Que ce soit au volant de votre véhicule particulier ou d’une voiture de location, une tempête peut engendrer une grosse frayeur en plus de dégâts plus ou moins importants. On vous dit comment gérer au mieux ces moments plutôt pénibles… et surtout s’il existe une assurance auto tempête pour voiture de location.

 

Que faire en cas de tempête sur la route ?

La règle de base est toujours la suivante : mieux vaut prévenir que guérir. Évitez de prendre la route si vous savez qu’une tempête est annoncée. Ne tentez pas le diable.

Si d’aventure vous vous retrouvez en voiture au cœur d’une tempête, ralentissez et roulez doucement. Ainsi, vous pouvez voir au mieux ce qui se passe sur la chaussée (faites attention aux branches tombées par exemple). Allongez vos distances de sécurité.

Si vous le pouvez, trouver un endroit pour stationner en toute sécurité (un parking plutôt que sous un pont par exemple). Ne sortez pas du véhicule, c’est encore dans votre voiture que vous êtes le plus en sécurité. Si vous ouvrez tout de même la porte de votre voiture, attention à la force du vent, qui peut la projeter sur un véhicule stationner à côté, la claquer fortement sur vous-même ou l’arracher.

Si votre véhicule est endommagé par la tempête, prenez des photos une fois l’intempérie passée et contactez sans délai votre assureur.

 

Qui paie les dommages dus à une catastrophe naturelle ?

L’assurance responsabilité civile obligatoire ne vous couvre pas en cas de dommages naturels.

En cas de dégâts résultants de grêle, tempête ou neige, vous devrez donc assumer vous-même les frais engendrés. Rien de grave s’il ne s’agit que de quelques éraflures. Les tempêtes violentes peuvent cependant faire de plus gros dégâts. Si un ouragan projette des tuiles sur votre véhicule, votre assurance classique ne vous sera d’aucun secours.

Pour bénéficier d’une intervention de votre assureur, vous devez avoir souscrit au préalable une assurance multirisque. Pour prétendre à un remboursement, vous devrez remplir une déclaration de sinistre pour cause de tempête.

S’il s’agit d’une catastrophe naturelle reconnue comme telle par un arrêté ministériel, vous avez dix jours pour demander l’intervention correspondante à votre assureur. Dans tous les cas, une franchise restera à votre charge.

 

Voiture de location et assurance auto tempête ?

Si c’est votre voiture de location qui est prise dans une tempête, c’est différent.

Si vous avez souscrit une assurance multirisque, vous êtes couvert pour les tempêtes et les catastrophes naturelles. Toutefois, la franchise prévue par le contrat restera généralement due, sauf chez quelques grands loueurs tels que Hertz ou Avis. Il est également possible de souscrire au préalable une assurance catastrophe naturelle (assurance auto tempête) chez votre loueur. Celle-ci est toutefois la plupart du temps absolument hors de prix.

En cas de doute : lisez attentivement votre contrat de location et vérifiez quelles assurances vous avez souscrites. Vous pourrez alors décider si vous êtes suffisamment couvert ou non.

Comparateur location voiture CarigamiContacter CarigamiSuivez Carigami sur Facebook !Suivez Carigami sur Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *