagnes… La vue depuis le fort Delgrès.

Géographiquement, elle semble un peu à l’écart et pourtant : Basse-Terre est la capitale de la Guadeloupe. Une ambiance nonchalante et mélancolique s’échappe de son architecture coloniale, de ses rues en pente et de la Soufrière qu’on aperçoit parfois en arrière-plan.

Arpentez les vieux quartiers de Saint-François et du Carmel : vous y croiserez la cathédrale, l’église des Carmes ou la maison Coquille. Surtout ne manquez pas de visiter le fort Delgrès : la vue sur la mer et la côte de Basse-Terre est somptueuse.

 

LE VOLCAN DE LA SOUFRIÈRE

Le volcan de la Soufrière en Guadeloupe.

Les étranges pitons rocheux au sommet de la Soufrière.

Le volcan de la Soufrière, c’est bien sûr la montagne mythique de la Guadeloupe. Avec ses 1467 mètres d’altitude, c’est le point culminant de l’île.

La Soufrière est scellée par une calotte de lave durcie, mais elle n’en reste pas moins active pour autant, comme en témoigne les fumerolles qui s’échappent d’un peu partout mais aussi des sources chaudes qui jaillissent dans toute la région (on pense aux Bains-Jaunes, à Matouba ou à Bouillante, sur la côte).

Son ascension se fait sans aucun danger grâce à de nombreux sentiers balisés (ou « traces »). La vue de là-haut est de toute beauté mais attention : le sommet de la Soufrière est souvent dans les nuages et il y fait beaucoup plus froid et venteux qu’à son pied ! Équipez-vous en conséquence.

 

LES CHUTES DU CARBET

Les Chutes du Carbet en Guadeloupe.

La seconde des 3 chutes du Carbet… 110 mètres de haut !

Dévalant les pentes de la Soufrière dans une course folle en direction de l’est (sa source se situe non loin du sommet), la rivière du Carbet rencontre le vide à trois reprises : voici les Chutes du Carbet, l’un des sites les plus visités de la Guadeloupe.

Les Chutes du Carbet fascinent depuis des siècles. Même Christophe Colomb, qui les aperçut de sa caravelle en 1493, les mentionne dans son journal de bord en ces termes :

C’était la chose la plus belle du monde à voir de quelle immense hauteur ce jet d’eau se précipitait et son énorme grosseur, malgré la petitesse du lieu d’où il sortait.

La première est haute de près de 120 mètres, la seconde 110 mètres et la troisième, la plus en aval, de mesure « que » 20 mètres de haut. La vision en contre plongée de ces cascades, au milieu des falaises dressées comme des orgues de lave et de cette végétation luxuriante, est spectaculaire.

 

LE PARC NATIONAL DE LA GUADELOUPE

Orchidée sauvage de Guadeloupe.

Une orchidée sauvage dans le parc national de la Guadeloupe.

La Soufrière ne doit pas faire oublier le reste de son massif, protégé également sous l’égide du parc national de la Guadeloupe.

Les randonnées au cœur de la forêt tropicale humide, et longeant une crête de sommets aux jolis noms (Petit Sans Toucher, Grand Sans Toucher, Morne Moustique…) sont magnifiques, et permettent de découvrir la faune et la flore guadeloupéenne (et contrairement à la Martinique, il n’y a pas de serpent à rencontrer).

On peut citer la grande Trace Victor-Hugues,  la Trace Merwart, la Trace des Alizés ou celle permettant d’accéder aux Chutes de Moreau, petites sœurs des Chutes du Carbet.

 

VIEUX-HABITANTS ET LE CAFÉ DE GUADELOUPE

Une exploitation caféière en Guadeloupe.

Le site de l’habitation La Grivelière est enchanteur.

Difficile de le croire, mais le café était autrefois une activité agricole majeure en Guadeloupe… De cet âge d’or révolu, il reste quelques traces encore vivantes, comme le Musée du Café (Cafés Chaulet).

Un peu plus haut dans la montagne, on trouve l’antique et émouvante habitation caféière La Grivelière, avec sa demeure du maître, quelques anciennes maisons d’esclaves et bien sûr des machines nécessaires à la production du café.

Et enfin, non loin de là, il y a le domaine de Vanibel. Ces trois domaines produisent toujours leurs propres crus de café. Le café de Guadeloupe (dit-on l’un des meilleurs du monde) est une bonne idée de souvenir à rapporter avec soi.

 

LES ÎLETS PIGEON ET LA RÉSERVE COUSTEAU

Spot de plongée en Guadeloupe.

La beauté des fonds sous-marins de la Réserve Cousteau…

Face à la jolie plage de Malendure et son sable noir volcanique, barbotent les îlets Pigeon : c’est le royaume de la réserve marine Cousteau, sans doute le plus beau spot de plongée des Antilles. 

Autour de quelques épaves et de bancs de coraux s’ébroue le monde grouillant, coloré et silencieux de la faune et de la flore sous-marines des Caraïbes.

Ce site de plongée est particulièrement couru car est accessible à tous, même aux débutants, que ce soit en snorkelling ou en plongée avec bouteille. La réserve Cousteau se visite aussi en bateau à fond transparent ou en kayak.

 

LA ROUTE DE LA TRAVERSÉE

Cascade en Guadeloupe.

Pas si grande mais charmante : la Cascade aux Écrevisses.

La RD23 qui relie Petit-Bourg (sur la côte est de Basse-Terre) à Mahaut (sur la côte ouest) est le plus beau road trip de Guadeloupe : c’est la Route de la Traversée. Elle est longue d’environ 20 kilomètres.

Elle traverse le massif la forêt tropicale en serpentant entre les mornes (Morne-à-Louis, Morne-Léger, les Mamelles, le Petit-Bourg…).

On y croise un chapelet de sites charmants, plus ou moins touristiques comme la Cascade aux Écrevisses ou la pédagogique Maison de la Forêt, ou des départs de randonnées qui permettent de s’enfoncer un peu plus dans cette forêt primaire (qui n’a jamais été transformée par l’Homme).

 

LE JARDIN BOTANIQUE DE DESHAIES

Oiseau multicolore.

Le loriquet est à voir au jardin botanique de Deshaies.

Deshaies, c’est un petit peu le bout du monde de la Guadeloupe… L’ancienne propriété de Coluche abrite désormais un magnifique jardin botanique qui s’étend sur 7 hectares.

Y sont amoureusement conservés des exemplaires de la flore (frangipanier, vanille, ananas, orchidées sauvages, bougainvilliers, banian, etc.) et de la faune antillaises (des oiseaux comme le colibri ou le sucrier, ou l‘anolis, une variété de lézard) ou d’ailleurs, et notamment d’Asie tropicale.

 

SAINTE-ROSE ET LES PLAGES DU NORD

Plage en Guadeloupe.

Le sable jaune de la plage de Grande-Anse.

En suivant la route côtière de Deshaies à Sainte-Rose, vous croiserez une série de plages magnifiques dont l’allure tranche nettement avec les plages de Grande-Terre.

En premier lieu, il y a bien sûr la plage de Grande-Anse. Toute de sable jaune foncé, elle est bordée de part et d’autre de collines aux pentes raides, tandis que derrière elle s’ouvre de manière insolite un étang.

Le décor est similaire mais un peu plus ouvert à la plage de la Perle mais le vent et les vagues sont plus présents… Et même carrément présents à la plage de Cluny (ou Clugny) : attention à la baignade avec des enfants.

 

LE DOMAINE DE SÉVERIN ET LE RHUM DE GUADELOUPE

Distillerie de rhum en Guadeloupe.

La roue à aubes du Domaine Séverin a fonctionné jusqu’en 2008.

Non loin du Lamentin, on trouve le Domaine de Séverin. C’est la distillerie de rhum la plus visitée de Guadeloupe et c’est encore une « habitation fumante », c’est-à-dire toujours en activité.

On déambule avec plaisir dans la belle demeure de style colonial, de comprendre le processus de fabrication du rhum depuis la récolte de canne à sucre jusqu’à la distillation, ou de se promener en petit train jusqu’à la vue panoramique sur le Grand Cul-de-sac marin.

 

LES ÎLES DES SAINTES

Les îles des Saintes en Guadeloupe.

Les Saintes vues depuis le Fort Napoléon.

Situées à une douzaine de kilomètres au sud de Trois-Rivières (Basse-Terre), les Saintes sont un petit archipel qui méritent absolument une visite.

Les choses à voir ne manquent pas sur ses deux îles principales, Terre-de-Bas et Terre-de-Haut : on peut citer pêle-mêle le vieux village de Terre-de-Haut, le Fort Napoléon d’où on jouit d’un panorama incroyable sur la Guadeloupe et l’île voisine de la Dominique, les plages de Pompierre et du Pain-de-Sucre, le paradisiaque îlet à Cabrit, les points de vue magiques de la Trace des Falaises ou du Château d’Eau à Terre-de-Bas…

 

MARIE-GALANTE

Moulin en Guadeloupe.

Un vieux moulin à vent typique de Marie-Galante.

Ah, Marie-Galante… C’est un monde à part, une Guadeloupe hors du temps et authentique, qui séduit immanquablement tous ses visiteurs…

Cette île d’une rotondité presque parfaite a conservé une intense activité agricole. Nombre de distilleries, d’habitations et de moulins sont encore à visiter.

Et puis, comment oublier le site grandiose de l’arche naturelle de Gueule-Grand-Gouffre, ou les plages paradisiaques de la Feuillère, de Moustique,  ou de l’Anse du Vieux-Fort ?

 

LA LOCATION DE VOITURE EN GUADELOUPE

La Guadeloupe se laisse facilement découvrir en voiture de location, que ce soit une petite citadine, un break ou un petit monospace pour transporter toute la tribu, ou un SUV pour grimper facilement les routes de montagne de Basse-Terre.

Bon à savoir : Marie-Galante est la troisième plus vaste île des Antilles françaises. Nous vous conseillons donc d’y louer une voiture si vous prévoyez d’y passer plus d’une journée.

N’hésitez pas à nous appeler au 01 73 79 33 33 (depuis la France) ou au 0280 891 53 (depuis la Belgique), notre service client vous aidera à trouver la voiture de location qui correspond à vos besoins et à votre budget.

 

Louer une voiture à POINTE-À-PITRE

Louer une voiture à MARIE-GALANTE

↘️ VOIR LES OFFRES
↘️ VOIR LES OFFRES

 

LA GUADELOUPE PRATIQUE

☀️ Meilleure saison pour partir en Guadeloupe : de décembre à fin avril. Les autres mois consituent la saison « humide », plus pluvieuse mais moins touristiques (cyclones possibles en août et septembre).

📌 À lire aussi : Benjamin nous avait parlé de son séjour en Guadeloupe et avait livré quelques impressions dans cet article.

👋 Bon à savoir : dans les Antilles, le coucher de soleil se déroule toute l’année au même moment, à peu près entre 17h30 et 18h. L’obscurité tombe très vite : pensez-y si vous êtes sur les routes ou sur les sentiers.

⏰ Décalage horaire– 6 heures à l’heure d’été  (quand il est 12 h à Paris ou Bruxelles, il est 6 h à Pointe-à-Pitre) et – 5 heures à l’heure d’hiver (quand il est 12 h à Paris ou Bruxelles, il est 7 h à Pointe-à-Pitre). À noter que le changement d’heure n’est plus en vigueur en Guadeloupe.

👛 Monnaie : Euro

💤 Pratique : Organisez dès maintenant votre séjouret trouvez votre hôtel au meilleur prix en Guadeloupe.



Booking.com

 

Crédits photos : couverture (près de Trois-Rivières)Pointe-à-Pitre, Plage du Gosier, Plage de Sainte-Anne, Saint-François, Habitation ZévallosPointe de la Grande-VigieUsine BeauportGrand Cul-de-sac marin, Parc archéologique des Roches Gravées, Basse-Terre, Soufrière, Chutes du CarbetLa Grivelière, Réserve Cousteau, Cascade aux Écrevisses, Plage de Grande-Anse, Domaine de Séverin, Les Saintes, Marie-Galante.

26 commentaires

26 commentaires

Drillien 4 décembre 2019 - 20:35

Bonjour,
Nous partons en février prochain pour 7jour/5 nuits. Quel serait votre top 5 sur les 23 choses à faire, les avez vous deja mis dans votre ordre de préférence ? pour la Soufriere doit-on le faire avec un guide ou l’acces est’il libre, nous n’arrivons pas trop à savoir il est toujours présenté avec guide.
Merci pour toutes ces informations que vous nous apporter..
Linda

Répondre
Pierre 6 décembre 2019 - 7:43

Bonjour Linda,
Non ces 23 choses à voir et à faire sont classées dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, en partant de Pointe-à-Pitre. S’il ne fallait en garder que 5, je dirais : la Soufrière, Vieux-Habitants, les Saintes, les plages de Sainte-Anne et la pointe de la Grande-Vigie. Mais tout ceci est bien sûr très subjectif.
En ce qui concerne l’accès à la Soufrière, non pas besoin de faire appel à un guide. Il s’agit d’une randonnée dont l’accès est libre.
Bien à vous et bonne préparation de ce magnifique voyage !
Pierre

Répondre
Cyril 28 novembre 2019 - 18:46

Merci pour toutes ses informations qui me seront bien utile . Je compte m y rendre fin mai – début juin pour 15 jours , c’est pas forcement la période estival (tant mieux 😉 ) , quand est il de la météo à cette période ? Cordialement

Répondre
Pierre 2 décembre 2019 - 7:38

Bonjour, et merci pour votre message 🙂 La météo à cette période de l’année est plus changeante. Comptez 20 à 25° en moyenne mais avec une alternance de jours de beau temps et de pluie. Bien à vous, Pierre

Répondre
Sylvie 3 septembre 2019 - 1:03

Bonjour, je suis actuellement en Guadeloupe pour 3 semaines.
J’ai déjà eu l’occasion de visiter quelques endroits que vous mentionnez et qui sont superbes.
Je vais poursuivre mes visites avec vos informations, merci
J’ai loué une voiture, je le conseille aux futurs voyageurs.

Répondre
Pierre 3 septembre 2019 - 7:27

Bonjour Sylvie, merci pour votre message ! Je vous souhaite de merveilleuses découvertes encore 🙂
Pierre

Répondre
Lilith 9 mai 2019 - 3:26

Bonsoir, pour rectifier. C’est Petit-bourg qui est la commune la plus grande grace a sa zone forestière. Les Abymes est la commune la plus peuplée. Ensuite ce n’est pas une église mais une cathédrale, saint pierre et saint paul.

Répondre
Pierre 9 mai 2019 - 10:25

Bonjour Lilith, merci pour toutes vos précisions. J’ai corrigé avec les termes que je pense les plus justeS 🙂 Pour la seconde remarque, son appelation de cathédrale est en réalité un abus de langage. Pour qu’une église ait ce titre, il faut qu’elle soit le siège d’un évêque, ce que Saint-Pierre-et-Saint-Paul n’a jamais été. Mais c’est vrai qu’elle est grande 🙂 Bien à vous ! Pierre

Répondre
marie 13 mai 2019 - 15:36

Merci pour vos belles images,pour ce beau parcours que vous avez « traçé » pour les futurs voyageurs.
Nous nous rendons 15 jours en Guadeloupe et Martinique des fin Septembre,bien sur pas à la meilleure saison.

Répondre
Pierre 21 mai 2019 - 7:56

Merci pour votre gentil commentaire, et bon voyage ! Pierre

Répondre
Fred 2 avril 2019 - 2:56

Très bon article avec les sites principaux!

Répondre
Pierre 2 avril 2019 - 7:20

Merci ! 🙂

Répondre
Christine 9 mars 2019 - 11:28

Super d’avoir synthétisé car nous ne partons qu’une semaine et du coup nous avons un itinéraire tout tracé ! j’ai hâte de visiter cette belle Guadeloupe grâce à vos descriptions.

Répondre
Pierre 11 mars 2019 - 12:03

Heureux que cela serve à votre beau voyage 🙂 Bien à vous, Pierre

Répondre
Veronique TAILLEU 7 mars 2019 - 19:23

merci pour toutes ses informations qui vont bien m’aider à m’organiser dans mon futur voyage au mois de novembre

Répondre
Pierre 8 mars 2019 - 7:45

Super, bon voyage ! 🙂

Répondre
Nancy Dumas 15 mars 2019 - 11:11

Salut je voulais savoir tu nous conseille d’avoir l’hôtel ou pour pouvoir ne pas être trop loin de tout merci et merci pour ton article car il nous aide

Répondre
Pierre 15 mars 2019 - 12:08

Salut, merci pour ton message. Je dirais sur la côte sud de Grande-Terre (entre Pointe-à-Pitre et Saint-François). Pas très original peut-être, mais au moins c’est assez central, bien desservi et il y tout ce qu’il faut. Seul bémol à prévoir : Pointe-à-Pitre est un goulet d’étranglement, prévoir des bouchons surtout en haute saison si on veut aller du côte de Basse-Terre. Bon voyage ! Pierre

Répondre
Léa 10 février 2019 - 23:18

Hello,
Merci pour ces informations précieuses.
Pensez-vous que la location d’une voiture est nécessaire? 🙂
Merci !

Répondre
Pierre 12 février 2019 - 11:09

Bonjour, sans pousser à la consommation, je dirais que oui : même si le réseau de bus est plutôt développé, la voiture de location est à recommander pour parcourir à son aise la Guadeloupe. Sans quoi, il vous faudra tout de même beaucoup de temps pour parcourir l’île… (si vous êtes backpacker avec beaucoup de temps à disposition, cela a aussi indéniablement son charme !). Bien à vous, Pierre

Répondre
vido 2 février 2019 - 14:40

Génial vos renseignements seront très précieux pour notre futur voyage en avril☺👍j’ai hâte. ..

Répondre
Pierre 4 février 2019 - 7:34

Profitez bien !! 😊

Répondre
Lili 9 janvier 2019 - 18:45

Bonjour superbe informations sur la guadeloupe. Nous partons en avril mai et je vais pouvoir m aider de vos 23 coups de cœur pour faire mon programme. Nous partons 15 jours et on ne pense pas pouvoir tout visiter, on voudrait profiter des plages aussi pour se reposer. Merci

Répondre
Pierre 10 janvier 2019 - 7:16

Super 🙂 Bon voyage !! Pierre

Répondre
POM 3 juin 2018 - 18:23

Née en Guadeloupe je précise que Pointe à Pitre est la ville la plus petite de la Guadeloupe à ne pas confrondre avec Les Abymes qui est la PLUS grande ville de la Guadeloupe, Les Abymes est limitrophe de Pointe à Pitre. je lis souvent des sites qui reprennent ces informations sur Pointe à Pitre mais ce sont des erreurs.. Pour l’anecdote, on dit que l’habitation Zévallos est hantée.
très jolie site que j’ai pris plaisir à lire

Répondre
Pierre 11 juin 2018 - 8:58

Merci pour cette précision 🙂

Répondre

Laissez un commentaire